Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

Archive for mars 2008

RELIGION ET ATHÉISME I et II

Posted by Ysengrimus sur 6 mars 2008

atheisme

.

Religion et athéisme
Une perspective philosophique I
(Logique religieuse et logique athée)

VERSION DES DEUX COURS
EN DEUX FOIS HUIT SÉANCES
(version de 2022-2023)

.

Qu’on l’endosse ou qu’on la combatte, la religion reste un des principaux phénomènes intellectuels humains. C’est la toute première manifestation historique de pensée abstraite. Son héritage spéculatif et légendaire est colossal. Le cours propose un regard philosophique neutre sur les religions comme berceaux des cultures vernaculaires et lettrées, configurations logiques, visions intuitives du monde, encyclopédies en forme populaire et regard analytique sur la réalité et sur la connaissance. Ce cours de philosophie est sans prérequis obligatoire (prérequis recommandé: Philosophie pour le penseur de la vie ordinaire) et il cible une clientèle adulte ou du troisième âge, de toutes confessions ou sans confession.

.

Structure d’une séance
13:00-13:15: Questions et débats
13:15-14:15: Plage 1
14:15-14:30: pause
14:30-15:30: Plage 2

.

Manuel du cours

LAURENDEAU Paul (2022), C’EST L’OPIUM DU PEUPLE — Philosophie du fait religieux, ÉLP éditeur, Montréal, coll. Essais et témoignages, 230 p. 

https://www.amazon.fr/Cest-lopium-peuple-Philosophie-religieux/dp/B09ZVT59TP/

 L’achat du manuel N’EST PAS obligatoire. Le cours est autoporteur.

.

Synthèse du contenu du cours

Qu’on l’endosse ou qu’on la combatte, la religion reste un des principaux phénomènes intellectuels humains. C’est la toute première manifestation historique de pensée abstraite. Son héritage spéculatif et légendaire est colossal. Le cours propose un regard philosophique neutre sur les religions comme berceaux des cultures vernaculaires et lettrées, configurations logiques, visions intuitives du monde, encyclopédies en forme populaire et regard analytique sur la réalité et sur la connaissance.

.

Plan du cours

Première séance
Plage 1: RELIGION ET PHILOSOPHIE ORDINAIRE (introduction générale)
Plage 2: GNOSÉOLOGIE DES MODES D’ABSTRACTION ARCHAÏQUES

Seconde séance
Plage 1: L’ÊTRE HUMAIN FAIT LA RELIGION
Plage 2: DES RELIGIOSITÉS PROTO-INSTITUTIONNELLES

Troisième séance
Plage 1: LA RELIGION COMME THÉORIE GÉNÉRALE DU MONDE
Plage 2: POLYTHÉISME, HÉNOTHÉISME, MONOTHÉISME ET VISION DU MONDE

Quatrième séance
Plage 1: LA RELIGION COMME COMPENDIUM ENCYCLOPÉDIQUE
Plage 2: LA QUESTION GALILÉENNE

Cinquième séance
Plage 1: LA RELIGION COMME LOGIQUE DU PEUPLE
Plage 2: DOGMATISME, SYNCRÉTISME ET RATIOCINATION

Sixième séance
Plage 1: «ENTHOUSIASME» DES RELIGIONS
Plage 2: SANCTION MORALE DES RELIGIONS

Septième séance
Plage 1: LA RELIGION COMME SOLENNITÉ
Plage 2: LA RELIGION COMME CONSOLATION

Huitième séance
Plage 1: RELIGION ET ESSENCE HUMAINE
Plage 2: LE CULTUEL versus LE CULTUREL

 ..

Lectures requises

Les textes, dont les titres sont ici en italique, devraient préférablement être lus, en préparation des séances, dans l’ordre où ils sont présentés ici.

Ils sont principalement tirés de l’ouvrage C’EST L’OPIUM DU PEUPLE — Philosophie du fait religieux (Paul Laurendeau, ÉLP éditeur, 2022) et du blogue LE CARNET D’YSENGRIMUS (Paul Laurendeau, https://ysengrimus.wordpress.com).

.

Première séance

Plage 1: RELIGION ET PHILOSOPHIE ORDINAIRE (introduction générale)
Introduction — Dispositif sociaux contemporains et dispositif religieux archaïques
(Philo du fait religieux, pp 11-16)
Les quarante premières additions aux «Pensées philosophiques» de Diderot
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: GNOSÉOLOGIE DES MODES D’ABSTRACTION ARCHAÏQUES
Introduction — Dispositif sociaux contemporains et dispositif religieux archaïques
(Philo du fait religieux, pp 11-16)
Des limites de l’empirique
(Philo des penseurs ordinaires, pp 45-54, Carnet d’Ysengrimus)
L’extraordinaire protestation du rêve (essai-fiction)
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Seconde séance

Plage 1: L’ÊTRE HUMAIN FAIT LA RELIGION
L’être humain fait la religion, ce n’est pas la religion qui fait l’être humain
(Philo du fait religieux, chapitre 1, pp 17-26)
La nuit d’Aïcha
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: DES RELIGIOSITÉS PROTO-INSTITUTIONNELLES
L’être humain fait la religion, ce n’est pas la religion qui fait l’être humain
(Philo du fait religieux, chapitre 1, pp 17-26)
Syncrétisme, développement intellectuel et sagesse: le Shinto
(Philo des penseurs ordinaires, pp 198-206, Carnet d’Ysengrimus)

.

Troisième séance

Plage 1: LA RELIGION COMME THÉORIE GÉNÉRALE DU MONDE
La religion est la théorie générale du monde
(Philo du fait religieux, chapitre 4, pp 47-56)
Le premier CONAN LE BARBARE… celui d’Arnold
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: POLYTHÉISME, HÉNOTHÉISME, MONOTHÉISME ET VISION DU MONDE
De la Religion Civile (par Jean-Jacques Rousseau)
(Les 7 du Québec)
Islam et incroyance
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Quatrième séance

Plage 1: LA RELIGION COMME COMPENDIUM ENCYCLOPÉDIQUE
Son compendium encyclopédique
(Philo du fait religieux, chapitre 5, pp 57-66)
L’héritage de Fatima
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: LA QUESTION GALILÉENNE
Son compendium encyclopédique
(Philo du fait religieux, chapitre 5, pp 57-66)
Plaidoyer pour une Rationalité ordinaires
(Philo des penseurs ordinaires, pp 62-73, Carnet d’Ysengrimus)

.

Cinquième séance

Plage 1: LA RELIGION COMME LOGIQUE DU PEUPLE
Sa logique sous une forme populaire
(Philo du fait religieux, chapitre 6, pp 67-76)
C’EST PAS NOUS, ÇA… ou à propos de ce qui n’existe pas
(Carnet d’Ysengrimus)
Ces problèmes de logique posés par les statistiques intempestives
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: DOGMATISME, SYNCRÉTISME ET RATIOCINATION
Sa logique sous une forme populaire
(Philo du fait religieux, chapitre 6, pp 67-76)
La «solution» musulmane à l’insoluble doctrine monothéiste du mal
(Philo des penseurs ordinaires, pp 206-219, Carnet d’Ysengrimus)
COÏNCIDENCE…
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Sixième séance

Plage 1: «ENTHOUSIASME» DES RELIGIONS
Son enthousiasme
(Philo du fait religieux, chapitre 8, pp 87-97)
Lire le Coran (quand on est occidental)
(Carnet d’Ysengrimus)
SPINOZA et moi. SPINOZA en moi
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: SANCTION MORALE DES RELIGIONS
Sa sanction morale
(Philo du fait religieux, chapitre 9, pp 99-108)
Religion et morale… encore un mot, si vous me permettez
(Carnet d’Ysengrimus)
Un cri du cœur: l’immoralité religieuse agresse profondément ma morale athée!
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Septième séance

Plage 1: LA RELIGION COMME SOLENNITÉ
Son complément solennel
(Philo du fait religieux, chapitre 10, pp 109-118)
La messe dominicale catholique romaine dans un village québécois des Basses-Laurentides (fiche anthropologique de terrain)
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: LA RELIGION COMME CONSOLATION
Sa raison générale de consolation et de justification
(Philo du fait religieux, chapitre 11, pp 119-128)
Guanyin, en joual
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Huitième séance

Plage 1: RELIGION ET ESSENCE HUMAINE
La religion, c’est la réalisation fantastique de l’essence humaine, parce que l’essence humaine n’a pas de réalité véritable
(Philo du fait religieux, chapitre 12, pp 129-139)
Essence humaine et rapports sociaux
(Gilles Sarter, dans Sécession)

Plage 2: LE CULTUEL versus LE CULTUREL
Exiger qu’il soit renoncé aux illusions concernant notre propre situation, c’est exiger qu’il soit renoncé à une situation qui a besoin d’illusions
(Philo du fait religieux, chapitre 19, pp 205-214)
COMMENT JE SUIS DEVENU MUSULMAN (Théâtre du Rideau vert, Septembre 2019)
(Carnet d’Ysengrimus)

.

 


Religion et athéisme
Une perspective philosophique II
(Religion, athéisme et société)

.

En tant que premier grand dispositif spéculatif de la pensée humaine universelle, la religion se développe au fil des siècles et passe en son contraire. Elle est d’abord endossée par les autorités politiques puis graduellement combattue, notamment par l’émergence des dépositaires de la pensée rationnelle, philosophique puis scientifique. Nous analysons impartialement le phénomène de la déréliction dans les sociétés modernes et les particularités intellectuelles et sociales de l’émergence collective de l’athéisme. Ce cours de philosophie est sans prérequis obligatoire (prérequis recommandé: Religion et athéisme — une perspective philosophique I) et il cible une clientèle adulte ou du troisième âge, de toutes confessions ou sans confession.

.

Structure d’une séance
13:00-13:15: Questions et débats
13:15-14:15: Plage 1
14:15-14:30: pause
14:30-15:30: Plage 2

.

Manuel du cours

LAURENDEAU Paul (2022), C’EST L’OPIUM DU PEUPLE — Philosophie du fait religieux, ÉLP éditeur, Montréal, coll. Essais et témoignages, 230 p. 

https://www.amazon.fr/Cest-lopium-peuple-Philosophie-religieux/dp/B09ZVT59TP/

 L’achat du manuel N’EST PAS obligatoire. Le cours est autoporteur.

.

Synthèse du contenu du cours

En tant que premier grand dispositif spéculatif de la pensée humaine universelle, la religion se développe au fil des siècles et passe en son contraire. Elle est d’abord endossée par les autorités politiques puis graduellement combattue, notamment par l’émergence des dépositaires de la pensée rationnelle, philosophique puis scientifique. Nous analysons impartialement le phénomène de la déréliction dans les sociétés modernes et les particularités intellectuelles et sociales de l’émergence collective de l’athéisme.

.

Plan du cours

Première séance
Plage 1: SOCIO-HISTORICITÉ DES RELIGIONS (introduction générale)
Plage 2: THÉORIE DE LA DÉRÉLICTION

Seconde séance
Plage 1: DES RELIGIONS INSTITUTIONNELLES
Plage 2: «LES ROIS ONT LES RELIGIONS DE LEURS PEUPLES»

Troisième séance
Plage 1: CONSTRUCTION DU POINT D’HONNEUR SPIRITUALISTE
Plage 2: ORTHODOXIE, UNIVERSALITÉ, PAGANISME, HÉRÉSIE, SCHISMES

Quatrième séance
Plage 1: LES ÉLITES CONTRE LA THÉOLOGIE POPULAIRE (Byzance)
Plage 2: LE PEUPLE CONTRE LE THÉOCRATISME ÉLITAIRE (Québec)

Cinquième séance
Plage 1: FONDEMENTS HISTORIQUES GÉNÉRAUX DE LA DÉRÉLICTION
Plage 2: TENSION ENTRE AGNOSTICISME, ATHÉISME, IRRELIGION

Sixième séance
Plage 1: LA RELIGION COMME PHILOSOPHIE INCOMPÉTENTE (Mani)
Plage 2: L’INVENTION DE DIEU ET L’INVENTION DE SES TEXTES

Septième séance
Plage 1: ORDRES MENDIANTS, ORDRES MONASTIQUES, INQUISITION
Plage 2: MAÏEUTIQUE: DU FIDÉISME AU MYTHOLOGISME

Huitième séance
Plage 1: DE LA LAÏCITÉ
Plage 2: LE CULTUEL versus LE CULTUREL II

.

Lectures requises

Les textes, dont les titres sont ici en italique, devraient préférablement être lus, en préparation des séances, dans l’ordre où ils sont présentés ici.

Ils sont principalement tirés de l’ouvrage C’EST L’OPIUM DU PEUPLE — Philosophie du fait religieux (Paul Laurendeau, ÉLP éditeur, 2022) et du blogue LE CARNET D’YSENGRIMUS (Paul Laurendeau, https://ysengrimus.wordpress.com).

.

Première séance

Plage 1: SOCIO-HISTORICITÉ DES RELIGIONS (introduction générale)
(Philo du fait religieux, citation d’exergue, pp 9-10)
Il y a cinquante ans: JESUS CHRIST SUPERSTAR
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: THÉORIE DE LA DÉRÉLICTION
Ludwig Feuerbach sur le passage au monothéisme
(Philo des penseurs ordinaires, pp 190-197, Carnet d’Ysengrimus)

.

Seconde séance

Plage 1: DES RELIGIONS INSTITUTIONNELLES
La religion est la conscience et le sentiment propre de l’être humain qui ne s’est pas encore trouvé, ou s’est déjà reperdu
(Philo du fait religieux, chapitre 2, pp 27-36)
L’intelligence de Mahomet
(Carnet d’Ysengrimus)
La bataille d’Aïcha
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: «LES ROIS ONT LES RELIGIONS DE LEURS PEUPLES»
L’état, la société produisent la religion, une conscience erronée du monde, parce qu’ils constituent eux-mêmes un monde faux
(Philo du fait religieux, chapitre 3, pp 37-46)
Sur le PACTE D’OMAR comme cadre «multiculturaliste» en Islam
(Carnet d’Ysengrimus)
Grandeurs et limites du principe syncrétique en Indonésie
(Carnet d’Ysengrimus)
La liste alphabétique, bien courte et bien éclectique, des Républiques Islamiques
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Troisième séance

Plage 1: CONSTRUCTION DU POINT D’HONNEUR SPIRITUALISTE
Son point d’honneur spiritualiste
(Philo du fait religieux, chapitre 7, pp 77-86)
Contre le kirpan
(Philo des penseurs ordinaires, pp 231-238, Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: ORTHODOXIE, UNIVERSALITÉ, PAGANISME, HÉRÉSIE, SCHISMES
Son enthousiasme
(Philo du fait religieux, chapitre 8, pp 87-97)
Bouddha, en joual
(Carnet d’Ysengrimus)
La mort de Fatima: fatalité ou brutalité?
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Quatrième séance

Plage 1: LES ÉLITES CONTRE LA THÉOLOGIE POPULAIRE (Byzance)
Querelle iconoclaste, querelle des images dans l’Empire byzantin (VIIIe-IXe siècle)
(Severine Boullay)
Mais pourquoi les musulmans ne veulent pas qu’on représente physiquement le saint prophète?
(Carnet d’Ysengrimus)

Jésus dans le Coran I: la naissance de Îsâ Ibn Maryam
(Carnet d’Ysengrimus)
Jésus dans le Coran II: la vie et la «mort» d’Îsâ Ibn Maryam
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: LE PEUPLE CONTRE LE THÉOCRATISME ÉLITAIRE (Québec)
La lutte contre la religion est par ricochet la lutte contre ce monde, dont la religion est l’arôme spirituel
(Philo du fait religieux, chapitre 13, pp 141-151)
Quand l’humoriste et acteur Jean Lapointe incarna le premier ministre québécois Maurice Duplessis
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Cinquième séance

Plage 1: FONDEMENTS HISTORIQUES GÉNÉRAUX DE LA DÉRÉLICTION
La misère religieuse est, d’une part, l’expression de la misère réelle, et, d’autre part, la protestation contre la misère réelle
(Philo du fait religieux, chapitre 14, pp 153-163)
La déréliction ce n’est pas un changement de religion
(Philo des penseurs ordinaires, pp 219-224, Carnet d’Ysengrimus)
Je n’ai pas de religion (par Corinne LeVayer)
(Corinne LeVayer, Les 7 du Québec)

Plage 2: TENSION ENTRE AGNOSTICISME, ATHÉISME, IRRELIGION
Le soupir de la créature accablée par le malheur
(Philo du fait religieux, chapitre 15, pp 165-174)
L’athéisme doit-il militer?
(Philo des penseurs ordinaires, pp 224-231, Carnet d’Ysengrimus)

.

