Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

Écho-nounours (sur la sculpture urbaine ÉCHO de Michel Saulnier)

Posted by Ysengrimus sur 9 septembre 2017

Michel Saulnier, ÉCHO, 2001, devant l’immeuble Domtar, Métro Place-des-Arts, Montréal (en été)

Michel Saulnier, ÉCHO, 2001, devant l’immeuble Domtar, Métro Place-des-Arts, Montréal (en été)

.

Écho-nounours

.

Une empilade de nounours
En vieux bois noir et dépoli.
Ils ont embelli mon jour
Et je leur ai tellement souri.

.

Et je les ai touché.
Ils sont ronds et grégaires.
Sans mains, sans dents, sans pieds,
Ils sont modestes et fiers.

.

Quand le bois dit l’amour,
Il le fait tout en sphères.
Et ça fait son affaire
De s’afficher nounours,

.

Tout en s’appelant Écho
Et de bien rire du ventre
Qui dévore nos travaux,
Qui tire l’ours hors de l’antre.

.

Ces nounours sont comme en piles.
Ils ne vont pas s’en aller.
Leur présence est fort utile
Vu qu’ils m’ont fait rêvasser, transgresser et aimer.

 

Michel Saulnier, ÉCHO, 2001, devant l’immeuble Domtar, Métro Place-des-Arts, Montréal (en automne)

Michel Saulnier, ÉCHO, 2001, devant l’immeuble Domtar, Métro Place-des-Arts, Montréal (en automne)

.

Publicités

39 Réponses to “Écho-nounours (sur la sculpture urbaine ÉCHO de Michel Saulnier)”

  1. Caravelle said

    La date est étrange. Je sens confusément qu’il y a une occasion spéciale pour ce joli poème.

    [Vous tapez une fois de plus dans le mille, Caravelle, vu que le 9 septembre est la JOURNÉE NATIONALE (américaine) DES NOUNOURS. — Ysengrimus]

  2. La Reine said

    Magnifique sculpture, magnifique poésie.

  3. Sylvie des Sylves said

    Voici LA FICHE DE CE SCULPTEUR URBAIN MONTRÉALAIS. Il est très intéressant. Je ne le connaissais pas.

  4. Piko said

    Elle est dans quelle matière, cette sculpture?

    [En bois, plus précieusement: en noyer laminé. — Ysengrimus]

  5. Chloé said

    Mais vous êtes vraiment un grand enchanteur! Quel splendide ode à ce totem à l’enfance.

  6. Madame Toutlemonde said

    En tant qu’arctophile, vous m’en voyez ravie.

    Que vous passiez une merveilleuse Journée du Nounours!

  7. La vache enragée said

    Pour ceux qui s’intéressent aux nounours-sculptures, il y a aussi:
    .
    .
    .

    Les militaro-nounours de Dublin (Three Bears with Attitude, Patrick O’Reilly)
    .
    .
    .


    Le nounours mégalithique de l’Université de San Diego (Bear, Tim Hawkinson)
    .
    .
    .

    Le p’tit gars qui essaie de ramasser son nounours au Lancashire, UK (Grandmother and Child, Alan Wilson)

  8. Le Boulé du Village said

    Ceci dit, les amis, on vient de perdre notre vrai de vrai gros nounours québécois: TEX LECOR EST MORT.

  9. Tourelou said

    Et papa loup chante la mort de l’ours🐨

  10. Michel Saulnier said

    Je suis touché par vos commentaires à propos de mon travail sur mes sculptures ourses en art public. Je vous propose également de voir ma Promenade des ours à l’hôpital Sainte-Justine de Montréal par le biais du film documentaire OREILLE CASSÉE. J’y parle aussi d’une exposition à venir et on y voit mes plus récents ursidés. Merci Ysengrimus!

    • Marie Verne said

      Oh, voici le sculpteur! Oh, je meurs. Monsieur Saulnier, bravo et merci pour votre beau travail; Je crois parler au nom de toute la camarilla d’Ysengrimus en vous disant que nous aimons beaucoup ce que vous faites.

    • Sylvie des Sylves said

      Je viens de visionner ce court-métrage d’une douzaine de minutes. Le sculpteur nous parle de gabarits de nounours en bois qu’il a utilisé pour chaudronner les ours en métal d’une de ses installations urbaines. Il répare et retravaille ces ours de bois. On accompagne l’artisan qui renoue devant nous avec le rythme de la matière ligneuse ici accidentée, blessée, héroïque, qui craque et se donne à l’intimité du travail du sculpteur. C’est magnifique.

      Merci messieurs Saulnier et Ysengrimus pour ces merveilleux moments.

    • Marie Verne said

      On découvre aussi la dynamique d’équipe avec son petit groupe d’artisans et LE CIMETIÈRE ENNEIGÉ DES NOUNOURS DE BOIS!

    • Herbe et Neige said

      Magnifique. Passionnant. Il a l’air très gentil, cet homme, en plus.

  11. Michel Saulnier said

    Vraiment, Vive la camarilla d’Ysengrimus! Vos commentaires sont tellement stimulants et vous écrivez drôlement bien. J’espère vous rencontrer à mon vernissage le 23 septembre.

    [Pourriez-vous nous en fournir les détails ici? Je n’ai rien vu au sujet d’un vernissage dans le court-métrage OREILLE CASSÉE. — Ysengrimus]

  12. Michel Saulnier said

    Je tenterai de vous reconnaitre! Pour L’Auvergne et la Roumanie, j’espère qu’on se reprendra bien assez tôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s