Sixième séance

Plage 1: LA RELIGION COMME PHILOSOPHIE INCOMPÉTENTE (Mani)
L’âme d’un monde sans cœur
(Philo du fait religieux, chapitre 16, pp 175-184)
L’oignon comme modèle ontologique
(Philo des penseurs ordinaires, pp 123-131, Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: L’INVENTION DE DIEU ET L’INVENTION DE SES TEXTES
L’esprit d’une époque sans esprit
(Philo du fait religieux, chapitre 17, pp 185-194)
La traduction des textes sacrés
(Alexis Nouss, dans Érudit)

.

Septième séance

Plage 1: ORDRES MENDIANTS, ORDRES MONASTIQUES, INQUISITION
Le véritable bonheur du peuple exige que la religion soit supprimée en tant que bonheur illusoire du peuple
(Philo du fait religieux, chapitre 18, pp 195-204)
Histoire: l’Inquisition, organisation et fonctionnement
(Isabelle Bernier, dans Futura Sciences)

Plage 2: MAÏEUTIQUE: DU FIDÉISME AU MYTHOLOGISME
Le véritable bonheur du peuple exige que la religion soit supprimée en tant que bonheur illusoire du peuple
(Philo du fait religieux, chapitres 18, pp 195-204)
Exiger qu’il soit renoncé aux illusions concernant notre propre situation, c’est exiger qu’il soit renoncé à une situation qui a besoin d’illusions
(Philo du fait religieux, chapitre 19, pp 205-214)
Khadîdja et le grand amour de sa vie, en quatre tableaux
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Huitième séance

Plage 1: DE LA LAÏCITÉ
Le véritable bonheur du peuple exige que la religion soit supprimée en tant que bonheur illusoire du peuple
(Philo du fait religieux, chapitres 18, pp 195-204)
La critique de la religion est donc, en germe, la critique de cette vallée de larmes, dont la religion est l’auréole
(Philo du fait religieux, chapitres 20, pp 215-224)
Ce que la laïcité dit (respectueusement mais fermement) aux ci-devant grandes religions
(Carnet d’Ysengrimus)
Laïcité ouverte ou laïcité définie? Eh bien… laïcité ouverte ET laïcité définie…
(Carnet d’Ysengrimus)
La laïcité, otage de notre ethnocentrisme
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: LE CULTUEL versus LE CULTUREL II
ANNEXE — C’est l’opium du peuple
(Philo du fait religieux, pp 225-230)
L’étrange lettre de garantie au bédouin Surâqa ibn Mâlik
(Carnet d’Ysengrimus)

.

.

Lectures facultatives

Dans le blogue LE CARNET D’YSENGRIMUS figurent un certain nombre de textes plus spécialisés en philosophie des religions.

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

ABENSOUR Miguel, 1981. «L’utopie socialiste: une nouvelle alliance de la politique et de la religion», Le Temps de la réflexion, n° 2, pp. 61-112.

ADLER Alfred, 1982. La Mort est le masque du roi. La royauté sacrée des Moundang du Tchad, Paris, Payot, coll. « Bibliothèque scientifique ».

ADLER Alfred, 1989-1991. «Rapport scientifique», in Conférence EPHE, Louvain/Paris, Éditions Peeters, pp. 91-97.

ADLER Alfred, 2000. Le Pouvoir et l’Interdit. Royauté et religion en Afrique noire: essais d’ethnologie comparative, Paris, Albin Michel, coll. «Sciences des religions».

ADLER Alfred, 2006. Roi sorcier, mère sorcière. Parenté, politique et sorcellerie en Afrique noire : structures et fêlures, Paris, Le Félin-Kiron, coll. «Les marches du temps».

ADLER Alfred, 2007. «Initiation, royauté et féminité en Afrique noire. En deçà et au-delà de la différence des sexes: logique politique ou logique initiatique?», L’Homme, n° 183, pp. 77-116.

ALBERTAN-COPPOLA, S., 1990. «La faute à Diderot?», Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, vol. 8, April, p. 29-52.

ALTHUSSER, Louis, 1965. Pour Marx, François Maspéro, Coll. Théorie, 258 p.

ALTHUSSER, Louis, 1967. Philosophie et philosophie spontanée des savants, François Maspéro, 156 p.

ALTHUSSER, Louis, 1968. Lire le Capital I, Maspéro, Petite collection Maspéro, 184 p.

ALTHUSSER, Louis, 1976. Positions, Éditions sociales, Coll. Essentiel, 185 p.

ALTHUSSER, Louis, 1994a. Sur la philosophie, Gallimard, Coll. L’Infini, 179 p.

ALTHUSSER, Louis, 1994b. Sur la reproduction, Presses Universitaires de France, Coll. Actuel Marx/Confrontation, 316 p.

ANTHOINE Christophe, 1996. «Le forgeron qui devint roi. Idéologie politique de la chefferie songye des Kalebwe (Zaïre)», Civilisations, vol. 43, n° 2, pp. 15-44.

APOSTEL, L. 1967b. «Logique et dialectique », PIAGET, J. (dir.), Logique et connaissance scientifique, Encyclopédie de la Pléiade, éd. 1973, pp. 357-374.

ARNOUX Alexis (révérend père), 1912. «Le culte de la société secrète des Imandwa au Ruanda», Anthropos, vol. 7, pp. 273-295.

AUGÉ Marc, 1979. Symbole, fonction, histoire. Les interrogations de l’anthropologie, Paris, Hachette, coll. «L’esprit critique».

BACHELARD, Gaston, 1948. L’air et les songes – Essai sur l’imagination, Librairie José Corti, 307 p.

BALANDIER Georges, 1967. Anthropologie politique, Paris, PUF.

BAYET Jean, 1959. «Prodromes sacerdotaux de la divinisation impériale», in The Sacral Kingship. Studies in the History of Religions, supplément n° 4 de Numen, pp. 418-454.

BAZIN Jean, 2004. «Le roi sans visage», L’Homme, n° 170, pp. 21-23.

BELAVAL, Y. 1967. « Présentation d’Helvétius », dans HELVÉTIUS, C.A., Oeuvres complètes d’Helvétius, I/II, 1967, Georg Olms Verlagsbuchhandlung, Hildesheim, Allemagne [reprint de l’édition de l’Imprimerie de P. Didot l’ainé, Paris, An III de la république], pp V-LXXX.

BENVENISTE Émile, 1969. Le Vocabulaire des institutions indo-européennes, vol. I, Pouvoir, droit, religion, Paris, Éditions de Minuit, coll. « Le sens commun ».

BERGSON, H. 1970. Oeuvres, Textes annotés par A. ROBINET, Presses universitaires de France, 1628 p.

BIARD, J. 1989. Logique et théorie du signe au XIVième siècle, Librairie Philosophique J. Vrin, Études de pjilosophie médiévale LXIV, 344 p.

BIARD, J. dir. 1999. Langage, sciences, philosophie au XIIième siècle, Librairie Philosophique J. Vrin, Coll. Sic et Non, 257 p.

BIEBUYCK Daniel, 1957. «Fondement de l’organisation politique des Lunda du Mwaantayaav en territoire de Kabanga», Zaïre, vol. 11, n° 8, pp. 787-817.

BIRN, R., 1988. «Les mots et les images: L’Encyclopédie, le projet de Diderot et la  stratégie des éditeurs», Revue d’histoire moderne et contemporaine,  vol. .35 , Oct-Déc, p. 637-651.

BITSAKIS, E. 1983. Physique et matérialisme, Éditions sociales, coll. Terrains, 478 p.

BLOCH Marc, 1983 [1924]. Les Rois thaumaturges. Étude sur le caractère surnaturel attribué à la puissance royale particulièrement en France et en Angleterre, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des histoires».

BONNAFÉ Pierre, 1969. «Un aspect religieux de l’idéologie lignagère: le nkira des Kukuya du Congo-Brazzaville», Cahiers des religions africaines, pp. 204-296.

BONNAFÉ Pierre, 1973. «Une grande fête de la vie et de la mort. Le miyali, cérémonie funéraire d’un seigneur du ciel kukuya (Congo-Brazzaville)», L’Homme, vol. 13, n° 1-2, « Études d’anthropologie politique », pp. 97-166.

BORDREUIL Pierre, BRIQUEL-CHATONNET Françoise & Cécile MICHEL, 2008. Les Débuts de l’Histoire. Le Proche-Orient, de l’invention de l’écriture à la naissance du monothéisme, Paris, La Martinière.

BOREL, M.-J.; GRIZE J.-B.; MIÉVILLE, D. 1983. Essai de logique naturelle, Peter Lang, Berne, 241 p.

BÖSCH Fridolin (révérend père), 1930. Les Banyamwezi. Peuple de l’Afrique orientale, Münster, Verlag der Aschendorffschen Verlagsbuchhandlung, coll. «Anthropos. Collection internationale de monographies ethnologiques».

BOTTÉRO Jean & Samuel Noah KRAMER, 1989. Lorsque les dieux faisaient l’homme. Mythologie mésopotamienne, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des histoires».

BOTTÉRO Jean, 1992. Naissance de Dieu. La Bible et l’historien, Paris, Gallimard, coll. Folio, série «Histoire».

BOURDIEU, Pierre; PASSERON, J.-C. 1966. Les héritiers: les étudiants et la culture, Minuit, Coll. le sens commun, 180 p.

BOURDIEU, Pierre, 1979. La distinction – critique sociale du jugement, Minuit, Coll. le sens commun, 670 p.

BOURGEOIS René, 1956. Banyaruanda et Burundi. L’évolution du contrat de bail à cheptel au Ruanda-Urundi, t. 3, Religion et Magie, Gembloux, J. Duculot, coll. «Mémoires in-8. Académie royale des sciences coloniales. Classe des sciences morales et politiques».

BOUTANG. P.1984. « Socrate », Dictionnaire des Philosophes, Presses Universitaires de France, pp 2654-2664.

BOUVERESSE Jacques, 1983. «La vengeance de Spengler», Le Temps de la réflexion, n° 4, pp. 371-401.

BRAUDEL Fernand, 1966. La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II, Paris, Armand Colin.

BRAUDEL Fernand, 1969. Écrits sur l’histoire, vol. I, Paris, Flammarion, coll. « Sciences de l’histoire ».

BRIANT Pierre, 1996. Histoire de l’empire perse. De Cyrus à Alexandre, Paris, Fayard.

BROWN Peter, 1985. La Société et le sacré dans l’Antiquité tardive, Paris, Éditions du Seuil, coll. «Des travaux».

BRUNO, Giordano, 1988. Le banquet des cendres, Éditions de l’Éclat, Coll. Philosophie imaginaire, 159 p.

BRUNO, Giordano, 1992. La cabale du cheval Pégase, Éditions Michel de Maule, 121 p.

BRYKMAN, G. 1993. Berkeley ou le voile des mots, Paris, Librairie philosophique J. Vrin.

BURGUIÈRE André, 1988 [1978]. «L’anthropologie historique», in Le Goff J. (dir.), La Nouvelle Histoire, Bruxelles, Éditions Complexe, coll. «Historiques», p. 145.

BURGUIÈRE André, 2006. L’École des Annales. Une histoire intellectuelle, Paris, Odile Jacob.

CACERES, B. 1964. Histoire de l’Éducation populaire, Le Seuil, Paris.

CAQUOT André, 1970. «La religion d’Israël, des origines à la captivité de Babylone», in Puech H.-Ch. (dir.), Histoire des religions, vol. I, Les Religions antiques, la formation des religions universelles et les religions de salut en Inde et en Extrême-Orient…, Paris, Gallimard, coll. « Encyclopédie de la Pléiade », pp. 359-461.

CARPENTIER, J. et Alii 1987. Histoire de France, le Seuil, Paris, 488 p.

CARTRY Michel & Danouta LIBERSKI, 1990. «Fondation sans fondateur (Recherches sur la notion de territoire chez les Gourmantché et les Kasena du Burkina Faso)», in Détienne M. (dir.), Tracés de fondation, Louvain/Paris, Éditions Peeters, coll. «Bibliothèque de l’École des hautes études. Sciences religieuses», pp. 85-140.

CASSIRER, Ernst. 1973. Langage et mythe – à propos des noms de dieux, Minuit, Coll. Le sens commun, 125 p.

CERM: Centre d’Études et de Recherches Marxistes, 1974. Philosophie et religion, Éditions sociales, 287 p.

CERM: Centre d’Études et de Recherches Marxistes, 1977. Sur la dialectique, Éditions sociales, 308 p.

CÉSARD Edmond (père), 1927. «Comment les Bahaya interprètent leurs origines», Anthropos, vol. 22, n° 3-4, pp. 440-465.

CÉSARD Edmond (père), 1937. « Le Muhaya », Anthropos, vol. 32, n° 1-2, pp. 15-60.

CHARPENTIER, G.-M. 1985. Les peuples francophones dans le monde contemporain, Éditions Guy Saint Jean, Laval (Québec), 302 p.

CHARPIN Dominique, 2008. Lire et écrire à Babylone, Paris, PUF.

CHOUILLET, A.-M., 1993. Les ennemis de Diderot: actes du colloque, Paris: Klincksieck, 294p.

CIRESE, A. M., 1974. « Conceptions du monde, philosophie spontanée, folklore », Dialectiques, 4-5 (numéro spécial Antonio Gramsci), pp 83-100.

CLASTRES Pierre, 1974. La Société contre l’État, Paris, Éditions de Minuit, coll. « Critique ».

CLAUDIN, F. 1980. Marx, Engels et la révolution de 1848, François Maspéro, coll. Textes à l’appui, 459 p.

COLIN P., 1996. Article «Religions», in Raynaud Ph. & S. Rials (dir.), Dictionnaire de philosophie politique, Paris, PUF, coll. «Quadrige dicos poche», pp. 554-559.

COLLETTI, L. 1972. De Rousseau à Lénine, Gordon & Breach, Coll. L’Esprit des Lois, Publications Gamma, 318 p.

CONDILLAC, Étienne Bonnot de, 1799. La logique ou les premiers développements de l’art de penser, Libraire Guillaume, 200p.

CONDILLAC, Étienne Bonnot de, 1991. Traité des systèmes, Fayard, Corpus des oeuvres de philosophie en langue française, 270 p.

CONDILLAC, Étienne Bonnot de, 1998. Essai sur l’origine des connaissances humaines, Éditions Alive, Paris, 305 p.

CONDORCET Jacques-Marie de Caritat de, 1998 [1794]. Esquisse d’un tableau des progrès de l’esprit humain, suivi de Fragments sur l’Atlantide, Paris, Flammarion, coll. «GF».

COPPENS J., 1959. «Les apports du Psaume CX (Vulg. CIX) à l’idéologie royale israélite», in The Sacral Kingship. Studies in the History of Religions, supplément n° 4 de Numen, pp. 333-348.

COQUERY-VIDROVITCH, C. dir. 1992. L’Afrique occidentale au temps des Français, Maspéro, coll. La Découverte, Paris.

COULON, A. 1987. L’ethnométhodologie, Presses Universitaires de France, coll. Que-sais-je, 127 p.

COUPEZ André, 1957. «Textes ruundi: les rois du pays ruundi et les hommes qui y sont venus les premiers», Zaïre, vol. 11, n° 6, pp. 623-636.

COUPEZ André, GAKANIISHA Clément & Thomas KAMANZI, 1962. Récits historiques Rwanda, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, coll. «Annales».

CRETTIEZ Xavier, 2006. Violence et Nationalisme, Paris, Odile Jacob.

DAGRON Gilbert, 1995. Empereur et Prêtre. Étude sur le césaropapisme byzantin, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des histoires».

DAMPIERRE Éric de, 1967. Un ancien royaume bandia du Haut-Oubangui, Paris, Plon, coll. «Recherches en sciences humaines».

DAPPER Olfert, 1989. «Description de l’Afrique» [1686], dans Objets interdits, Paris, Fondation Dapper.

DARNTON, R. 1982. L’aventure de l’Encyclopédie Un best-seller au siècle des Lumières, Librairie Académique Perrin, 445 p.

DARNTON, R., 1986. «Les encyclopédistes et la police», Recherches sur Diderot et sur  l’Encyclopédie, no.1, October, p.94-109.

DE FONTENAY, E., 1981. Diderot ou le matérialisme enchanté, Grasset, Paris, 281p.

DE FONTENAY, E., 1984. Interpréter Diderot aujourd’hui, Sycomore, Paris, 319 p.

DEHOUVE Danièle, 2006. Essai sur la royauté sacrée en République mexicaine, Paris, CNRS éditions, coll. «CNRS anthropologie».

DELACROIX, H. 1934. Les grandes formes de la vie mentale, Librairie Félix Alcan, Nouvelle Encyclopédie philosophique, 189 p.

DELEDALLE, G. 1983. La philosophie américaine, l’Age d’Homme, coll. Essais contemporains, 287 p.

DELLA VOLPE, G. 1977. La logique comme science historique, Éditions Complexe, 249 p.

DELPERRIÉ DE BAYAC, J. 1979. La vie de Karl Marx, Éditions Jean-Claude Lattès, 381 p.

DELUMEAU Jean, 2006. «Antéchrist, An mil et millénarisme», Le Monde des religions, n° 16, pp. 26-29.

DESTUTT DE TRACY, A.L.C. 1970. Éléments d’Idéologie, Paris, Vrin, Vol 1: L’Idéologie proprement dite, 435 p.

D’HERTEFELT Marcel, 1981. Les Clans du Rwanda ancien. Éléments d’ethnosociologie et d’ethnohistoire, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, coll. «Annales».

D’HERTEFELT Marcel & André COUPEZ, 1964. La Royauté sacrée de l’ancien Rwanda. Texte, traduction et commentaire de son rituel, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, coll. «Annales».

D’HONT, J. et Alii 1974. La logique de Marx, Presses Universitaires de France, 133 p.

DIDEROT, Denis, 1969. « Pensées sur l’interprétation de la nature », dans D. DIDEROT – Oeuvres complètes, Édition chronologique avec introductions de R. LEWINTER, Le Club Français du Livre, Tome 2, pp 707-780.

DIDEROT, Denis, 1970. « Réflexions sur le livre De l’Esprit par M. Helvétius », dans D. DIDEROT – Oeuvres complètes, Édition chronologique avec introductions de R. LEWINTER, Le Club Français du Livre, Tome 3, pp 235-247.

DIDEROT, Denis, 1971.  » Réfutation suivie de l’ouvrage d’Helvétius intitulé L’HOMME », dans D. DIDEROT – Oeuvres complètes, Édition chronologique avec introductions de R. LEWINTER, Le Club Français du Livre, Tome 11, pp 453-653.

DIDEROT, Denis, 1972. « Éléments de physiologie », dans D. DIDEROT – Oeuvres complètes, Édition chronologique avec introductions de R. LEWINTER, Le Club Français du Livre, Tome 13, pp 635-841.

DIDEROT, D.; D’ALEMBERT, J. 1751. Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Paris, Briasson -David l’aîné – Le Breton – Durand, et Neufchastel, Samuel & Compagnie libraires & imprimeurs, 17 tomes.

DIDEROT, D.; D’ALEMBERT, J. et alii 1966-67. Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Frommann, Stuttgart [reproduction en fac-similé de l’édition originale de 1751-1780], 35 tomes.

DIDEROT, D.; D’ALEMBERT, J. et alii 1984. L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts,  et des Métiers – Textes choisis, Messidor/Éditions sociales, Coll. Essentiel, 405 p.

DIETZGEN, Joseph 1973. L’essence du travail intellectuel humain exposée par un travailleur manuel – Nouvelle critique de la raison pure et pratique, Éditions Champ Libre, 213 p.

DORION, L.A. 2004. Socrate, Presses Universitaires de France, coll, Que-sais-je, 126 p.

DRIOTON Étienne & Jacques VANDIER, 1952. Les Peuples de l’Orient méditerranéen, vol. 11, L’Égypte, Paris, PUF.

DUBARLE, D.; DOZ, A. 1972. Logique et dialectique, Larousse, Coll. Sciences humaines et sociales, 246 p.

DUBY, Georges, dir. 1988. Histoire de la France, Larousse, coll. références 3 tomes.

DUCASSÉ, P. 1939. Essai sur les origines intuitives du positivisme, Librairie Félix Alcan, Bibliothèque de philosophie contemporaine, 273 p

DUCHESNE-GUILLEMIN Jacques, 1970. «L’Iran antique et Zoroastre», in Puech H.-Ch. (dir.), Histoire des religions, vol. I, Les Religions antiques, la formation des religions universelles et les religions de salut en Inde et en Extrême-Orient…, Paris, Gallimard, coll. «Encyclopédie de la Pléiade», pp. 625-694.

DUMONT Louis, 1967. Homo hierarchicus. Essai sur le système des castes, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des sciences humaines».

DURKHEIM Émile, 1912. Les Formes élémentaires de la vie religieuse. Le système totémique en Australie, Paris, Librairie Félix Alcan, coll. «Bibliothèque de philosophie contemporaine».

EC 1987. Encyclopédie du Canada, Éditions Alain Stanké, 3 volumes.

ENGELS, Friedrich, 1952. Dialectique de la nature, Éditions sociales, 365 p.

ENGELS, Friedrich, 1974. Socialisme utopique et socialisme scientifiquee, Éditions du Progrès, Moscou, 85 p.

ERIKSON Philipps, 1993. «Une nébuleuse compacte: le macro-ensemble pano», L’Homme, vol. 33, n° 126-128, « La remontée de l’Amazone », pp. 45-58.

FAHD Toufic, 1976. «L’Islam et les sectes islamiques», in Puech H.-Ch. (dir.), Histoire des religions, vol. III, Les Religions constituées en Asie et leurs contrecourants, les religions chez les peuples sans tradition écrite, mouvements religieux nés de l’acculturation, Paris, Gallimard, coll. « Encyclopédie de la Pléiade », pp. 3-179.

FAYE, J.-P. 1972. Langages totalitaires, Hermann, 771 p.

FERRY Luc, 2006. Kant. Une lecture des trois «Critiques», Paris, Grasset, coll. «Le collège de philosophie».

FEYERABEND, P. 1979. Contre la méthode. Esquisse d’une théorie anarchiste de la connaissance, Le Seuil, Paris.

FINET André, 1962. «Le pouvoir et les dieux en Mésopotamie», in Heusch L. de (dir.), Le Pouvoir et le Sacré, Bruxelles, Éditions de l’Institut de sociologie, coll. «Annales du Centre d’étude des religions», pp. 75-81.

FORMOSO Bernard, 2006. «Les montagnards et l’État en Asie du Sud-Est continental», L’Homme, n° 179, « Des raisons du terrain », pp. 91-112.

FREUD Sigmund, 1948. Moïse et le monothéisme, Paris, Gallimard.

FREUD Sigmund, 1995. L’avenir d’une illusion, Paris, PUF, coll. «Quadrige».

GADAMER, Hans-Georg, 1996. Vérité et Méthode – Les grandes lignes d’une herméneutique philosophique, Le Seuil, Coll. L’Ordre Philosophique, 540 p.

GADAMER, Hans-Georg, 1996c. La philosophie herméneutique, Presses Universitaires de France, Coll. Épiméthée – Essais philosophiques, 259 p.

GALILÉE, Galileo, 1992, Dialogue sur les deux grands systèmes du monde, Le Seuil, Coll. Sources du savoir, 505 p.

GAUCHET Marcel, 2005. La Condition politique, Paris, Gallimard, coll. « Tel ».

GAXOTTE, Pierre, 1951. Histoire des français, Flammarion, coll. l’Histoire, 2 tomes.

GERNET Jacques, 1982. Chine et Christianisme. Action et réaction, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des histoires».

GOFFMAN,  Erwin, 1991. Les cadres de l’expérience, Éditions de Minuit, coll. Le sens commun, 573 p.

GOLDMANN, Lucien, 1959. Recherches dialectiques, Gallimard, Bibliothèque des idées, 357 p.

GOLDMANN, Lucien, 1959a. «Matérialisme dialectique et histoire de la philosophie», Recherches dialectiques, Gallimard, Bibliothèque des idées, pp 26-44.

GORJU Julien (Mgr) et al., 1938. Face au royaume hamite du Rwanda: le royaume frère de l’Urundi. Essai de reconstitution historique, mœurs pastorales, folklore, Bruxelles, Vromant, coll. «Bibliothèque du Congo».

GOTTLIEB, A. 2000. Socrate, martyr de la philosophie, Le Seuil, coll. Points – Inédit – Essai – les grands philosophes, 86 p.

GRAMSCI, A. 1983. Textes, Éditions sociales, coll. Essentiel, 388 p.

GRANET Marcel, 1951. La Religion des Chinois, Paris, PUF, coll. «Bibliothèque de philosophie contemporaine».

GRAULICH Michel, 2005. Le Sacrifice humain chez les Aztèques, Paris, Fayard, coll. «Les nouvelles études historiques».

GRITTI, J. 1967. Culture et techniques de masse, Casterman, coll. le monde et l’esprit, 113 p.

GRYSPEERDT, A. 1974. Sociologie des intérêts culturels, Éditions Vie ouvrière, Bruxelle, 250 p.

GUIRAL Léon, 1889. Le Congo français, du Gabon à Brazzaville, Paris, Plon/Nourrit.

GUSDORF, G. 1973. L’Avènement des sciences humaines au siècle des Lumières (=Les sciences humaines et la conscience occidentale by G. GUSDORF, 6.)  Paris, Payot.

GUSDORF, G, 1978. La conscience révolutionnaire, Les Idéologues, Payot.

HABERMAS, Jürgen. 1976. Connaissance et intérêt, Gallimard, coll. Tel, 386 p.

HABERMAS, Jürgen. 1986. Morale et communication, Éditions du Cerf, Paris.

HABERMAS, Jürgen. 1987a. Logique des sciences sociales et autres essais, Presses Universitaires de France, Coll. Philosophie d’Aujourd’hui, 459 p.

HÉRITIER Françoise, 1981. L’Exercice de la parenté, Paris, Gallimard/Éditions du Seuil, coll. «Hautes études».

HÉRITIER Françoise, 2000. «Moitiés d’homme, nains et boiteux», in Jamard J.-L., Terray E. & M. Xanthakou (dir.), En substance. Textes pour Françoise Héritier, pp.343-349.

HÉRITIER-IZARD Françoise, 1973. «La paix et la pluie. Rapport d’autorité et rapport au sacré chez les Samo», L’Homme, vol. 13, n° 3, pp. 121-138.

HERRENSCHMIDT Clarisse, 1977. «Les créations d’Ahuramazda. Essai sur la royauté perse impériale», Studia Iranica, t. 6, fasc. 1, pp. 17-58.

HERRENSCHMIDT Clarisse, 1994. «Le xwêtôdâs ou mariage “incestueux” en Iran mazdéen», in Bonte P. (dir.), Épouser au plus proche. Inceste, prohibitions et stratégies matrimoniales autour de la Méditerranée, Paris, Éditions de l’EHESS, coll. «Civilisations et sociétés», pp. 113-125.

HEUSCH Luc de, 1966. Le Rwanda et la civilisation interlacustre. Études d’anthropologie historique et structurale, Bruxelles, Éditions de l’Institut de sociologie, coll. «Collection du Centre national des problèmes sociaux de l’industrialisation en Afrique noire».

HEUSCH Luc de, 1972. Mythes et Rites bantous, vol. I, Le Roi ivre ou L’Origine de l’État, Paris, Gallimard, coll. «Les essais».

HEUSCH Luc de, 1982. Mythes et Rites bantous, vol. II, Rois nés d’un cœur de vache, Paris, Gallimard, coll. «Les essais».

HEUSCH Luc de, 1986. Le Sacrifice dans les religions africaines, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des sciences humaines».

HEUSCH Luc de, 1987. «L’inversion de la dette. (Propos sur les royautés sacrées africaines)», in Abensour M. (dir.), L’Esprit des lois sauvages, Pierre Clastres ou une nouvelle anthropologie politique, actes des journées d’études organisées par l’Association française de science politique à Paris (27-28 mai 1982), Paris, Éditions du Seuil, pp. 41-59.

HEUSCH Luc de, 2000. Mythes et Rites bantous, vol. III, Le Roi de Kongo et les monstres sacrés, Paris, Gallimard.

HEUSCH Luc de, 2002. Du pouvoir. Anthropologie des sociétés d’Afrique centrale, Nanterre, Société d’ethnologie, coll. «Sociétés africaines».

HASNAOUI, C. 1977. « Condillac, chemins du sensualisme », DUCHET, M.: JALLEY, M. (dir.), Langue et langages de Leibniz à l’Encyclopédie – Séminaire de l’école normale supérieure de Fontenay, 10/18, pp 97-129.

HEGEL, Georg Wilhelm Friedrich, 1941. La phénoménologie de l’esprit, Aubier-Montaigne, coll. Philosophie de l’esprit, 2 tomes.

HEGEL, Georg Wilhelm Friedrich, 1970. Encyclopédie des science philosophiques en abrégé (version de 1830), Gallimard, Coll. Bibliothèque de philosophie, 550 p.

HEGEL, Georg Wilhelm Friedrich, 1972. Science de la logique – L’être (version de 1812), Aubier-Montaigne, 414 p.

HEGEL, Georg Wilhelm Friedrich, 1976. Science de la logique – La doctrine de l’essence, Aubier-Montaigne, 355 p.

HELVÉTIUS, Claude-Adrien, 1795a. « Lettres relatives au livre De l’Esprit« , dans Oeuvres complètes d’Helvétius, XIII/XIV, 1967, Georg Olms Verlagsbuchhandlung, Hildesheim, Allemagne [reprint de l’édition de l’Imprimerie de P. Didot l’ainé, Paris, An III de la république], pp 127-148 du tome XIII.

HELVÉTIUS, Claude-Adrien, 1795b. « Lettres d’Helvétius », dans Oeuvres complètes d’Helvétius, XIII/XIV, 1967, Georg Olms Verlagsbuchhandlung, Hildesheim, Allemagne [reprint de l’édition de l’Imprimerie de P. Didot l’ainé, Paris, An III de la république], pp 5-109 du tome XIV.

HELVÉTIUS, Claude-Adrien, 1795c. « Pensées et réflexions extraites des manuscrits de l’auteur  » dans Oeuvres complètes d’Helvétius, XIII/XIV, 1967, Georg Olms Verlagsbuchhandlung, Hildesheim, Allemagne [reprint de l’édition de l’Imprimerie de P. Didot l’ainé, Paris, An III de la république], pp 110-200 du tome XIV.

HELVÉTIUS, Claude-Adrien, 1988. De l’Esprit, Fayard, Corpus de oeuvres de philosophie en langue française, 577 p.

HELVÉTIUS, Claude-Adrien, 1989. De l’Homme, Fayard, Corpus de oeuvres de philosophie en langue française, 2 tomes, 973 p.

HERRMANN-MASCARD, N. 1968. La Censure des livres à Paris à la fin de l’Ancien régime, 1750-1789, Presses universitaires de France, Paris, 148 p.

HOBSBAWM Eric John, 2004 [décembre]. «Le pari de la raison. Manifeste pour l’histoire», prononcée le 13 novembre devant l’Académie britannique, Le Monde diplomatique, n° 209.

HOGGART, R. 1970. La culture du pauvre, Minuit, 420 p.

HULKRANZ A., 1976. «Les religions des grandes civilisations précolombiennes», in Puech H.-Ch. (dir.), Histoire des religions, vol. III, Les Religions constituées en Asie et leurs contre-courants, les religions chez les peuples sans tradition écrite, mouvements religieux nés de l’acculturation, Paris, Gallimard, coll. «Encyclopédie de la Pléiade», pp. 803-835.

HUNTINGTON Samuel Phillips, 2007. Le Choc des civilisations, Paris, Odile Jacob, coll. «Bibliothèque».

IBALICO Marcel, 1955. «Quand et comment devient-on Makoko?», Liaison, n° 45, pp. 30-32.

IMBART DE LA TOUR, P. 1935. Les origines de la réforme, Tome IV Calvin et l’institution chrétienne, Firmin Didot et Cie, 506 p.

IZARD Michel, 1983. «Engrammes du pouvoir. L’autochtonie et l’ancestralité», Le Temps de la réflexion, n° 4, pp. 299-323.

IZARD Michel, 1985. Gens du pouvoir, gens de la terre. Les institutions politiques de l’ancien royaume du Yatenga (bassin de la Haute-Volta Blanche), Cambridge/Paris, Cambridge University Press/Éditions de la Maison des sciences de l’homme.

IZARD Michel, 1986. «Le thème de la mise à mort chez les Moose», in Terray E. (dir.), Afrique plurielle, Afrique actuelle. Hommage à Georges Balandier, Paris, Karthala, coll. « Hommes et sociétés. Histoire et anthropologie », pp. 181-189.

JADIN Louis, 1975. L’Ancien Congo et l’Angola (1639-1655) d’après les archives romaines, portugaises, néerlandaises et espagnoles, Bruxelles/Rome, Institut historique belge de Rome.

JOUARY, J.-P.; SPIRE, A. 1983. Invitation à la philosophie marxiste, Editions sociales, coll. problèmes, 185 p.

KALTENMARK Max, 1960. «Ling-pao: note sur un terme du taoïsme religieux», in Mélanges publiés par l’Institut des hautes études chinoises, vol. III, Paris, PUF, coll. «Bibliothèque de l’Institut des hautes études chinoises», pp. 559-588.

KALTENMARK Max, 1978. Articles «Chine», «Catégories et idéaux traditionnels», Encyclopædia Universalis, vol. IV, Paris, pp. 362-363.

KANTOROWICZ Ernst Hartwig, 1989. Les Deux Corps du Roi. Essai sur la théologie politique au Moyen Âge, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des histoires».

KELLENS Jean, 2002. «L’idéologie religieuse des inscriptions achéménides», Journal asiatique, vol.290, n° 2, pp. 417-464.

KINTSCH, W.; VAN DIJK, T.A. 1975. « Comment on se rappelle et on résume des histoires », Langages, 40, pp 98-116.

KORSCH, Karl, 1964. Marxisme et philosophie, Éditions de Minuit, coll. Arguments, 187 p.

KOSIK, K. 1978. La dialectique du concret, Maspéro, Bibliothèque socialiste, 178 p.

KRYNEN Jacques, 1996. L’Empire du roi. Idées et croyances politiques en France, XIIIe-XVe siècles, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des histoires».

KUNDERA Milan, 2005. Le Rideau. Essai en sept parties, Paris, Gallimard, coll. «Folio».

LABRECQUE Édouard (père), 1933. «La tribu des Babemba: I. Les origines des Babemba», Anthropos, n° 28, vol. 5-6, pp. 633-648.

LABRIOLA, A. 1970. Essais sur la conception matérialiste de l’histoire, Gordon & Breach, Coll. Réimpressions – Sciences humaines et philosophie, 313 p.

LACORNE Denis, 2007. De la religion en Amérique. Essai d’histoire politique, Paris, Gallimard, coll. «L’Esprit de la cité».

LAURENDEAU, Paul, 2015. L’Islam et nous les athées, ÉLP Éditeur, Montréal, coll. «Essais et témoignages», format ePub ou PDF.

LAURENDEAU, Paul, 2021. Philosophie pour les penseurs de la vie ordinaire, ÉLP Éditeur, Montréal, coll. «Essais et témoignages», 452 p.

LAURENDEAU, Paul, 2022. C’EST L’OPIUM DU PEUPLE – philosophie du fait religieux, ÉLP Éditeur, Montréal, coll. «Essais et témoignages», 230 p.

LAUWAERT Françoise, 1996. «Abandon, adoption, liaison. Réflexions sur l’adoption thérapeutique en Chine traditionnelle», L’Homme, vol. 36, n° 137, «Chine: facettes d’identité», pp. 143-161.

LAUWAERT Françoise, 1998. «Le saint, le boiteux et l’héritier. À propos de la fonction impériale en Chine», L’Homme, vol. 38, n° 148, «Lignage, mariage, héritage», pp. 79-98.

LAVALLÉE Danièle, 1972. Article «Incas», Encyclopædia Universalis, vol. VIII, Paris, pp. 779-783.

LEBEL, P. 1962. Les noms de personnes en France, 8e éd, Presses Universitaires de France, coll. « Que sais-je? », Paris, 127 p.

LEFEBVRE, Henri, 1971a. le matérialisme dialectique, Presses universitaires de France, Nouvelle encyclopédie philosophique, 165 p.

LEFEBVRE, Henri,. 1982. Logique formelle logique dialectique, Éditions sociales, Coll. Terrains, 291 p.

LEFEBVRE, Henri, 1982a. « Théorie de la connaissance », Logique formelle logique dialectique, Chapitre premier, Éditions Sociales, Coll. Terrains, pp 15-58 et pp 229-248 (fragment de l’appendice comprenant les notes).

LEFEBVRE, Henri, 1983. Diderot ou les affirmations fondamentales du matérialisme, L’Arche, Coll. Le sens de la marche, 252 p.

LEFEBVRE, Henri, 1985. Qu’est-ce que penser?, Publisud, 170 p.

LE GOFF Jacques, 1977. Pour un autre Moyen Âge. Temps, travail et culture en Occident: 18 essais, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des histoires».

LE GOFF Jacques (dir.), 1988 [1978]. La Nouvelle Histoire, Bruxelles, Éditions Complexe, coll. «Historiques».

LÉNINE, 1973. Matérialisme et Empiriocriticisme, Éditions sociales et Éditions du progrès, 383 p.

LÉNINE, 1973c. Cahiers philosophiques, Éditions sociales et Éditions du Progrès, 607 p.

LÉNINE, 1978. Textes philosophiques, Éditions sociales, 349 p.

LE ROY LADURIE Emmanuel, 1987. Histoire de France Hachette, vol. II, L’État royal. De Louis XI à Henri IV (1460-1610), Paris, Hachette.

LEFORT Claude, 1986. «Permanence du théologico-politique», in Essais sur le politique. XIXe-XXe siècles, Paris, Éditions du Seuil, coll. «Esprit», pp. 251-300.

LÉVI-STRAUSS Claude, 1955. Tristes Tropiques, Paris, Plon, coll. «Terre humaine».

LÉVI-STRAUSS Claude, 1958. Anthropologie structurale, Paris, Plon.

LÉVI-STRAUSS Claude, 1960. Leçon inaugurale au Collège de France, Paris, Collège de France, coll. «Leçon inaugurale».

LÉVI-STRAUSS Claude, 1967 [1949]. Les Structures élémentaires de la parenté, Paris/La Haye, Mouton & Cie, coll. «Maison des sciences de l’homme, collection de rééditions».

LÉVI-STRAUSS Claude, 1973. Anthropologie structurale II, Paris, Plon.

LEWIS Andrew W., 1986. Le Sang royal. La famille capétienne et l’État, France, Xe-XIVe siècle, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des histoires».

LIBERSKI-BAGNOUD Danouta, 2002. Les Dieux du territoire. Penser autrement la généalogie, Paris, CNRS éditions/Éditions de la Maison des sciences de l’homme, coll. «Chemins de l’ethnologie».

LINGAT Robert, 1989. Royautés bouddhiques. Asoka et la fonction royale à Ceylan, Paris, Éditions de l’EHESS, coll. «Recherches d’histoire et de sciences sociales».

LINTEAU, P.-A; DUROCHER, R; ROBERT, J.-C 1979. Histoire du Québec contemporain de la Confédération à la crise, Boréal Express, 660 p.

LINTEAU, P.-A; DUROCHER, R; ROBERT, J.-C ; RICARD, F. 1986. Histoire du Québec – Le Québec depuis 1930, Boréal Express, 739 p.

LINTON, R. 1968. De l’homme, Minuit, Coll. Le sens commun, 537 p.

LOJKINE, S., 1999). «Le décentrement matérialiste du champ des connaissances dans  l’Encyclopédie», Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, vol. 26, Avril, p. 65-84.

LOUPIAS Paulin (père), 1908. «Traditions des Batutsi sur la création du monde et leur établissement au Rwanda», Anthropos, vol. 3, n° 1, pp. 1-13.

LOWIE Robert H., 1935. Traité de sociologie primitive, Paris, Payot, coll. «Bibliothèque scientifique».

LOWY, Michael, 1973a. Dialectique et révolution, Anthropos, 236 p.

LOWY, Michael, 1973b. « Science et révolution: objectivité et point de vue de classe dans les sciences sociales », Dialectique et Révolution, pp. 201-236.

LUKACS, Georg, 1960. Histoire et conscience de classe, Minuit, Coll. Arguments, 417 p.

LUKACS, Georg, 1972. La pensée de Lénine, Denoël/Gonthier, Coll. Bibliothèque Médiations, 151 p.

MALINOWSKI Bronislaw, 1930. La Vie sexuelle des sauvages du nord-ouest de la Mélanésie. Description ethnographique des démarches amoureuses, du mariage et de la vie de famille des indigènes des îles Trobriand, Nouvelle-Guinée britannique, Paris, Payot, coll. «Bibliothèque scientifique».

MANDROU, R. 1974. Introduction à la France moderne (1500-1640), Albin Michel, coll. l’évolution de l’humanité, 412 p

MARCUSE, Herbert, 1968a. Raison et révolution – Hegel et la naissance de la théorie sociale, Minuit, coll. Le sens commun, 472 p.

MARCUSE, Herbert, 1968b. L’homme unidimensionnel, Minuit, Coll. Arguments, 281 p.

MARTIN Hervé, 1990. «Le doute sur l’histoire», in Bourdé G. & H. Martin, Les Écoles historiques, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Points », série «Histoire».

MARX, Karl, 1972a. Textes, 1 (Philosophie et méthode; histoire; sur le colonialisme), Éditions sociales, coll. Classiques du marxisme, 259 p.

MARX, Karl, 1972b. Textes, 2 (Économie; individu et société; la lutte des classes), Éditions sociales, coll. Classiques du marxisme, 278 p.

MARX, Karl, 1977a. Misère de la philosophie, Éditions sociales, 220 p. (Ouvrage écrit en 1846)

MARX, Karl, 1977b. Contribution à la critique de l’économie politique, Éditions sociales, 305 p. (Ouvrage écrit en 1859)

MARX, Karl, 1977b. «La méthode de l’économie politique» Contribution à la critique de l’économie politique, Éditions sociales, pp 165-171. (Ouvrage écrit en 1859)

MARX, Karl, 1977c. Le Capital – Critique de l’économie politique, Éditions Sociales, livre premier (Le développement de la production capitaliste), 762 p ; livre deuxième (Le procès de circulation du capital), 524 p. ; livre troisième (Le procès d’ensemble de la production capitaliste), 871 p.

MARX, Karl, 1982. Philosophie, Gallimard, coll. Folio – Essais, 684 p.

MARX, Karl, ENGELS, Friedrich, 1972. La première critique de l’économie politique (Écrits de 1843-1844), Éditions Bourgeois, coll. 10/18, 320 p.

MARX, Karl, ENGELS, Friedrich, 1976. L’idéologie allemande, Éditions sociales, 621 p. (Ouvrage écrit en 1845-46)

MARX, Karl, ENGELS, Friedrich, 1977. Le Manifeste du Parti Communiste, Éditions sociales, 62 p.

MATHIEU Rémi, 1987. «Chamanes et chamanisme en Chine ancienne», L’Homme, vol. 27, n° 101, pp. 10-34.

MENGET Patrick, 1993. «Les frontières de la chefferie. Remarques sur le système politique du haut Xingu (Brésil)», L’Homme, vol. 33, n° 126-128, « La remontée de l’Amazone », pp. 59-76.

DOI : 10.3406/hom.1993.369629

MONTVALON Jean-Baptiste de, 2007 [30 mars]. «Du religieux dans la République», Le Monde.

MORET Alexandre, 1926. Le Nil et la civilisation égyptienne, Paris, La Renaissance du livre, coll. «L’évolution de l’humanité: synthèse collective».

MULLER Jean-Claude, 1997. «Circoncision et régicide. Thèmes et variations chez les Dìì, les Chamba et les Moundang des confins de la Bénoué et du Tchad», L’Homme, vol. 37, n° 141, pp. 7-24.

MULLER Jean-Claude, 2006. Les Chefferies dìì de l’Adamaoua, Nord-Cameroun, Paris, CNRS éditions/Éditions de la Maison des sciences de l’homme, coll. «Chemins de l’ethnologie».

NGUYEN Tran Huan, 1959. «Le roi sacré dans l’ancien Vietnam», The Sacral Kingship. Studies in the History of Religions, supplément n° 4 de Numen, pp. 164-166.

NIZAN, Paul, 1982. Les chiens de garde, Petite Collection Maspéro, 154 p.

NOUGAROL Jean, 1970. «La religion babylonienne», in Puech H.-Ch. (dir.), Histoire des religions, vol. I, Les Religions antiques, la formation des religions universelles et les religions de salut en Inde et en Extrême-Orient…, Paris, Gallimard, coll. «Encyclopédie de la Pléiade», pp. 203-249.

PALANQUE Jean-Rémy, 1956. «Empire universel de Rome», Histoire universelle, vol. I, Paris, Gallimard, coll. «Encyclopédie de la Pléiade», pp. 981-1097.

PETIT, J.-L.. 1996. Solipsisme et intersubjectivité – Quinze leçons sur Husserl et Wittgenstein, Cerf, Coll. La nuit surveillée, 237 p

PIAGET Jean, et Alii, 1980. Les formes élémentaires de la dialectique, Gallimard, coll. idées, 249 p.

PIBROCH, René Polular, 1958. Conférences, Éditions de la Rue Mathias, Valleyfield (Québec), 1,906 p.

PIRENNE Henri, 1910. Les Anciennes Démocraties des Pays-Bas, Paris, Flammarion, coll. «Bibliothèque de philosophie scientifique».

POLITZER Georges, 1972. Principes élémentaires de philosophie, Éditions sociales, 286 p.

POMIAN Krzysztof, 1988 [1978]. «L’histoire des structures», dans Le Goff J. (dir.), La Nouvelle Histoire, Bruxelles, Éditions Complexe, coll. « Historiques », pp. 109-136.

PWITI Gilbert, 1997. «Origines et développement des cultures à structures en pierre du Zimbabwe», in Dewey W. J. & E. de Palmenaer, Témoins de Pierre. Zimbabwe passé et présent, Tervuren, musée royal de l’Afrique Centrale, pp. 77-96.

QUÉRÉ, L. 1984. « L’Argument sociologique de Garfinkel », Arguments ethnométhodologiques, Problèmes d’épistémologie en sciences sociales III, École des Hautes Études en sciences Sociales, C.N.R.S. (LA 102), pp 100-137.

RANDLES William Graham Lister, 1968. L’Ancien royaume du Congo des origines à la fin du XIXe siècle, Paris/La Haye, Mouton & Cie, coll. «École pratique des hautes études.6e section. Sciences économiques et sociales. Centre de recherches historiques. Civilisations et sociétés».

RAVENNE Jacques, 1976. «L’Hindouisme contemporain», in Puech H.-Ch. (dir.), Histoire des religions, vol. III, Les Religions constituées en Asie et leurs contre-courants, les religions chez les peuples sans tradition écrite, mouvements religieux nés de l’acculturation, Paris, Gallimard, coll. «Encyclopédie de la Pléiade», pp. 180-231.

RAYMOND, P. 1977. Matérialisme dialectique et logique, François Maspéro, Coll. Algorithme, 182 p.

RAYMOND, P. 1978. L’histoire et les sciences, Maspéro, Petite Collection, 130 p.

REINHARD, M. dir. 1954. Histoire de France, Larousse, 2 tomes.

ROSANVALLON Pierre, 2006. La Contre-Démocratie. La politique à l’âge de la défiance, Paris, Éditions du Seuil, coll. «Les livres du nouveau monde».

ROUGIER Louis, 1959. «Le caractère sacré de la royauté en France», The Sacral Kingship. Studies in the History of Religions, supplément n° 4 de Numen, pp. 609-626.

ROUSSEAU, Jean-Jacques, 1864a [1762]. Du contrat social ou Principes du droit politique, Paris, Bibliothèque nationale, coll. Meilleurs auteurs anciens et modernes, 192 p.

ROUSSEAU, Jean-Jacques, 1864b [1762]. «De la religion civile » (Livre IV, section VIII) dans, Du contrat social ou Principes du droit politique, Paris, Bibliothèque nationale, coll. Meilleurs auteurs anciens et modernes, 175-190 p.

SAHLINS Marshall David, 1976. Âge de Pierre, âge d’abondance. L’économie des sociétés primitives, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des sciences humaines».

SAHLINS Marshall David, 1989. Des îles dans l’histoire, Paris, Gallimard/Éditions du Seuil, coll. «Hautes études».

SAHLINS Marshall David, 2007. La Découverte du vrai Sauvage et autres essais, Paris, Gallimard, «Bibliothèque des sciences humaines».

SANDOR, P. 1947. Histoire de la dialectique, Nagel, Coll. Pensée, 249 p.

SCHNEIDER, H.-W. 1955. Histoire de la philosophie américaine, Gallimard, Bibliothèque des Idées, 460 p

SCHOLZ, H. 1988. Esquisse d’une histoire de la logique, Aubier, coll. Analyse et Raison, Paris.

SCHUHL 1969. Machinisme et philosophie, Presses Universitaires de France, Nouvelle Encyclopédie philosophique, 152 p.

SÈVE, Lucien, 1980. Une introduction à la philosophie marxiste, Éditions sociales, coll. Terrains, 2ième édition, 718 p.

SMITH Pierre, 1975. Le Récit populaire au Rwanda, Paris, Armand Colin, coll. «Classiques africains».

SOBOUL, A, 1984. «Introduction – L’Ecyclopédie et le mouvement encyclopédiste», DIDEROT, D.; D’ALEMBERT, J. et alii, L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts,  et des Métiers – Textes choisis, Messidor/Éditions sociales, Coll. Essentiel, pp 9-27.

SOUSTELLE Jacques, 1955. La Vie quotidienne des Aztèques. À la veille de la conquête espagnole, Paris, Hachette.

SPENGLER Oswald, 1948 [1918-1922]. Le Déclin de l’Occident. Esquisse d’une morphologie de l’histoire universelle, Paris, Gallimard.

SPINOZA, Benedict de, 1954a. Traité de la réforme de l’entendement, Gallimard, Collection Folio-Essais, 257 p.

SPINOZA, Benedict de, 1954b. « Les principes de la philosophie de Descartes démontrés selon la méthode géométrique », dans Traité de la réforme de l’entendement, Gallimard, Collection Folio-Essais, pp 59-159.

SPINOZA, Benedict de, 1954c. « Appendice contenant les pensées métaphysiques », dans Traité de la réforme de l’entendement, Gallimard, Collection Folio-Essais, pp 160-216.

SPINOZA, Benedict de, 1954d. Traité des autorités théologique et politique, Gallimard, Collection Folio-Essais, 372 p.

SPINOZA, Benedict de, 1954e. L’Éthique, Gallimard, Collection Idées, 377p.

SPINOZA, Benedict de, 1954f. Traité de l’autorité politique, Gallimard, Collection Idées, 308 p.

SPINOZA, Benedict de, 1966. Traité politique – Lettres, Garnier-Flammarion, 379 p.

STANCALI, C. 1979. «Lecture de d’Holbach en Italie au XIXe siècle», Olivier BLOCH dir. Images au XIXe siècle du matérialisme du XVIIIe siècle, Desclée, pp 119-130.

TARDITS Claude, (dir.), 1987. Princes et Serviteurs du royaume. Cinq études de monarchies africaines, Paris, Société d’ethnologie, coll. « Sociétés africaines ».

TCHERKÉZOFF Serge, 1983. Le Roi nyamwezi, la droite et la gauche. Révision comparative des classifications dualistes, Cambridge, New York, Melbourne/Paris, Cambridge University Press/Éditions de la Maison des sciences de l’homme.

TESTART Alain, 2006. «La question du sujet dans la parenté», L’Homme, n° 179, « Des raisons du terrain », pp. 165-199.

TOCQUEVILLE Alexis de, 1981 [1835-1840]. De la démocratie en Amérique, Paris, Flammarion, coll. «GF».

VALERY, Paul, 1941-1943. Tel Quel, Folio, Coll. Essais, 495 p.

VALERY, Paul, 1945. Regards sur le monde actuel et autres essais, Folio, Coll. Essais, 307 p.

VALERY, P. 1987-1999. Cahiers – 1894-1914, Gallimard, Tome 1, 489 p.; Tome 2, 379 p.; Tome 3, 668 p.; Tome 4, 492 p.; Tome 5, 493 p.; Tome 6, 301 p.; Tome 7, 565 p.

VANSINA Jan, 1962. L’Évolution du royaume Rwanda des origines à 1900, Bruxelles, Académie royale des sciences d’outre-mer.

VANSINA Jan, 1964. Le Royaume kuba, Tervuren, musée royal de l’Afrique centrale, coll. «Annales».

VANSINA Jan, 1972. La Légende du passé. Traditions orales du Burundi, Tervuren, musée royal de l’Afrique centrale, coll. «Archives d’anthropologie».

VANSINA Jan, 2001. Le Rwanda ancien. Le royaume nyiginya, Paris, Karthala, coll. «Hommes et sociétés».

VERNIÈRE, P. 1954. Spinoza et la pensée française avant la Révolution, Presses Universitaires de France, Publications de la Faculté des lettres d’Alger, n° XX, 2 tomes, 773 p.

VEYNE Paul, 1971. Comment on écrit l’histoire. Essai d’épistémologie, Paris, Éditions du Seuil, coll. «L’univers historique».

VIDAL Claudine, 1967. « Anthropologie et histoire. Le cas du Rwanda », Cahiers internationaux de sociologie, n° 43, pp. 143-168.

VOLNEY, C.-F. (1804), les Ruines ou Méditation sur les révolutions des empires, Quatrième édition augmentée du Catéchisme du citoyen français, Courcier Imprimeur-Libraire, Paris, 408 p. et deux planches en annexe.

WACHTEL Nathan, 1971. La Vision des vaincus. Les indiens du Pérou devant la conquête espagnole, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque des histoires».

WIET Gaston, 1957. Article «L’Islam», in Grousset R. & É.-G. Léonard, Histoire universelle, vol. 11, De l’Islam à la Réforme, Paris, Gallimard, coll. «Encyclopédie de la Pléiade», pp. 37-139.

XÉNOPHON, 1972. Le Banquet — L’Apologie de Socrate, Les Belles Lettres, 174 p.

YOYOTTE Jean, 1956. Article «L’Égypte ancienne», dans Grousset R. & É.-G. Léonard, Histoire universelle, vol. I, Des origines à l’Islam, Paris, Gallimard, coll. «Encyclopédie de la Pléiade», pp. 105-266.

ZASLAWSKY, D. 1982, Analyse de l’Être, Éditions de Minuit, Paris.

ZUURE Bernard (père), 1929. Croyances et pratiques religieuses des Barundi, Bruxelles/Élizabethville, L’Essorial, coll. «Bibliothèque Congo».

.

atheisme

 

Publicité

Posted in Culture vernaculaire, L'Islam et nous, Monde, Philosophie, Vie politique ordinaire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PHILOSOPHIE POUR LE PENSEUR DE LA VIE ORDINAIRE (version 2.0.)

Posted by Ysengrimus sur 3 mars 2008

etre-ontologie

.

PHILOSOPHIE
POUR LE PENSEUR
DE LA VIE ORDINAIRE

.

VERSION DU COURS EN HUIT SÉANCES (version de 2022). Un cours s’adressant à des personnes sans formation philosophique particulière. Il s’agit de dégager le fonctionnement de la pensée philosophique telle que se manifestant dans la réflexion issue de l’existence ordinaire. On analyse un certain nombre de catégories fondamentales en les articulant par couplage (notamment: matière et esprit, structure et mouvement, existence et connaissance, réflexion et action, pensée et langage, logique et éthique). On part de catégories philosophiques concrètement exemplifiées pour se diriger vers les philosophes modernes en ayant traité (plutôt que le mouvement contraire). Le cours est sans prérequis et cible une clientèle adulte ou du troisième âge.

.

Structure d’une séance
13:00-13:15: Questions et débats
13:15-14:15: Plage 1
14:15-14:30: pause
14:30-15:30: Plage 2

.

Manuel du cours

LAURENDEAU Paul (2021), Philosophie pour les penseurs de la vie ordinaire. ÉLP éditeur, Montréal, coll. Essais et témoignages, 452 p. 

https://www.amazon.fr/Philosophie-pour-penseurs-vie-ordinaire/dp/B09FCCR7XH/

L’achat du manuel N’EST PAS obligatoire. Le cours est autoporteur. 

 .

Synthèse du contenu du cours

Après avoir paramétré les représentations philosophiques principielles: ONTOLOGIE (doctrine de l’être), GNOSÉOLOGIE (doctrine de la connaissance ordinaire, directe et indirecte), ÉPISTÉMOLOGIE (classification raisonnée des sciences et des savoirs), on a mis en place l’idée d’une ABSTRACTION INTERMÉDIAIRE stabilisant un espace de réflexion calme entre le concret fourmillant et le creux spéculatif (statut problématique de la petite ontologie). Le caractère actif et collectif de la connaissance est postulé et on considère les écoles philosophiques comme un bagage à mobiliser méthodiquement et prudemment (statut d’école des ***ISMES). Il faut partir des catégories philosophiques et aller vers les penseurs, plutôt que le contraire. On entre ensuite dans la question du mouvement dialectique et logique de la pensée ordinaire, notamment (crucialement) autour du statut de la RATIONALITÉ (plaidoyer pour une rationalité ordinaire), sur la tension entre le montré et le démontré (EMPIRISME versus RATIONALISME et question de l’irrationalisme). La réalité des modèles ontologiques est abordée autour du MONISME (modèle de l’oignon) et du DUALISME (modèle de l’abricot) et sur la dialectique du réversible (congeler de l’eau) et de l’irréversible (cuire un poulet). La réalité de l’anthropologie générale (et notamment la question des relations hommes-femmes) nous permet de problématiser la question centrale du symétrique et du dissymétrique et, surtout, des dispositifs à dominante, dans le regard rationnel.

La lutte fondamentale entre IDÉALISME et MATÉRIALISME en philosophie est abordée sur la base des sujets généraux accompagnant la vie ordinaire. Le débat interne de l’IDÉALISME (idéalisme objectif comme chez Hegel, idéalisme subjectif comme chez Berkeley, spirit versus mind) est touché autour de nos grands questionnements hérités, sur le mental. Religion (théologie occidentale comme idéalisme objectif, dharma oriental comme idéalisme subjectif). Langage (objet mental collectif, organon, dispositif boiteux de connaissance du monde, statut de la pensée averbale). Le débat interne du MATÉRIALISME (matérialisme naturaliste comme chez Diderot, matérialisme historique comme chez Helvétius, nature versus nurture) est traité, autour des principes directeurs de l’historique et du politique. Ces questions, mentales ET sociales, idéelles ET mondaines, sont exemplifiées sur la base de la vie politique ordinaire contemporaine (populisme, autorité victimaire, communautarisme civique, socialisme tendanciel, etc). La complexification d’un matérialisme dialectisé en retour par l’effet d’idée qu’il engendre et par la volition qui en émane (ce qui est versus ce qui doit être) est finalement abordée, autour du problème éthique (versus aléthique), notamment sur le JUSTE, et de celui de la philosophie des arts, notamment sur le BEAU.

En passant méthodiquement de la propension philosophique à l’intention philosophique, il s’est agit, tout le long, de mobiliser, sans lourdeur scolastique et en tout respect envers les prises de parti de chacun, les grandes catégories de l’héritage de la philosophie moderne (pensée progressiste et rationaliste) et de les mettre à profit dans notre réflexion collective inévitable sur les questions ordinaires récurrentes: être, connaissance courante, haut savoir, logique élémentaire, contradictions motrices de la pensée et de l’être (dialectique), relations hommes-femmes, religion, langage, histoire, vie politique ordinaire, éthique, arts.

.

Plan du cours

Première séance
Plage 1: Introduction générale
Plage 2: ONTOLOGIE (Doctrine de l’être)

Seconde séance
Plage 1: GNOSÉOLOGIE I (Doctrine de la connaissance ordinaire)
Plage 2: GNOSÉOLOGIE II (L’empirique et le rationnel)

Troisième séance
Plage 1: PHILOSOPHIE ÉPISTÉMOLOGIQUE I (Les sciences)
Plage 2: PHILOSOPHIE ÉPISTÉMOLOGIQUE II  (Crise de la philosophie)

Quatrième séance
Plage 1: PHILOSOPHIE ET LOGIQUE I (La métaphysique)
Plage 2: PHILOSOPHIE ET LOGIQUE II (La dialectique)

Cinquième séance
Plage 1: PHILOSOPHIE DE L’HUMAIN I (De l’anthropologique)
Plage 2: PHILOSOPHIE DE L’HUMAIN II (L’homme et la femme)

Sixième séance
Plage 1: PHILOSOPHIE DES RELIGIONS
Plage 2: PHILOSOPHIE DU LANGAGE

Septième séance
Plage 1: PHILOSOPHIE DE L’HISTOIRE
Plage 2: PHILOSOPHIE DU POLITIQUE

Huitième séance
Plage 1: DIMENSION ALÉTHIQUE ET DIMENSION ÉTHIQUE
(Ce qui est versus ce qui devrait être)
Plage 2: PHILOSOPHIE DES ARTS

.

Lectures requises

Les textes, dont les titres sont ici en italique, devraient préférablement être lus, en préparation des séances, dans l’ordre où ils sont présentés ici.

Ils sont tous tirés de l’ouvrage Philosophie pour les penseurs de la vie ordinaire (Paul Laurendeau, ÉLP éditeur, 2021) et du blogue LE CARNET D’YSENGRIMUS (Paul Laurendeau, https://ysengrimus.wordpress.com).

.

Première séance

Plage 1: Introduction générale
(Philo des penseurs ordinaires, pp 11-13)

Plage 2: ONTOLOGIE
De l’univers cosmique global à l’univers humain concret
(Philo des penseurs ordinaires, pp 17-21)
La petite ontologie comme grande crise de la philosophie
(Philo des penseurs ordinaires, pp 21-29)
Les principes de la théorie de la relativité d’Einstein expliqués par la poupée Barbie
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Seconde séance

Plage 1: GNOSÉOLOGIE I (Doctrine de la connaissance ordinaire)
Des limites de l’empirique
(Philo des penseurs ordinaires, pp 45-54)
Des concepts unilatéraux et faux comme difficulté inévitable à dépasser
(Philo des penseurs ordinaires, pp 54-61)

Plage 2: GNOSÉOLOGIE II (L’empirique et le rationnel)
Plaidoyer pour une Rationalité ordinaires
(Philo des penseurs ordinaires, pp 62-73)
À propos de l’Oubli
(Philo des penseurs ordinaires, pp 73-76)
La nostalgie est une déficience tant de la pensée que de la mémoire
(Philo des penseurs ordinaires, pp 76-82)

.

Troisième séance

Plage 1: PHILOSOPHIE ÉPISTÉMOLOGIQUE I (Les sciences)
Contre le positivisme bien intentionné de nos instances
(Philo des penseurs ordinaires, pp 85-95)
Il est toujours de ce temps, le problème de la philosophie spontanée des savants
(Philo des penseurs ordinaires, pp 96-110)
Promotion cyclique des produits, des choix, des options et des comportements «écologiques»
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: PHILOSOPHIE ÉPISTÉMOLOGIQUE II (Crise de la philosophie)
Sur la RÉFUTATION DE L’ÉCLECTISME de Pierre Leroux
(Philo des penseurs ordinaires, pp 110-120)
Que penser des penseurs salariés?
(Philo des penseurs ordinaires, pp 312-318)

.

Quatrième séance

Plage 1: PHILOSOPHIE ET LOGIQUE I (La métaphysique)
L’oignon comme modèle ontologique
(Philo des penseurs ordinaires, pp 123-131)
QUELLE EST LA SOURCE DE TOUTES CONNAISSANCES? (Débat entre Ysengrimus et un pastiche du philosophe antique PYRRHON)
(Carnet d’Ysengrimus)

Plage 2: PHILOSOPHIE ET LOGIQUE II (La dialectique)
Poulet rôti, cubes de glace et misère de l’abstraction
(Philo des penseurs ordinaires, pp 131-141)
Logique dialectique de la bisexualité
(Philo des penseurs ordinaires, pp 141-148)

.

Cinquième séance

Plage 1: PHILOSOPHIE DE L’HUMAIN I (De l’anthropologique)
Le critère anthropologique
(Philo des penseurs ordinaires, pp 30-41)
La dissolution de la division sexuelle du travail, c’est elle, la vraie innovation ethnologique de notre temps
(Philo des penseurs ordinaires, pp 152-159)

Plage 2: PHILOSOPHIE DE L’HUMAIN II (l’homme et la femme)
Pourquoi les hommes mentent-ils aux femmes?
(Carnet d’Ysengrimus)
Pourquoi donc les femmes abandonnent-elles leurs études avant les hommes?
(Philo des penseurs ordinaires, pp 167-172)
Ce malentendu entre hommes et femmes au sujet de la dimension érogène de l’intelligence
(Carnet d’Ysengrimus)
Culture intime et rapports de sexage
(Philo des penseurs ordinaires, pp 159-167)
De la distinction entre pornographie et érotisme
(Philo des penseurs ordinaires, pp 173-179)
Six stéréotypes sexistes tombés en désuétude
(Philo des penseurs ordinaires, pp 179-186)

.

Sixième séance

Plage 1: PHILOSOPHIE DES RELIGIONS
Ludwig Feuerbach sur le passage au monothéisme
(Philo des penseurs ordinaires, pp 190-197)
Syncrétisme, développement intellectuel et sagesse: le Shinto
(Philo des penseurs ordinaires, pp 198-206)
La «solution» musulmane à l’insoluble doctrine monothéiste du mal
(Philo des penseurs ordinaires, pp 206-219)
La déréliction ce n’est pas un changement de religion
(Philo des penseurs ordinaires, pp 219-224)
L’athéisme doit-il militer?
(Philo des penseurs ordinaires, pp 224-231)
Contre le kirpan
(Philo des penseurs ordinaires, pp 231-238)

Plage 2: PHILOSOPHIE DU LANGAGE
La crise énonciative des glottognoses
(sur le site Paul Laurendeau, Linguiste, sociolinguiste, philosophe du langage)
Mai 68. La recherche de l’inversion…
(Carnet d’Ysengrimus)
De la diglossie dans les chaumières montréalaises
(Carnet d’Ysengrimus)
Socio-historicité des «français non conventionnels»: le cas du JOUAL (Québec, 1960-1975)
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Septième séance

Plage 1: PHILOSOPHIE DE L’HISTOIRE
Mâle Alpha. Foutaise Omega. Contre le social-darwinisme de ce temps
(Philo des penseurs ordinaires, pp 241-246)
Homosexualité et capitalisme
(Philo des penseurs ordinaires, pp 246-250)
Êtes-vous encore marxiste?
(Philo des penseurs ordinaires, pp 251-257)
À propos de ce qui monétisa l’or
(Philo des penseurs ordinaires, pp 258-265)
Revenu, gain, profit, ne pas confondre
(Philo des penseurs ordinaires, pp 265-274)
Le socialisme n’est pas un programme politique mais une tendance sociale
(Philo des penseurs ordinaires, pp 275-278)
Vers un communautarisme civique
(Philo des penseurs ordinaires, pp 279-286)
La fonction historique objective du militarisme
(Philo des penseurs ordinaires, pp 286-294)
De la dialectique napoléonienne
(Philo des penseurs ordinaires, pp 295-308)

Plage 2: PHILOSOPHIE DU POLITIQUE
Le complexe de Joey Zasa
(Philo des penseurs ordinaires, pp 319-325)
L’autorité victimaire
(Philo des penseurs ordinaires, pp 325-333)
Qu’est-ce que le populisme?
(Philo des penseurs ordinaires, pp 333-340)
L’ordre établi est facho-compatible
(Philo des penseurs ordinaires, pp 340-348)
L’anarchie est-elle possible?
(Philo des penseurs ordinaires, pp 348-356)
Racisme systémique
(Philo des penseurs ordinaires, pp 357-364)
La fin historique du racisme
(Philo des penseurs ordinaires, pp 364-369)

.

Huitième séance

Plage 1: DIMENSION ALÉTHIQUE ET DIMENSION ÉTHIQUE
(Ce qui est versus ce qui devrait être, Philo des penseurs ordinaires, pp 371-373)
C’EST PAS NOUS, ÇA… ou à propos de ce qui n’existe pas
(Philo des penseurs ordinaires, pp 374-382)
Pour un optimisme progressiste et militant
(Philo des penseurs ordinaires, pp 447-450)
Les idées de JUSTICE et de DROIT n’ont absolument rien d’éternel
(Carnet d’Ysengrimus)
Sur le gouvernement par les sages et sur le mal involontaire
(Carnet d’Ysengrimus)
Contre le symétrisme masculiniste
(Philo des penseurs ordinaires, pp 383-391)
Narcissisme, estime de soi, exhibitionnisme
(Philo des penseurs ordinaires, pp 392-398)
Pour une compréhension non-narcissique du mythe de Narcisse
(Carnet d’Ysengrimus)
Sur la beauté féminine, mes vues sont celles du crapaud de Voltaire
(Carnet d’Ysengrimus)
La paternité sans le patriarcat
(Philo des penseurs ordinaires, pp 399-412)

Plage 2: PHILOSOPHIE DES ARTS
À propos de la combinatoire dans les arts sensoriels
(Philo des penseurs ordinaires, pp 416-425)
De la virtuosité en art
(Philo des penseurs ordinaires, pp 425-433)
Des déterminations sociales de la musique comme art non-figuratif
(Philo des penseurs ordinaires, pp 434-446)
Dialogue nocturne et lunaire entre trois tableaux semi-figuratifs de la salle des Arts Contemporains du Musée des Beaux-Arts de Montréal
(Carnet d’Ysengrimus)
Le Tripatif
(Carnet d’Ysengrimus)

.

Lectures facultatives

 Dans le blogue LE CARNET D’YSENGRIMUS figurent un certain nombre de textes plus spécialisés en philosophie. 

 .

BIBLIOGRAPHIE

ACTON, H.-B. (1961), « La philosophie du langage sous la Révolution française », Archives de philosophie, Juillet-Décembre.

ALTHUSSER, L. (1965), Pour Marx, François Maspéro, coll. Théorie, 258 p.

ALTHUSSER, L. (1967), Philosophie et philosophie spontanée des savants, François Maspéro, 156 p.

ALTHUSSER, L, (1968), Lire le Capital I, Maspéro, Petite collection Maspéro, 184 p.

ALTHUSSER, L. (1976), Positions, Éditions sociales, coll. Essentiel, 185 p.

BÉGIN, L. et Alii (1984), Pragmatisme et pensée contemporaine, Cahiers de Philosophie 2, Université de Sherbrooke, 178 p.

BERGSON, H. (1970), Oeuvres, Textes annotés par A. ROBINET, Presses universitaires de France, 1628 p.

BITSAKIS, E. (1983), Physique et matérialisme, Éditions sociales, coll. Terrains, 478 p.

BOREL, M.-J. (1978), Discours de la logique et logique du discours, L’Age d’homme, coll. Raison dialectique, 262 p.

BOREL, M.-J.; GRIZE J.-B.; MIÉVILLE, D. (1983), Essai de logique naturelle, Peter Lang, Berne, 241 p.

CHOMSKY, N. (1970), Le langage et la pensée, Paris, Payot, Petite bibliothèque, 145 p.

CONDILLAC, E.B. (1799), La logique ou les premiers développements de l’art de penser, Libraire Guillaume, 200p.

CORNFORTH, M. C. (1953), The Theory of knowledge, International Publisher, New-York, 240 p.

CORNFORTH, M. C.  (1965), Marxism and the Linguistic Philosophy, New York, International Publishers, 384p.

DELEDALLE, G. (1983), La philosophie américaine, l’Age d’Homme, coll. Essais contemporains, 287 p.

DELLA VOLPE, G. (1977), La logique comme science historique, Éditions Complexe, 249 p.

DESTUTT DE TRACY, A.L.C. (1970), Éléments d’Idéologie, Paris, Vrin, Vol 1: L’Idéologie proprement dite, 435 p.

DIDEROT, D.; D’ALEMBERT, J. (1751), Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Paris, Briasson -David l’aîné – Le Breton – Durand, et Neufchastel, Samuel & Compagnie libraires & imprimeurs, 17 tomes.

ENGELS, F. (1952), Dialectique de la nature, Éditions sociales, 365 p.

ENGELS, F. (1974), Socialisme utopique et socialisme scientifiquee, Éditions du Progrès, Moscou, 85 p.

GILSON, E. (1969), Linguistique et philosophie, Vrin.

GOFFMAN, E. (1973a), La mise en scène de la vie quotidienne,    1. La présentation de soi, Éditions de Minuit, coll. Le sens commun, 251 p.

GOFFMAN, E. (1973b), La mise en scène de la vie quotidienne,    2. Les relations en public, Éditions de Minuit, coll. Le sens commun, 372 p.

GOFFMAN, E. (1974), Les rites d’interaction, Éditions de Minuit, coll. Le sens commun, 230 p.

GOFFMAN, E. (1987), Façons de parler, Éditions de Minuit, coll. Le sens commun, 277 p.

GOLDMANN, L. (1959), Recherches dialectiques, Gallimard,  Bibliothèque des idées, 357 p.

GRAMSCI, Antonio, 1983, Textes, Éditions sociales, coll. Essentiel, 388 p.

GRIZE, J.-B.; PIÉRAUT-LE BONNIEC, G. (1981), La contradiction: essai sur les opérations de la pensée, Presses universitaires de France, Paris, 206 p.

GUSDORF, G, (1978), La conscience révolutionnaire, Les Idéologues, Payot.

HABERMAS, J. (1976), Connaissance et intérêt, Gallimard, coll. Tel, 386 p.

HABERMAS, J. (1987), Logique des sciences sociales et autres essais, Presses universitaires de France, Coll. Philosophie d’Aujourd’hui, 459 p.

HEGEL, G.W.F. (1941), La phénoménologie de l’esprit, Aubier-Montaigne, coll. Philosophie de l’esprit, 2 tomes.

HEGEL, G.W.F. (1972), Science de la logique – L’être (version de 1812), Aubier-Montaigne, 414 p.

HEGEL, G.W.F. (1976), Science de la logique – La doctrine de l’essence, Aubier-Montaigne, 355 p.

HELVÉTIUS, C.-A. (1988), De l’Esprit, Fayard, Corpus de oeuvres de philosophie en langue française, 577 p.

HOTTOIS, G. (1976), La philosophie du langage de Ludwig Wittgenstein, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 220 p.

HUISMAN, B.; RIBES, F. Les philosophes et le langage – Les grands textes philosophiques sur le langage, SEDES, coll. Bruno Huisman, 2 tomes.

JACOB. A. (1976), Introduction à la philosophie du langage, Gallimard, coll. idées, 429 p.

KORSCH, K. (1964), Marxisme et philosophie, Éditions de Minuit, coll. Arguments, 187 p.

KOSIK, K. (1978), La dialectique du concret, Maspéro, Bibliothèque socialiste, 178 p.

LANE, G. (1970), Être et langage. Essai sur la recherche de l’objectivité, Aubier-Montsaigne.

LAURENDEAU, P.(1986). Pour une linguistique dialectique – Étude de l’ancrage et de la parataxe énonciative en vernaculaire québécois, Thèse de doctorat dactylographiée, Université de Paris VII, 917 p.

LAURENDEAU, P. (1990), « Percept, Praxie et langage », SIBLOT, P.; MADRAY-LESIGNE, F. dir. (1990), Langage et Praxis, Publications de la Recherche, Université de Montpellier, pp 99-109.

LAURENDEAU, P. (1997), « Helvétius et le langage », Preceedings of the 16th International Congress of Linguists, Pergamon, Oxford, Article n° 0033 [Publication sur CD-ROM, texte non-paginé de 22 pages].

LAURENDEAU, P. (2000a), « Condillac contre Spinoza: une critique nominaliste des glottognoses », Histoire, Épistémologie, Langage, tome 22, fascicule 2, pp 41-80.

LAURENDEAU, P. (2000b), « La crise énonciative des glottognoses », BHATT, P.; FITCH, B.T.; LEBLANC, J. dir. Texte – L’énonciation, la pensée dans le texte, n° 27/28, pp 25-86.

LAURENDEAU P. (2021), Philosophie pour les penseurs de la vie ordinaire. ÉLP éditeur, Montréal, coll. Essais et témoignages, 452 p.

LEFEBVRE, H. (1966), Le langage et la société, Gallimard, coll. idées, 376 p.

LEFEBVRE, H. (1971a), le matérialisme dialectique, Presses universitaires de France, Nouvelle encyclopédie philosophique, 165 p.

LEFEBVRE, H. (1971b), L’idéologie structuraliste, Éditions Anthropos, 251 p.

LEFEBVRE, H. (1982), Logique formelle logique dialectique,  Éditions sociales, coll. Terrains, 291 p.

LEFEBVRE, H. (1982a), « Théorie de la connaissance », Logique formelle logique dialectique, Chapitre premier, Éditions Sociales, coll. Terrains, pp 15-58 et pp 229-248 (fragment de l’appendice comprenant les notes).

LÉNINE, (1973a), Matérialisme et empiriocriticisme, Éditions sociales, 383 p.

LÉNINE (1973b), Cahiers philosophiques, Éditions sociales et Éditions du Progrès, 607 p.

LUKACS, G. (1960), Histoire et conscience de classe, Minuit, coll. Arguments, 417 p.

MARCUSE, H. (1968), L’homme unidimensionnel, Minuit, coll.  Arguments, 281 p.

MARX, K. (1977), Misère de la philosophie,  Éditions sociales, 220 p. (Ouvrage écrit en 1846)

MARX, K.; ENGELS, F. (1976), L’idéologie allemande, Éditions sociales, 621 p. (Ouvrage écrit en 1845-46)

NIZAN, Paul, 1982, Les chiens de garde, Petite Collection Maspéro, 154 p.

PARAIN, B. (1969), Petite métaphysique de la parole, Gallimard.

POLITZER, G. (1972), Principes élémentaires de philosophie, Éditions sociales, 286 p.

PROT, M. (1949), Langage et logique, Hermann et Cie, 121 p.

QUINE, W.V.O. (1973), Méthode de logique, Armand Colin,  collection U, 295 p.

SCHAFF, A. (1964), Langage et connaissance, Le Seuil, coll. Point, 248 p.

SCHNEIDER, H.-W. (1955), Histoire de la philosophie américaine, Gallimard, Bibliothèque des Idées, 460 p.

SÈVE, L. (1980), Une introduction à la philosophie marxiste, Éditions sociales, coll. Terrains, 2ième édition, 718 p.

SÈVE, L. (1984), Structuralisme et dialectique, Éditions  sociales, coll. Essentiel, 261 p.

SIEWERTH, G  (1958), Ontologie du langage, Desclée de Brouwer.

TŔÂN-DÚ’C-THÁO (1973), Recherches sur l’origine du langage et de la conscience, Éditions sociales, Paris, 343 p.

TŔÂN-DÚ’C-THÁO (1992), Phénoménologie et matérialisme dialectique, Gordon & Breach, Coll. Publications Gamma, Paris-Londres-New York, 368 p.

VOLNEY, C.-F. (1819), Discours sur l’étude philosophique des langues.

.

ANNEXE 1: LES TERMES EN  ***ISME

La liste suivante contient les principales désignations d’écoles ou de courants philosophiques en ***ISME, faisant référence à une catégorie ontologique ou gnoséologique. On signale ici leur étymologie (étymologie savante), si celle-ci n’est pas évidente:

AGNOSTICISME (du Grec A et GNOSEO: « absence de connaissance »)
ATHÉISME (du Grec A et THEOS: « pas de Dieu »)
ANTHROPOLOGISME
ATOMISME
CONSCIENCISME
CRITICISME
DÉTERMINISME
DOGMATISME (du Grec DOGMA: « opinion, doctrine »)
DUALISME (du Latin DUALIS: « en deux parties »)
ÉCLECTISME (du Grec EKLEGEIN: « sélectionner »)
EMPIRISME (du Latin EMPIRICUS: « essai et erreur, expérience »)
ESSENTIALISME
ÉVOLUTIONNISME
EXISTENTIALISME
FATALISME
FINALISME (du Latin FINIS: « fin »)
HISTORICISME
HUMANISME
HYLOZOÏSME (du Grec HYLO: « matière » et ZOE: « vie »)
IDÉALISME
INDÉTERMINISME
IRRATIONALISME (du Latin IRRATIONALIS: « déraison »)
MATÉRIALISME
MÉCANISME
MONISME (du Grec MONOS: « singulier, unique »)
NATURALISME
NÉGATIVISME
NIHILISME (du Latin NIHIL: « rien »)
NOMINALISME (du Latin NOMEN: « nom »)
OBJECTIVISME
OCCASIONNALISME
PERSONALISME
PHÉNOMÉNISME
PLURALISME (du Latin PLURALIS: « plusieurs »)
POSITIVISME
PRAGMATISME (du Grec PRAGMA: « action »)
RATIONALISME (du Latin RATIONALIS: « raison »)
RÉALISME
RELATIVISME
SCEPTICISME (du Grec SKEPTOMAI: « observer »)
SCHOLASTICISME (du Grec SKHOLE: « école »)
SCIENTISME
SENSUALISME (du Latin SENSUALIS: « des sens »)
SOLIPSISME (du Grec SOL et IPSE: « le soi, seul »)
SPIRITUALISME
TRANSCENDANTALISME (du Latin TRANSCENDERE: « s’élever »)
UTILITARISME
UTOPISME (du Grec OU et TOPOS: « aucun endroit, nulle part »)
VITALISME (du Latin VITA: « vie »).

.

Les noms d’un certain nombre de religions ou d’attitudes religieuses sont construits selon le même modèle:

ANIMISME (du Latin ANIMA: « âme »)
DÉISME (du Latin DEUS: « dieu »)
FANATISME (du Latin FANUM: « temple »)
FÉTICHISME (du Latin FACTICIUS: « artificiel »)
FIDÉISME (du Latin FIDES: « foi »)
JUDAÏSME (du Latin JUDAEUS: « Juif »)
MONOTHÉISME (du Grec MONO et THEOS: « un dieu »)
PANTHÉISME (du Grec PAN: « tout (est) » et THEOS: « dieu »)
PAPISME (du Latin PAPA: « pape »)
POLYTHÉISME (du Grec POLY et THEOS: « plusieurs dieux »)
THÉISME (du Grec THEOS: « dieu »)
TAOISME (du Chinois TAO: « la Voie, façon dont les choses sont ou devraient être« )
TOTÉMISME (de l’Algonquin TOTEM: « protecteur de la tribu »)

.

Quand le *** est formé sur le nom d’un penseur, on réfère alors au tout (non nécessairement systématique) de sa pensée… ou à ce qu’on croit être le tout de sa pensée. Voici la liste des principaux exemples:

ARISTOTÉLICISME (sur Aristote)
AUGUSTINISME (sur Saint Augustin)
BACONISME (sur Bacon)
CARTÉSIANISME (sur Cartesius, nom Latin de Descartes)
DARWINISME (sur Darwin)
ÉPICURISME (sur Épicure)
FREUDISME (sur Freud)
HÉGÉLIANISME (sur Hegel)
KANTISME (sur Kant)
LÉNINISME (sur Lénine)
MAOISME (sur Mao Zedong)
MARXISME (sur Marx)
PLATONICISME (sur Platon)
SCOTISME (sur Duns Scotus)
SOCRATISME (sur Socrate)
SPINOZISME (sur Spinoza)
THOMISME (sur Saint Thomas d’Aquin)

.

Il est important d’observer que bon nombre de noms de religions et de sectes religieuses sont construits sur la base du nom de leur principal héro ou sectateur. Comme:

AHMADISME (sur Ahmad)
ARIANISME (sur Arius)
BOUDDHISME (sur Bouddha)
CALVINISME (sur Calvin),
CONFUCIANISME (sur Confucius)
CHRISTIANISME (sur Christ),
JANSÉNISME (sur Jansénius)
LUTHÉRIANISME (sur Luther)
MAHOMÉTISME (sur Mahomet)

.

etre-ontologie

Posted in Culture vernaculaire, Lutte des classes, Monde, Philosophie, Sexage, Vie politique ordinaire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PHILOSOPHIE POUR LE PENSEUR DE LA VIE ORDINAIRE (version 1.0.)

Posted by Ysengrimus sur 1 mars 2008

.

PHILOSOPHIE POUR LE PENSEUR DE LA VIE ORDINAIRE

VERSION DU COURS EN SIX SÉANCES (version de 2018). Un cours s’adressant à des personnes sans formation philosophique particulière. Il s’agit de dégager le fonctionnement de la pensée philosophique telle que se manifestant dans la réflexion issue de l’existence ordinaire. On analyse un certain nombre de catégories fondamentales en les articulant par couplage (notamment: matière et esprit, structure et mouvement, existence et connaissance, réflexion et action, pensée et langage, logique et éthique). On part de catégories philosophiques concrètement exemplifiées pour se diriger vers les philosophes modernes en ayant traité (plutôt que le mouvement contraire). Le cours est sans prérequis et cible une clientèle adulte ou du troisième âge.

.

Structure d’une séance

13:30-14:00: Questions et débats
14:00-15:00: Plage 1
15:00-15:15: pause
15:15-16:15: Plage 2

.

Plan du cours

Première séance
Plage 1: Introduction générale
Plage 2: ONTOLOGIE (Doctrine de l’être)

.

Seconde séance
Plage 1: GNOSÉOLOGIE (Doctrine de la connaissance)
Plage 2: PHILOSOPHIE ÉPISTÉMOLOGIQUE

.

Troisième séance
Plage 1: PHILOSOPHIE DIALECTIQUE ET LOGIQUE
Plage 2: PHILOSOPHIE DE L’HUMAIN (l’homme et la femme)

.

Quatrième séance
Plage 1: PHILOSOPHIE DES RELIGIONS
Plage 2: PHILOSOPHIE DU LANGAGE

.

Cinquième séance
Plage 1: PHILOSOPHIE DE L’HISTOIRE
Plage 2: PHILOSOPHIE DU POLITIQUE

.

Sixième séance
Plage 1: ALÉTHIQUE ET ÉTHIQUE (ce qui est versus ce qui devrait être)
Plage 2: PHILOSOPHIE DES ARTS

.

Lectures requises

Les textes, dont les titres sont ici en italique, devraient préférablement être lus, en préparation des séances, dans l’ordre où ils sont présentés ici. Ils sont tous tirés du blogue LE CARNET D’YSENGRIMUS

.

Première séance

Plage 1: Introduction générale (Aucune lecture requise)

Plage 2: ONTOLOGIE

.

Seconde séance

Plage 1: GNOSÉOLOGIE

Plage 2: PHILOSOPHIE ÉPISTÉMOLOGIQUE

.

Troisième séance

Plage 1: PHILOSOPHIE DIALECTIQUE ET LOGIQUE

Plage 2: PHILOSOPHIE DE L’HUMAIN (l’homme et la femme)

.

Quatrième séance

Plage 1: PHILOSOPHIE DES RELIGIONS

Plage 2: PHILOSOPHIE DU LANGAGE

.

Cinquième séance

Plage 1: PHILOSOPHIE DE L’HISTOIRE

Plage 2: PHILOSOPHIE DU POLITIQUE

.

Sixième séance

Plage 1: ALÉTHIQUE ET ÉTHIQUE

Plage 2: PHILOSOPHIE DES ARTS

.

.

Lectures facultatives

.

Dans le blogue LE CARNET D’YSENGRIMUS 

.

 Dans le webzine LES 7 DU QUÉBEC 

.

.

BIBLIOGRAPHIE

ACTON, H.-B. (1961), « La philosophie du langage sous la Révolution française », Archives de philosophie, Juillet-Décembre.

ALTHUSSER, L. (1965), Pour Marx, François Maspéro, coll. Théorie, 258 p.

ALTHUSSER, L. (1967), Philosophie et philosophie spontanée des savants, François Maspéro, 156 p.

ALTHUSSER, L, (1968), Lire le Capital I, Maspéro, Petite collection Maspéro, 184 p.

ALTHUSSER, L. (1976), Positions, Éditions sociales, coll. Essentiel, 185 p.

BÉGIN, L. et Alii (1984), Pragmatisme et pensée contemporaine, Cahiers de Philosophie 2, Université de Sherbrooke, 178 p.

BERGSON, H. (1970), Oeuvres, Textes annotés par A. ROBINET, Presses universitaires de France, 1628 p.

BITSAKIS, E. (1983), Physique et matérialisme, Éditions sociales, coll. Terrains, 478 p.

BOREL, M.-J. (1978), Discours de la logique et logique du discours, L’Age d’homme, coll. Raison dialectique, 262 p.

BOREL, M.-J.; GRIZE J.-B.; MIÉVILLE, D. (1983), Essai de logique naturelle, Peter Lang, Berne, 241 p.

CHOMSKY, N. (1970), Le langage et la pensée, Paris, Payot, Petite bibliothèque, 145 p.

CONDILLAC, E.B. (1799), La logique ou les premiers développements de l’art de penser, Libraire Guillaume, 200p.

CORNFORTH, M. C. (1953), The Theory of knowledge, International Publisher, New-York, 240 p.

CORNFORTH, M. C.  (1965), Marxism and the Linguistic Philosophy, New York, International Publishers, 384p.

DELEDALLE, G. (1983), La philosophie américaine, l’Age d’Homme, coll. Essais contemporains, 287 p.

DELLA VOLPE, G. (1977), La logique comme science historique, Éditions Complexe, 249 p.

DESTUTT DE TRACY, A.L.C. (1970), Éléments d’Idéologie, Paris, Vrin, Vol 1: L’Idéologie proprement dite, 435 p.

DIDEROT, D.; D’ALEMBERT, J. (1751), Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Paris, Briasson -David l’aîné – Le Breton – Durand, et Neufchastel, Samuel & Compagnie libraires & imprimeurs, 17 tomes.

ENGELS, F. (1952), Dialectique de la nature, Éditions sociales, 365 p.

ENGELS, F. (1974), Socialisme utopique et socialisme scientifiquee, Éditions du Progrès, Moscou, 85 p.

GILSON, E. (1969), Linguistique et philosophie, Vrin.

GOFFMAN, E. (1973a), La mise en scène de la vie quotidienne,    1. La présentation de soi, Éditions de Minuit, coll. Le sens commun, 251 p.

GOFFMAN, E. (1973b), La mise en scène de la vie quotidienne,    2. Les relations en public, Éditions de Minuit, coll. Le sens commun, 372 p.

GOFFMAN, E. (1974), Les rites d’interaction, Éditions de Minuit, coll. Le sens commun, 230 p.

GOFFMAN, E. (1987), Façons de parler, Éditions de Minuit, coll. Le sens commun, 277 p.

GOLDMANN, L. (1959), Recherches dialectiques, Gallimard,  Bibliothèque des idées, 357 p.

GRAMSCI, Antonio, 1983, Textes, Éditions sociales, coll. Essentiel, 388 p.

GRIZE, J.-B.; PIÉRAUT-LE BONNIEC, G. (1981), La contradiction: essai sur les opérations de la pensée, Presses universitaires de France, Paris, 206 p.

GUSDORF, G, (1978), La conscience révolutionnaire, Les Idéologues, Payot.

HABERMAS, J. (1976), Connaissance et intérêt, Gallimard, coll. Tel, 386 p.

HABERMAS, J. (1987), Logique des sciences sociales et autres essais, Presses universitaires de France, Coll. Philosophie d’Aujourd’hui, 459 p.

HEGEL, G.W.F. (1941), La phénoménologie de l’esprit, Aubier-Montaigne, coll. Philosophie de l’esprit, 2 tomes.

HEGEL, G.W.F. (1972), Science de la logique – L’être (version de 1812), Aubier-Montaigne, 414 p.

HEGEL, G.W.F. (1976), Science de la logique – La doctrine de l’essence, Aubier-Montaigne, 355 p.

HELVÉTIUS, C.-A. (1988), De l’Esprit, Fayard, Corpus de oeuvres de philosophie en langue française, 577 p.

HOTTOIS, G. (1976), La philosophie du langage de Ludwig Wittgenstein, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 220 p.

HUISMAN, B.; RIBES, F. Les philosophes et le langage – Les grands textes philosophiques sur le langage, SEDES, coll. Bruno Huisman, 2 tomes.

JACOB. A. (1976), Introduction à la philosophie du langage, Gallimard, coll. idées, 429 p.

KORSCH, K. (1964), Marxisme et philosophie, Éditions de Minuit, coll. Arguments, 187 p.

KOSIK, K. (1978), La dialectique du concret, Maspéro, Bibliothèque socialiste, 178 p.

LANE, G. (1970), Être et langage. Essai sur la recherche de l’objectivité, Aubier-Montsaigne.

LAURENDEAU, P.(1986). Pour une linguistique dialectique – Étude de l’ancrage et de la parataxe énonciative en vernaculaire québécois, Thèse de doctorat dactylographiée, Université de Paris VII, 917 p.

LAURENDEAU, P. (1990), « Percept, Praxie et langage », SIBLOT, P.; MADRAY-LESIGNE, F. dir. (1990), Langage et Praxis, Publications de la Recherche, Université de Montpellier, pp 99-109.

LAURENDEAU, P. (1997), « Helvétius et le langage », Preceedings of the 16th International Congress of Linguists, Pergamon, Oxford, Article n° 0033 [Publication sur CD-ROM, texte non-paginé de 22 pages].

LAURENDEAU, P. (2000a), « Condillac contre Spinoza: une critique nominaliste des glottognoses », Histoire, Épistémologie, Langage, tome 22, fascicule 2, pp 41-80.

LAURENDEAU, P. (2000b), « La crise énonciative des glottognoses », BHATT, P.; FITCH, B.T.; LEBLANC, J. dir. Texte – L’énonciation, la pensée dans le texte, n° 27/28, pp 25-86.

LEFEBVRE, H. (1966), Le langage et la société, Gallimard, coll. idées, 376 p.

LEFEBVRE, H. (1971a), le matérialisme dialectique, Presses universitaires de France, Nouvelle encyclopédie philosophique, 165 p.

LEFEBVRE, H. (1971b), L’idéologie structuraliste, Éditions Anthropos, 251 p.

LEFEBVRE, H. (1982), Logique formelle logique dialectique,  Éditions sociales, coll. Terrains, 291 p.

LEFEBVRE, H. (1982a), « Théorie de la connaissance », Logique formelle logique dialectique, Chapitre premier, Éditions Sociales, coll. Terrains, pp 15-58 et pp 229-248 (fragment de l’appendice comprenant les notes).

LÉNINE, (1973a), Matérialisme et empiriocriticisme, Éditions sociales, 383 p.

LÉNINE (1973b), Cahiers philosophiques, Éditions sociales et Éditions du Progrès, 607 p.

LUKACS, G. (1960), Histoire et conscience de classe, Minuit, coll. Arguments, 417 p.

MARCUSE, H. (1968), L’homme unidimensionnel, Minuit, coll.  Arguments, 281 p.

MARX, K. (1977), Misère de la philosophie,  Éditions sociales, 220 p. (Ouvrage écrit en 1846)

MARX, K.; ENGELS, F. (1976), L’idéologie allemande, Éditions sociales, 621 p. (Ouvrage écrit en 1845-46)

NIZAN, Paul, 1982, Les chiens de garde, Petite Collection Maspéro, 154 p.

PARAIN, B. (1969), Petite métaphysique de la parole, Gallimard.

POLITZER, G. (1972), Principes élémentaires de philosophie, Éditions sociales, 286 p.

PROT, M. (1949), Langage et logique, Hermann et Cie, 121 p.

QUINE, W.V.O. (1973), Méthode de logique, Armand Colin,  collection U, 295 p.

SCHAFF, A. (1964), Langage et connaissance, Le Seuil, coll. Point, 248 p.

SCHNEIDER, H.-W. (1955), Histoire de la philosophie américaine, Gallimard, Bibliothèque des Idées, 460 p.

SÈVE, L. (1980), Une introduction à la philosophie marxiste, Éditions sociales, coll. Terrains, 2ième édition, 718 p.

SÈVE, L. (1984), Structuralisme et dialectique, Éditions  sociales, coll. Essentiel, 261 p.

SIEWERTH, G  (1958), Ontologie du langage, Desclée de Brouwer.

TŔÂN-DÚ’C-THÁO (1973), Recherches sur l’origine du langage et de la conscience, Éditions sociales, Paris, 343 p.

TŔÂN-DÚ’C-THÁO (1992), Phénoménologie et matérialisme dialectique, Gordon & Breach, Coll. Publications Gamma, Paris-Londres-New York, 368 p.

VOLNEY, C.-F. (1819), Discours sur l’étude philosophique des langues.

.

ANNEXE 1: LES TERMES EN  ***ISME

La liste suivante contient les principales désignations d’écoles ou de courants philosophiques en ***ISME, faisant référence à une catégorie ontologique ou gnoséologique. On signale ici leur étymologie (étymologie savante), si celle-ci n’est pas évidente:

AGNOSTICISME (du Grec A et GNOSEO: « absence de connaissance »)
ATHÉISME (du Grec A et THEOS: « pas de Dieu »)
ANTHROPOLOGISME
ATOMISME
CONSCIENCISME
CRITICISME
DÉTERMINISME
DOGMATISME (du Grec DOGMA: « opinion, doctrine »)
DUALISME (du Latin DUALIS: « en deux parties »)
ÉCLECTISME (du Grec EKLEGEIN: « sélectionner »)
EMPIRISME (du Latin EMPIRICUS: « essai et erreur, expérience »)
ESSENTIALISME
ÉVOLUTIONNISME
EXISTENTIALISME
FATALISME
FINALISME (du Latin FINIS: « fin »)
HISTORICISME
HUMANISME
HYLOZOÏSME (du Grec HYLO: « matière » et ZOE: « vie »)
IDÉALISME
INDÉTERMINISME
IRRATIONALISME (du Latin IRRATIONALIS: « déraison »)
MATÉRIALISME
MÉCANISME
MONISME (du Grec MONOS: « singulier, unique »)
NATURALISME
NÉGATIVISME
NIHILISME (du Latin NIHIL: « rien »)
NOMINALISME (du Latin NOMEN: « nom »)
OBJECTIVISME
OCCASIONNALISME
PERSONALISME
PHÉNOMÉNISME
PLURALISME (du Latin PLURALIS: « plusieurs »)
POSITIVISME
PRAGMATISME (du Grec PRAGMA: « action »)
RATIONALISME (du Latin RATIONALIS: « raison »)
RÉALISME
RELATIVISME
SCEPTICISME (du Grec SKEPTOMAI: « observer »)
SCHOLASTICISME (du Grec SKHOLE: « école »)
SCIENTISME
SENSUALISME (du Latin SENSUALIS: « des sens »)
SOLIPSISME (du Grec SOL et IPSE: « le soi, seul »)
SPIRITUALISME
TRANSCENDANTALISME (du Latin TRANSCENDERE: « s’élever »)
UTILITARISME
UTOPISME (du Grec OU et TOPOS: « aucun endroit, nulle part »)
VITALISME (du Latin VITA: « vie »).

.

Les noms d’un certain nombre de religions ou d’attitudes religieuses sont construits selon le même modèle:

ANIMISME (du Latin ANIMA: « âme »)
DÉISME (du Latin DEUS: « dieu »)
FANATISME (du Latin FANUM: « temple »)
FÉTICHISME (du Latin FACTICIUS: « artificiel »)
FIDÉISME (du Latin FIDES: « foi »)
JUDAÏSME (du Latin JUDAEUS: « Juif »)
MONOTHÉISME (du Grec MONO et THEOS: « un dieu »)
PANTHÉISME (du Grec PAN: « tout (est) » et THEOS: « dieu »)
PAPISME (du Latin PAPA: « pape »)
POLYTHÉISME (du Grec POLY et THEOS: « plusieurs dieux »)
THÉISME (du Grec THEOS: « dieu »)
TAOISME (du Chinois TAO: « la Voie, façon dont les choses sont ou devraient être« )
TOTÉMISME (de l’Algonquin TOTEM: « protecteur de la tribu »)

.

Quand le *** est formé sur le nom d’un penseur, on réfère alors au tout (non nécessairement systématique) de sa pensée… ou à ce qu’on croit être le tout de sa pensée. Voici la liste des principaux exemples:

ARISTOTÉLICISME (sur Aristote)
AUGUSTINISME (sur Saint Augustin)
BACONISME (sur Bacon)
CARTÉSIANISME (sur Cartesius, nom Latin de Descartes)
DARWINISME (sur Darwin)
ÉPICURISME (sur Épicure)
FREUDISME (sur Freud)
HÉGÉLIANISME (sur Hegel)
KANTISME (sur Kant)
LÉNINISME (sur Lénine)
MAOISME (sur Mao Zedong)
MARXISME (sur Marx)
PLATONICISME (sur Platon)
SCOTISME (sur Duns Scotus)
SOCRATISME (sur Socrate)
SPINOZISME (sur Spinoza)
THOMISME (sur Saint Thomas d’Aquin)

.

Il est important d’observer que bon nombre de noms de religions et de sectes religieuses sont construits sur la base du nom de leur principal héro ou sectateur. Comme:

AHMADISME (sur Ahmad)
ARIANISME (sur Arius)
BOUDDHISME (sur Bouddha)
CALVINISME (sur Calvin),
CONFUCIANISME (sur Confucius)
CHRISTIANISME (sur Christ),
JANSÉNISME (sur Jansénius)
LUTHÉRIANISME (sur Luther)
MAHOMÉTISME (sur Mahomet)

.

ANNEXE 2: CE QU’ON A FAIT DANS LE SÉMINAIRE
PHILOSOPHIE POUR LE PENSEUR DE LA VIE ORDINAIRE

Après avoir paramétré les représentations philosophiques principielles: ONTOLOGIE (doctrine de l’être), GNOSÉOLOGIE (doctrine de la connaissance ordinaire, directe et indirecte), ÉPISTÉMOLOGIE (classification raisonnée des sciences et des savoirs), on a mis en place l’idée d’une ABSTRACTION INTERMÉDIAIRE stabilisant un espace de réflexion calme entre le concret fourmillant et le creux spéculatif (statut problématique de la petite ontologie). Le caractère actif et collectif de la connaissance est postulé et on considère les écoles philosophiques comme un bagage à mobiliser méthodiquement et prudemment (statut d’école des ***ISMES). Il faut partir des catégories philosophiques et aller vers les penseurs, plutôt que le contraire. On entre ensuite dans la question du mouvement dialectique et logique de la pensée ordinaire, notamment (crucialement) autour du statut de la RATIONALITÉ (plaidoyer pour une rationalité ordinaire), sur la tension entre le montré et le démontré (EMPIRISME versus RATIONALISME et question de l’irrationalisme). La réalité des modèles ontologiques est abordée autour du MONISME (modèle de l’oignon) et du DUALISME (modèle de l’abricot) et sur la dialectique du réversible (congeler de l’eau) et de l’irréversible (cuire un poulet). La réalité de l’anthropologie générale (et notamment la question des relations hommes-femmes) nous permet de problématiser la question centrale du symétrique et du dissymétrique et, surtout, des dispositifs à dominante, dans le regard rationnel.

La lutte fondamentale entre IDÉALISME et MATÉRIALISME en philosophie est abordée sur la base des sujets généraux accompagnant la vie ordinaire. Le débat interne de l’IDÉALISME (idéalisme objectif comme chez Hegel, idéalisme subjectif comme chez Berkeley, spirit versus mind) est touché autour de nos grands questionnements hérités, sur le mental. Religion (théologie occidentale comme idéalisme objectif, dharma oriental comme idéalisme subjectif). Langage (objet mental collectif, organon, dispositif boiteux de connaissance du monde, statut de la pensée averbale). Le débat interne du MATÉRIALISME (matérialisme naturaliste comme chez Diderot, matérialisme historique comme chez Helvétius, nature versus nurture) est traité, autour des principes directeurs de l’historique et du politique. Ces questions, mentales ET sociales, idéelles ET mondaines, sont exemplifiées sur la base de la vie politique ordinaire contemporaine (populisme, autorité victimaire, communautarisme civique, socialisme tendanciel, etc). La complexification d’un matérialisme dialectisé en retour par l’effet d’idée qu’il engendre et par la volition qui en émane (ce qui est versus ce qui doit être) est finalement abordée, autour du problème éthique (versus aléthique), notamment sur le JUSTE, et de celui de la philosophie des arts, notamment sur le BEAU.

En passant méthodiquement de la propension philosophique à l’intention philosophique, il s’est agit, tout le long, de mobiliser, sans lourdeur scolastique et en tout respect envers les prises de parti de chacun, les grandes catégories de l’héritage de la philosophie moderne (pensée progressiste et rationaliste) et de les mettre à profit dans notre réflexion collective inévitable sur les questions ordinaires récurrentes: être, connaissance courante, haut savoir, logique élémentaire, contradictions motrices de la pensée et de l’être (dialectique), relations hommes-femmes, religion, langage, histoire, vie politique ordinaire, éthique, arts.

.

Posted in Culture vernaculaire, Philosophie, Vie politique ordinaire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »