Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

WIKIPÉDIA, le légendaire site encyclopédique faussement libre, effectivement noyauté, fliqué, trahi, dénaturé…

Publié par Ysengrimus le 1 juin 2012

"IMAGINEZ UN MONDE SANS LE LIBRE SAVOIR. Depuis plus de dix ans, nous avons consacré des millions d’heures à la constitution de la plus vaste encyclopédie de l’histoire humaine. En ce moment même, le Congrès américain étudie une législation qui pourrait frapper fatalement l’internet libre et gratuit. Pour vingt-quatre heures, pour contribuer à l’éveil, nous éteignons Wikipédia." (page frontispide opacifiée de Wikipédia, le 18 janvier 2012)

Le site encyclopédique Wikipédia s’est donc récemment lancé dans la défense, ouvertement ardente et militante, de la liberté d’expression. Il est difficile de ne pas appuyer le principe fondamental qui sous-tend cette prise de position. Sans se perdre dans les détails politiciens, ricains ou européens, du barda du fatras de la chose, il est parfaitement raisonnable de suggérer que, sous prétexte de protection des œuvres sous copyright, le législateur occidental envisage sciemment de réduire et d’harnacher les possibilités d’expression inouïes de la cyberculture. Il y a indubitablement un syndrome chinois de l’internet en Occident en ce moment. Read my lips and follow my eyes… veut veut pas, aime aime pas, les années free-for-all touchent à leur fin (la fermeture de Napster en 2001 et, plus récemment, en 2012, le raffle international sur l’équipe administrative de Megaupload en sont deux preuves parmis bien d’autres – pour exemple analogue, les plus vieux d’entre nous se souviendront de l’assèchement graduel, au fil des années 1960 et 1970, de la jubilation des radios libres, en France). On cherche de plus en plus à tenir la toile en sujétion, à la fliquer, sous toutes sortes de formes insidieuses et par toutes sortes de moyens détournés. On comprend donc aussi que le vaste exercice collectif de compilation des savoirs auquel Wikipédia nous convie (ou croit nous convier) soit ouvertement compromis par les tentatives de crypto-flicage des législateurs. C’est vraiment pas sorcier, l’affaire. Wikipédia cite des sources en abondance, sous toutes sortes de formes multimédia qui ne vont que se diversifier et s’amplifier avec le temps, et il ne souhaite pas se faire entraver dans son travail de diffusion des faits du monde par les Séraphin Poudrier les Harpagon et les Scrooge de la propriété intellectuelle. Ceci reste un exercice fondamentalement encyclopédique, donc susceptible en permanence de lancer de titanesques monceaux de matériaux sous copyright dans le tuyau de diffusion «libre»… Je le répète: Wikipédia a parfaitement raison au niveau du principe fondamental. Interdire une source explicitement citée sous le prétexte fétide de protéger le commerçant qui la diffuse, c’est de la censure de classe et c’est pas acceptable. Toutes les sources doivent se voir recoupées dans un travail pertinent de renvois mutuels et sereins et l’interdit flicard ne donne strictement rien d’utile dans tout ceci, surtout sur le long terme. Et ceci n’est pas de la wiki-hagiographie, veuillez m’en croire, mais un simple principe de décence intellectuelle élémentaire. Les «propriétaires» des segments du monde que décrit une encyclopédie ne sont aucunement les démiurges de la diffusion des connaissances sur ces segments du monde. Au contraire, ils en sont les caillots les plus nocifs, les plus inquiétants et les moins respectueux de l’objectivité descriptive. Le site Wikipédia n’est pas une boite de pube ou un moulin à intox (encore que…), et son regard analytique et factuellement descriptif DEVRAIT pouvoir être préservé… Cette cause est légitime et l’espoir intellectuel qui s’y associe est plus que raisonnable: rationnel.

Ceci est dit, et bien dit. Sauf que n’importe quel intervenant, citoyen ponctuel ordinaire, pingouin de base, sur le site encyclopédique Wikipédia, s’il regarde l’affaire avec le minimum d’attention requise, en viendra éventuellement, douloureusement, à poser la question suivante, perfide mais nécessaire. Wikipédia est-il lui-même à la hauteur du principe libertaire tous azimuts sur lequel il prétend reposer? Réponse: eh bien non. C’est que Wikipédia, de fait, devient de plus en plus fliqué et unilatéral lui-même. Sceptique? Prenez-y une initiative. Allez tout simplement y ajouter de l’information, par exemple dans un article portant sur un sujet que vous connaissez bien, qui vous passionne. Oeuvrez de bonne foi, sans vandalisme, en ajoutant des données platement factuelles, sans opinion, ni fanfreluche. Faites le test d’améliorer, même en huit lignes, un de leurs articles. Vous n’y couperez pas, alors, à la nouvelle culture méprisante et brutale de la soi-disant communauté Wikipédia. Des gogos locaux, des epsilons inconnus, des combattants de l’ombre sous pseudonymes opaques, des petits cocardés du comité (du salut public) d’arbitrage, qui ont leurs entrées dans la place et qui se considèrent ouvertement dépositaires/propriétaires de l’article sur lequel vous avez osé intervenir, vont vous caviarder vos huit lignes et restaurer aussi sec leur version personnelle. Si vous n’êtes pas content, ils vont vous dire alors d’aller vous lamenter dans le bistrot, cet espace (stérile) de wiki-discussion et maintiendront leur version, le doigt sur le bouton et en vous traitant de haut. De moins en moins libre, de plus en plus noyauté par des petits autocrates se drapant dans des wiki-règles fumeuses, triomphalistes et paradoxales qu’ils ne respectent même pas eux-mêmes, Wikipédia diffuse UN savoir, certes, mais surtout il serine, de plus en plus à vide, son propre mensonge pieux libertaire-légendaire. Le rêve sans-culotte de l’édition libre tourne graduellement au cauchemar jacobin. La seule chose que vous êtes vraiment libre de faire chez eux, désormais, c’est de corriger leurs coquilles (ah ça, ils adorent. Ils gardent. Ils respectent)… On observe ici un nouveau type de technocratie qui, en plus, n’est certainement pas une intellocratie. Trois fois hélas, il est très facile de vérifier que Wikipédia se détériore structurellement. Comment? Faites le test. Découvrez à la dure que sa meute de petits experts neuneu autoproclamés y crée maintenant des sous-groupes thématiques (dans la version française, on parle de projets) et contrôlent littéralement, sectoriellement, de vastes grappes d’articles. Vous y ajoutez une information. Patatras, croyez-moi, c’est spectaculaire: le Wikipédia francophone, donnez leur entre quarante-huit et soixante-douze heures pour vous caviarder (une semaine si vous êtes chanceux ou chanceuse). Le Wikipédia américain, lui, n’aura besoin que de quatre à huit heures (deux jours, si vous êtes chanceux ou chanceuse) pour faire passer votre apport à la trappe. Votre contribution «libre» et vos informations, ils s’en tapent totalement. Elles se feront effacer aussi sec par un de ces petits satrapes qui n’a décliné son expertise à personne mais qui porte les bons galons et chausse les bonnes talonnettes, dans le sein mouvant, scintillant et insondable de la labyrinthique, condescendante et hostile wiki-basoche. Vous protestez et il vous sert le wiki-brouet neutraliste-descriptiviste-objectiviste-rigoriste, qu’il ne mange même pas lui-même, et vous recommande ou re-recommande d’aller vous lamenter dans ces espaces de discussions 1984-esques que, par exemple, sont les cafés et bistrots spécialisés, où vous finissez oublié. Le ci-devant «wiki-libre» se transforme nettement en wiki-noyauté. Je ne participe plus à Wikipédia à cause de ça et je ne suis pas le seul. Encore satisfaisant pour l’ampleur généreuse et accueillante de ses connaissances, surtout récentes ou contemporaines, sans complexe aucun dans l’exhaustivité populaire et vernaculaire de ce qu’il couvre, Wikipédia me sert aujourd’hui strictement à vérifier en ligne, rapido vite fait, la date de la naissance et de la mort de Mère Theresa (1910-1997), la nature fondamentale du lien de parenté entre coulicou, coucou et géocoucou et le fait incontournable que la boisson gazeuse Bubble Up et le dessin animé Underdog ont bel et bien existé. Point pointé. Sans ironie aucune, c’est là une satisfaction gnoséologique indubitable mais ce n’est PAS ce savoir libre messianiquement promis aux origines (et dont le fallacieux fanion est encore brandi aujourd’hui. Illusoirement? Hypocritement?). C’est le nouveau grand compendium universalisant cyber-livresque (surtout américain au demeurant, hein, car la wiki-vf, elle, on dirait encore l’Encyclopédie du Livre d’Or plagiée difficultueusement par des hordes masquées de potaches narcomanes), compendium devant lequel il faut, en fait, de nouveau se taire, la boucler et tout gober docilement autant qu’avant. Au moins, bon, les cyber-canards, même ceux qui font voter les autres sur ton billet, le retiennent en bloc (s’ils le retiennent, naturellement), sans le caviarder et c’est (encore un tout petit peu) demos (et non techno-cagoule) qui tranche (encore que…).

De ce point de vue, Google est, encore pour un temps (et ce malgré ses récentes escapades dans l’univers glauque et suspect de la facebookardisation), finalement un meilleur diffuseur impartial-machinal d’informations objectives. Sa censure ouvertement capitaliste, et son ravaudage crypto-publicitaire, sont beaucoup moins abrupts que les pratiques faussemnt codées des petits franc-tireurs artisans hors-contrôle de Wikipédia. Comprenons-nous, Google m’intéresse moins dans ses hocus-pocus financiers que de par son fonctionnement comme service effectif quasi-intelligent. Tant qu’il répertorie aussi bien et aussi vite qu’il le fait, ça va. Ma déception vient bien plus de la nette propension, insidieuse mais tangible, de l’internet lui-même à la pensée unique. Bon, on le sait, Google y arrive aussi, et frontalement, à cette disposition biaisée de l’information mais il n’en est pas l’exclusif responsable. Il ne fait encore principalement que renifler le cloaque biaisé. Au cloaque de se réformer (ou pas)… Et surtout, fait crucial, le jour où Google trahira trop ouvertement ses fonctions mécaniques de recherche, d’autres moteurs lui succéderont, en un éclair. C’est un peu comme les traitements de textes, les fureteurs et les agrégateurs. Ça reste fondamentalement machinal, automatique, cyber-ancillaire, algorithmique, plombier, sans ego, et sans sexe (alors que Wikipédia, ouf, qu’est ce que ca chlingue la culture intime de petits mecs à tous les étages du café des sports, des cafés et des bistrots). Le cas Wikipédia m’inquiète bien plus que le cas Google, de ce point de vue, pour tout dire, parce que cette pesante encyclopédie si fière d’elle-même, si mythifiée, si enflée, si hénaurme, si irremplacable (encore que…) engage la subjectivité exaltée d’acteurs humains directement impliqués et qui, désormais, trichent, sans complexe. Le site Wikipédia a fait une chose que Google n’a pas fait encore. Il a carrément perdu le contrôle de son idéal. Ce dernier est piégé, discrètement mais implacablement, entre les pattes cyniques et autocrates de ses rhizomes de petits plumitifs factieux et détenteurs localisés du vaste savoir cuistre contemporain et, par conséquent, Wikipédia a ouvertement trahi son mythe et est frontalement devenu le contraire de ce qu’il prétendait être. N’hésitez pas! Faites le test… Vous verrez bien et vous verrez vite que, devant Wikipédia, si vous sortez de la passivité buvante et cherchez à effectivement communiquer vos connaissances, votre clavier est déjà bien cadenassé. Il n’y a plus grand-chose de libre dans cet espace.

Finalement, ils l’ont devancé d’une bonne longueur le syndrome chinois bien occidental du flicage de l’internet, les petits savants autoproclamés noyautant le site encyclopédique Wikipédia, cet autre grand rêve cyber-libertaire perclu, moulu, perdu parce que dénaturé.

Devant WIKIPÉDIA, si vous sortez de la passivité buvante et cherchez à effectivement communiquer vos connaissances, votre clavier est déjà bien cadenassé…

.
.
.

36 Réponses à “WIKIPÉDIA, le légendaire site encyclopédique faussement libre, effectivement noyauté, fliqué, trahi, dénaturé…”

  1. Kyro a dit

    Et c’est parce qu’on ne vous à pas laissé écrire quoi, que l’on a le droit à cet article? Parce que sortir les grandes phrases c’est bien gentil mais le fond de l’histoire manque, mon cher.

    [C'est ça, comporte toi comme si je devais te rendre des comptes et réclame moi des traces que tu vas vite t'empresser d'effacer. J'ai proposé à mes lecteurs de faire le test de la wiki-pseudo-liberté. Ils jugeront bien par eux-mêmes de la pertinence de mon propos. T'inquiète pas pour eux, ils sont libres, eux... Et si t'as la conscience si tranquille, ça devrait pas autant t'asticoter, ces "phrases", mon petit Kyro... - Ysengrimus]

    • Kyro a dit

      Euh … sérieusement faut arrêter d’être paranoïaque. Je voulais me faire une idée de comment tu étais arrivé à ce constat et non pour faire du nettoyage …

      Franchement désolant.

      [Faites le test. N'hésitez pas (comme ils le wikidisent dans leur wikifrime)... - Ysengrimus]

  2. J’ai essayé vainement à plusieurs reprises d’enrichir le contenu d’un article particulier (sur le Wikipédia anglophone), en citant une source hautement fiable, reconnue et vérifiable. Je me suis fait effacer à répétition. D’une manière un peu morbide, je m’étais persuadée qu’il s’agissait d’un attaque personnelle. Maintenant je comprends qu’il s’agissait de quelque chose de beaucoup plus sinistre. Quel ignoble affront à la connaissance que de la prendre pour un fief personnel.

  3. Tourelou a dit

    Comme le slogan de Google ‘don’t be evil’ (ne soyez pas malveillants) ce serait là une mission de premier ordre pour une organisation qui lance une nouvelle sphère sur internet. Mais si le terme ‘libre’ est employé dans sa plus pure expression, j’en conclu que comme dans la société terrestre il faut cotoyer aussi le malveillant. Je perçois Wikipédia comme une enclyclopédie qui recherche le monopole du contenu censuré alors que Facebook, Google et Youtube donne vraiment un espace libre à tous sans discrimination.

    [Facebook et Youtube censurent, sur les critères pudibonds usuels, et, dans le cas de YouTube, il y a bel et bien culte du copyright. Mais à part ça, on t'y fiche la paix. Entre les branches de la fourchette pudibonde/copyright, tu y est grosso modo encore un peu "libre"... - Ysengrimus]

  4. [...] : Wikipédia dépasse 20 millions de visiteurs/mois en France (Médiamétrie) ■ WIKIPÉDIA, le légendaire site encyclopédique faussement libre, effectivement noyauté, fliqué, t… ■ Monmouth, première ville Wikipédia (encore une fois) ■ Si Wikipédia était une entreprise [...]

  5. Sophie Sulphure a dit

    Eh ben, je viens juste de faire le test. Ils m’ont dégommé mes deux lignes, sans aucune explication, pourtant un complément d’information utile (je ne vous dis pas l’article, cela vous donnerait en plus accçès à mon numéro IP, dans l’historique – faut pas charrier). Pas de doute, ça marche, Ysengrimus. Tu viens de me faire découvrir que WIKIPÉDIA est une chasse gardée…

    • Zarkov a dit

      Peut être que tu n’avais pas ajouter de source à tes propos, peut-être que la syntaxe n’était pas respectée, peut-être que c’est un vandale qui a enlevé ta phrase, peut être que c’est une erreur… Bref, il faut chercher la cause, et poser la question sur la page de discussion, et une fois qu’on t’aura répondu, tu pourra dire si oui ou non c’est justifié.

      On l’observe tout le jours, et c’est normal, les nouveaux ont souvent tort. Pas toujours évidemment, mais quand il se font annuler leur modifications, c’est généralement justifié. Il faut chercher à comprendre pourquoi, c’est tout.

      [Pour ma part, j'accuse fermement des petite satrapes de sous-projets locaux de protéger leurs articles chouchous par pure crispation crypto-autoritariste. Ce cancer se généralise tellement d'ailleurs que votre documentation interne le prévoit et le déplore. Mais merci d'échantillonner la ronronnante et onctueuse condescendance wikipédienne pour moi et mes lecteurs et lectrices. Leur syntaxe (elle a bon dos, la syntaxe) et la mienne apprécieront... Et tes espaces de discussion bidon, pour le coup, je les tringle. - Ysengrimus]

      • Zarkov a dit

        Haha, oui tu as l’air d’être ouvert au dialogue effectivement. C’est sûrement en adoptant ce genre de comportement que les choses vont s’arranger. En tout cas bravo pour cette réponse elle est assez éclairante sur le genre de comportement que tu as pu adopter sur Wikipédia.

        Personne ne nie l’existence de ces problèmes, mais tu penses que si tout le monde réagissait comme toi Wikipédia existait encore? Non, je ne pense pas. Heureusement qu’il y a des gens qui cherchent encore à comprendre pourquoi on efface leurs modifs. C’est généralement justifié, et je dis bien généralement. Le problème que tu soulèves est réel, mais faut pas non plus faire de généralité.

        [Personne ne nie l'existence de ces problèmes. Le problème que tu soulèves est réel. Voilà qui est beaucoup plus juste, mon petit Zarkov. Le problème en est surtout un de simple cohérence intellectuelle: vous êtes des petits cyber-autocrates, assumez-vous et cessez de vous poser en pontes de l'Internet "libre" et sans censure. C'est ça qui est grossier et révoltant, tu vois. C'est une aporie insupportable et je la supporte plus. Votre idéal, vous l'avez mythifié, puis sabordé. Vivez avec l'impact d'opinion que cela engage. - Ysengrimus]

  6. Zarkov a dit

    Je peux plus écrire de réponse au dessus, je continue ici.

    Mais j’en suis conscient mon grand Ysengrimus, moi et beaucoup d’autres personnes le sont. Tu vois c’est là ou je te reproche tes généralités. Pourquoi ce "vous"? Je te signales que beaucoup d’utilisateurs dénoncent ces pratiques, donc arrête de mettre tout le monde dans le même panier.

    En plus, y a un truc qui s’appelle la neutralité de point de vue. C’est pas le tout d’ajouter une info avec une source : il faut qu’elle soit neutre (ce qui soit dit en passant est un autre problème). Si pas exemple tu essaye d’ajouter dans l’article sur le Front National que ce sont des racistes (avec source fiable j’entends), tu vas te faire annuler, c’est obligé. Pourquoi? Parce que le FN lui même déclare ne pas l’être. Donc c’est point de vue non partial ne reflétant qu’une seule opinion.

    Franchement, c’est pas simple, c’est un vrai casse tête, et comme tu veux pas donner les articles sur lesquelles tu as essayer de rajouter des trucs, bah on peut pas réellement se faire une idée du pourquoi on a annulé tes ajouts. Si ça se trouve, tu avais pas mis de source, ou le point de vue adopter était trop partial…

    Ce système de "NO-POV", c’est pas de la censure, mais c’est pour éviter les dérives du style "Le FN, ce sont tous des salauds", et pour que le lecteur puisse se faire une vrai idée du pourquoi et du comment. Ah, et libre, faut pas se méprendre sur le sens, on parle de la licence (Creative commons CC BY 2.0) dans laquelle sont placés les textes, une licence libre quoi.

    [Euh, comme je le dis dans le billet, Les wiki-bons-apôtres se sont mis en panne des moteurs pendant vingt-quatre heures pour combattre la cyber-censure (à laquelle tu nous confirmes de plus plus qu'ils participent de plain pied!), alors faut pas pousser le calembour cryptique-technique sur libre/pas libre trop loin non plus... Sinon, sur le mensonge honteux et grotesque de la neutralité, Eh bien j'accuse Wikipédia d'être gorgé à chaque ligne de contenu non-neutre mais ayant comme caractéristique d'être, lui, inamovible parce que produit par un des crypto-petits-satrapes individualistes. J'accuse Wikipédia d'être ravaudé jusqu'au trognon par une version particulièrement insidieuse et cagoule du syndrome d'auteur. - Yengrimus]

    • Zarkov a dit

      Les "wiki-bons-apôtres" sont les anglais… Il y a eu un vote sur la Wikipedia francophone, et l’idée de bloquer le site a été rejeté. Donc pas de rapport avec les francophones.

      Ensuite la neutralité n’est pas un mensonge honteux et grotesque, mais c’est le but que nous poursuivons. Je sais très bien que la plupart des articles ne sont pas neutres, c’est une évidence, et personne ne nie ça (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Projet:Neutralité pour un petit aperçu).

      La neutralité, ce n’est pas un constat sur ce que c’est, mais sur ce que ça devrait être, nuance. Le but est que les articles le deviennent tous, et c’est loin d’être gagné. Et toujours pas de nom d’article pour pouvoir enfin savoir si tes ajouts étaient justifiés…

      [Les "anglais", les ricains en fait, produisent une encyclopédie, pas plus libre, mais de grande qualité. La vôtre est minus et infantile en comparaison... mais ils ont exactement les mêmes défauts que je décris ici... en plus rapide, plus efficace, plus convulsionnaire. Je sais très bien que la plupart des articles ne sont pas neutres, c'est une évidence, et personne ne nie ça. Bien dit, Zarkov. Je seconde. Mais, malgré cette susdite évidence, tu te justifies encore bien trop. Mes interventions encyclopédiques caviardées que tu réclames tant, va falloir que tu t'en passe. J'ai vraiment pas envie de me faire assommer par de nouvelle justifications wiki-creuses en rafale. Il n'y a pas de neutralité et tes auteurs écrivent comme des pieds, alors cesse de me citer des réglements bidon que ta petite bande ne respecte même pas et entre dans le coeur de la question. Tes aveux s'accumulent, c'est amplement suffisant. Alors poursuivons. Nie-tu ou ne nie-tu pas, le cancer du syndrome d'auteur au sein de Wikipédia? - Ysengrimus]

      • Zarkov a dit

        Ce ne sont pas des aveux ce sont des évidences, tu ne nous apprends rien : tout ce que tu décris ici n’est pas une nouveauté, ça fait des années que paraissent ce genre de billets, des années que des gens dénonce la non neutralité, la "chasse aux nouveaux", les pratiques infâmes des administrateurs et j’en passe. Bon nombre d’entre eux avaient prédit la fin de Wikipedia. Pour l’instant ça tient. On verra ce que réserve la suite.

        Tu sais, quand on se trompe, soit on considère que c’est l’autre qui a tort, soit on reconnait son erreur. Ici, comme tu veux pas donner de lien, je ne peut pas vraiment savoir si en fait tu as bien été victime de "censure" comme tu dis, ou si tu t’es planté, purement et simplement. C’est bien, au moins t’es planqué : on croit en ta bonne foi, et on ne cherche pas à vérifier. Pourquoi exclure la possibilité que tu te sois trompé? Est ce parce que quelque part tu sais que t’as fait une connerie et que tu ne serais plus crédible si jamais ça se découvrais? C’est trop facile de dire "J’ai pas envie de ma faire assommer par de nouvelle justification wiki-creuses". Moi je n’exclue pas le fait que ce soit une erreur.

        Mais bon tant pis, je n’ai pas le temps de poursuivre cette conversation, certes intéressante, mais le temps me manque. Peut être à plus tard si j’ai le temps.

        [On m'accuse d'abord de dire des faussetés, puis des évidence. Ton intervention a la qualité, d'ailleurs appréciée, de confirmer magistralement que l'encyclopédie libre, et surtout collective, participative et populaire, est une sinistre faillite. Alors, je te fais une prédiction. Tu sais, les articles dits protégés (verrouillés, en fait). Ils se généralisent. Eh bien, un jour, ce sera tout Wikipédia qui sera "protégé". Et ce ne sera plus alors qu'un site non-wiki, comme l'annuaire téléphonique et la page de la quincaillerie du coin. On y est presque. C'est pourquoi le slogan mystificateur et menteur (qui infirme d'ailleurs tes arguties technicistes de tout à l'heure sur libre/non libre) Le projet d’encyclopédie libre que vous pouvez améliorer, en sous-titre de ton zinzin, eh bien, il serait sérieusement temps de le bazarder. C'est déjà pleinement de la fausse représentation... - Ysengrimus]

  7. Michelet a dit

    C’est bon Ysengrimus, ton blog vient d’être censuré sur Wikipédia par Jean-Roger Tixier Toutain alias Hégésippe Cormier, défenseur de l’extrême droite française, dans

    http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=MediaWiki:Spam-blacklist&curid=1769301&diff=79365242&oldid=79243915

    En bas, à droite: \bysengrimus\.wordpress\.com # Hégésippe – 02/06/2012 – spam pour un blog

    Tu dois avoir raison si il te censure.

    [Voilà. On comprend mieux aussi pourquoi c'est une "encyclopédie" où on peut pas dire que le Front National adhère à une doctrine raciste. Merci Michelet. Tout s'éclaire... - Ysengrimus]

    • SammyDay a dit

      Oui. Enfin bon, est-ce que ce blog aurait pu sourcer correctement un sujet sur Wikipedia? Un article? Lequel?

      [Un principe... Et je crois qu'il est fort solidement "sourcé" - Ysengrimus]

  8. Coccinelle écolo a dit

    Contente de savoir que je ne suis pas la seule à qui c’est arrivé! De mon côté, j’ai démissioné si vite que j’avoue m’être demandé comment Wikipédia faisait pour fonctionner si tout le monde faisait comme moi.

    Peut-être que cette facette mystérieuse fait partie de ses plans pour nous séduire…

    [Il y a une opacité de fonctionnement chez eux, c'est patent. Par exemple: comment fait-on pour savoir si ce sont des savants ou des cuistres, des spécialistes de leurs sujets ou des pompeux intensifs de sources secondaires? Impossible de le discerner. La dimension séductrice du tout de la chose m'échappe un peu, Coccinelle, mais qui sait... tous les trucs sont bon alors, effectivement, allez savoir... - Ysengrimus]

  9. Caravelle a dit

    "peut-être que c’est un vandale qui a enlevé ta phrase" Ouh là là, la mauvaise foi! Peut-être que c’est le clebs qui a bouffé ma partie de la copie, tant qu’à y être. J’ai vécu cette expérience souvent aussi, avant de, moi aussi, me taire. J’allais en donner un ou deux exemple, mais si Ysen et Sophie le font pas, c’est qu’ils se méfient et je pense que je vais me fier à leur jugement et rester discrète aussi. Surtout si y a des fachos dans la troupe, suis pas intéressée à les avoir sur le dos.

    Remarque Ysen aussi cette notion de «nouveaux» utilisée par Zarkov, comme s’il s’agissait d’entrer dans une bande ou une secte et qu’il fallait se faire initier/humilier sans fin. M’intéresse pas d’être «nouvelle» dans leur zinzin. Je voulais juste partager mes connaissance de temps en temps, dans un collectif participatif, comme ça, juste au fil de la lecture. C’était beau cette idée de Wiki et c’est dit: ils l’ont détruite.

    Carava

    [Bien vu, Caravelle, sur les «nouveaux». C’est une basoche de clercs fouettards, leur truc. Vivement la machine à traduire qui traduira automatiquement le Wiki anglophone, mille fois supérieur, d’un seul coup d’un seul et nous débarassera une bonne fois de ces petits parasites nuisibles, bruns et suspects. - Ysengrimus]

    • Zarkov a dit

      Wow… C’est dingue de faire des procès d’intention comme ça… Mauvaise foi Oui, c’est sur que c’est totalement IMPOSSIBLE que quelqu’un ait enlevé la phrase! Excuse moi, je croyais que n’importe qui pouvait modifier Wikipédia.

      Ah et oui effectivement, j’avais aussi oublié que quand on arrive dans un endroi que l’on ne connait pas, on peut pas vous appeler nouveau, bah bien sûr ! C’est quoi le nom qu’il faut donner alors ?

      Faits gaffe, sur la Wikipedia anglaise, ils les appellent "the New contributors"

      [Excuse moi, je croyais que n'importe qui pouvait modifier Wikipédia. Moi aussi, j'ai cru ça un temps. Mais je ne le crois plus... Pour la wiki-anglo, on va faire gaffe effectivement. Ils sont aussi autocrates que vous. Plus rapides à la caviarde, en plus... - Ysengrimus]

  10. Délateur anonyme a dit

    Voir
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Le_Bistro/11_septembre_2009#R.C3.A9f.C3.A9rencer_un_Blog_est_ce_valable.3F

    et
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Paul_Laurendeau/Suppression

    pour comprendre pourquoi "Ysengrimus" n’est pas content.

    [Oui, oui, la légende interne de ma "frustration" face à la supression de "mon" petit article et de "mon" petit renvoi... Mes lecteurs et lectrices jugeront sur pièce de la validité de ce genre de singerie hautement wiki-centriste et aussi (on notera les dates) un peu pas mal vieillotte... Mais, par contre, cela n'explique toujours pas pourquoi vous avez fini par basculer dans cette conpulsion maladive à grande échelle de caviardage généralisé des contributions de bonne foi du grand public. Je vais donc en rester, pour le moment, cher "Délateur anonyme", à mon hypothèse d'un syndrome d'auteur aigu compliqué d'un singulier esprit de corps de secte. Votre contribution a le charme savoureux de bien exemplifier les convulsionnaires méthodes wiki-argumentatives, qui sont d'une pauvreté ad hominem désarmante. C'est remarquablement probant: l'ego plumitif d'auteur vous gangrène à fond et teinte jusqu'à votre vive inaptitude à argumenter tout simplement aux idées, sans vous enfouir dans l'ornière individualiste de la fixation autopromotionnelle, dont vous accusez les autres, miroir, miroir... - Ysengrimus/Paul Laurendeau]

    • Délateur anonyme a dit

      Mais mon pauvre Ysengrimus/Paul Laurendeau, le grand public, le collectif, le collabo-participatif, on s’en branle souverainement, tu comprends. Ce qui compte exclusivement pour nous, c’est que cette formidable plate-forme de contrôle d’opinion qu’est Wikipédia ne tombe pas dans les pattes de petits penseurs de gauche dans ton genre. Alors tes critiques, tes objections, tu te les gardes, ok. Nous maintenant on sait où t’habites, on sait où ta petite fille va à l’école et on peut faire bien plus de dommages que de simplement mettre ton blog de petit coco de merde sur notre liste noire.

      [J'ai seulement deux fils adultes mais le commentaire est ici, encore une fois, particulièrement probant. C'est pas Wikipédia, ma parole, c'est carrément une sorte de version GUD de 4chan. Vous en méritez d'autant plus d'être dénoncés. Je persiste et je signe - Ysengrimus]

      • Délateur anonyme a dit

        Ce délateur anonyme ci-dessus n’est pas moi (qui ai donné les liens). Vu le style (insultes, menaces, etc…), il s’agit très probablement de Mario Scolas, alias Lustucri (je vous laisse admirer son "CV" : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Faux-nez/Lustucri ), qui ne rate pas une occasion de foutre la merde…

        J’aurai pu essayer de vous expliquer que des articles comme le vôtre sont supprimés tout les jours, que ce n’est pas de la censure mais tout simplement des choix éditoriaux, ces articles n’étant pas admissible ou tendant trop vers l’auto-promotion.

        J’aurai pu essayer de vous expliquer que cela vous dessert de vous poser en victime et de développer cette "théorie du complot" ridicule, car tout ce qu’on en retient c’est que vous n’êtes pas (encore) assez célèbre pour que Wikipédia ait un article sur vous et que visiblement votre égo ne le supporte pas.

        Mais finalement, je vais plutôt me taire et vous laisser hurler dans le vide. Le temps que je passerais à essayer de faire de la pédagogie ne serait que du temps perdu que je puis utiliser de manière beaucoup plus constructive.

        Adieu (si un nouveau message de "Délateur Anonyme" apparaît, ce sera un usurpateur, probablement le même).

        [Je hurlerais, moi aussi, dans le vide sidéral en essayant de vous expliquer que ce que je dis dans ce billet de 2012 ici n'a STRICTEMENT RIEN À VOIR avec les liens anecdotiques ad hominem de 2009 et 2010 que vous avez introduit (et leur toute éventuelle charge émotionnelle en moi). Ces suppressions ne sont PAS ce sur quoi l'analyse de mon billet porte ni ce qui l'engendre, et vous le savez parfaitement. - Ysengrimus]

  11. Catoito a dit

    Ben dis donc, Ysengrim, cette bande de wikipéteux, c’est une belle pourriture. En tout cas, contrairement à eux, tu respectes leur liberté d’expression de vomisseurs, pour ce qu’ils en font. C’est bien que tu les surclasses… Ils ne méritent pas d’écrire un article sur toi. Qu’ils s’en passent… Chapeau à toi.

    [T'es sympa, merci. Bien sûr, qu'ils s'espriment, même anonymement. C'est la meilleure façon de bien nous faire voir leurs vraies couleurs livides. Et quand on pense que de tels minables ont la prétention de contrôler les connaissance universelles, c'est d'un pitoyable apitoyant... - Ysengrimus]

  12. Jerotito a dit

    Moi je corrige des trucs depuis 2005 sans grand problème, mais c’est vrai qu’il faut se méfier du généalogiste onaniste royaliste intégriste néofasciste auvergnat Jean-Roger Tixier-Toutain qui sévit sous le pseudo d’Hégésippe Cormier.

    [Tu leur corriges quoi? Du contenu ou des coquilles? Parce que des correcteurs, des petites mains correctrices, ça ils adorent, ils gardent. Ce sont les tentatives de contribution, même fort brèves, qu'ils détruisent systématiquement. Cet espace n'est tout simplement plus à contenu ou à contribution libre. Le grand public y est ramené à la bonne vieille passivité lectrice d'autrefois. Nous sommes sous wiki-faillite. L'affaire est dite. - Ysengrimus]

    • Jerotito a dit

      J’ajoute ce que je veux, et bien plus que huit lignes, même créer des articles; j’ai jamais eu de "tentatives de contribution, même fort brèves, systématiquement détruites" mais attention, pas touche à ses copains intégristes, il monte la garde.

      [Compris. Merci de cette information utile. Tu fais parti du sénacle. il y en a... - Ysengrimus]

      • anonyme a dit

        j’aime faire des vérifications sur internet, on peut y trouver que Jerotito est un des pseudos d’Hégésippe Cormier:

        http://hegecormier.skynetblogs.be/archive/2010/06/01/moi-cormier-dit-jerotito-l-onaniste.html

        facile de faire des contributions dans ces conditions, quand vous faites partie des administrateurs-censeurs.

        ça vaut ce que ça vaut.

        [Magnifique. Fort utile aussi... Celui qui m'a mis sur leur liste noire de carnets, donc. Adoncque.... Mais cela devient totalement boulevardier... - Ysengrimus]

      • Jerotito a dit

        Et si au lieu d’être si parano, tu étais mieux renseigné, tu saurais aussi que parodier ses pseudos est une blague récurrente sur Wikipédia. Peut-être pourrais-tu faire des vérifications sur internet, pour y trouver un sens de l’humour ? (Et de l’orthographe, parce que cénacle, ça ne s’épelle pas comme "sénile", mas avec un c)

        [Orthogra... Tiens, mon JeroNoGo-Le-Facho, un peu de lecture, pour toi. - Ysengrimus]

  13. Avant de commencer à critiquer tous azimuths, ce serait peut-être bien de se renseigner un minimum.

    1. Le « Comité (de salut public) d’arbitrage » ne fonctionne plus à l’heure actuelle (les dernières élections n’ont pas permis d’obtenir un nombre suffisant d’arbitres élus…).

    2. La grande majorité des projets sont quasiment inactifs. Seuls une petite dizaine d’entre eux fédèrent une «équipe» relativement cohérente (musique classique, sport, politique…).

    3. La Wikipédia francophone est la seule grosse Wikipédia dont le nombre de contributeur continue d’augmenter significativement. De nombreuses initiatives sont actuellement prises pour améliorer l’accueil des contributeurs (simplification de l’aide à contribution, interface wysiwyg en développement etc.).

    4. La «communauté» est très loin d’être une secte uniforme. Il y a des gens de tous milieux, de tous âge et de tous horizons, et ils sont très très loin d’être d’accord sur tout — au cours de l’année passé il y a eu des débats assez vifs sur l’orientation générale de l’encyclopédie.

    Comme souvent, j’ai l’impression que la méconnaissance contribue à alimenter les fantasmes…

    [Informations proprettes, genre versionnette gentillette, mais, bon, c'est pas inutile, un petit peu de relation publique. Le caviardage abrupt et généralisé, chronique, hystérique des interventions du public ordinaire, dont il vous est impossible de nier la lancinante omniprésence attend, lui, son explication ou mieux: son élimination. J'y vois d'ailleurs moins une pose doctrinale qu'une dérive tendancielle qui ne peut plus se contrôler. Cancer généralisé bien plus que ligne ostensible de parti... Trop avancé par contre, et incurable. - Ysengrimus]

    • Observateur assidu a dit

      Alexander Doria en chevalier blanc pour ne pas changer…

      Ce n’est pas parce que le comité n’est plus actif qu’il n’a pas longuement été actif et qu’il sert de tribunal de pâtures.

      Ce n’est pas parce que les projets seraient inactifs que des contributeurs ne monopolisent pas certains articles et qu’aidés par des administrateurs qui les protègent, ils dégomment tout qui ne suit pas la ligne du parti. Le dernier exemple en date : Sardur sur l’article Jésus de Nazareth qui fait un abus de ses outils mais sans aucune sanction. Alors, garde tes leçons et va plutôt leur dire de se calmer et de respecter les règles.

      Le wizizyg (mdr), c’est l’initiative qui serait prise pour palier à l’asile de geeks qu’est wikipédia en français… Grandiose… Ah mais non, c’est pour la simplification de l’aide à la contribution… mdr…

      La communauté est bel et bien une secte de geeks : tous des révoltVs contre la société qui viennent chercher sur Wikipédia la valorisation qu’ils sont incapables de trouver ailleurs… mdr…

      Aucune méconnaissance de ma part. Je connais le système de l’intérieur.

  14. Nîmosis a dit

    J’utilise Wikipédia chaque fois que Google me montre le chemin. Je viens, suite à ton billet, d’aller faire un tour sur le Bistro et cela est édifiant, il y a un superbe crêpage de chignon qui confirme tes propos. Je suis juste un peu connaisseurs du sujet suite à des études de théologie protestante. Trois contributeurs, Mogador, Lebob, Addacat, supportés aveuglément par Kirtap, schlum, GLec, s’opposent à trois autres: ChercheTrouve, Michel Abada, Panier au sujet de l’étymologie du nom de Jésus (et accessoirement pour Panier sur l’année de naissance de Jésus) avec un autre Zunkir qui est d’accord avec tout le monde.

    Il n’est pas intéressant ici de savoir qui a raison ou tort (même si les opposants à Mogador sont plutôt dans le vrai et Panier a clairement raison sur la fourchette d’années) mais de vérifier vos propos. Manifestement ChercheTrouve, Michel Abada ne sont pas des contributeurs encartés auprès de la cabale de ceux qui se prennent pour les chefs quand à Panier, il se présente comme simple lecteur. Tout aussi manifestement Mogador est considéré par les puissants de Wikipédia comme LE spécialiste [sic] des articles religieux.

    Que voit-on? Trois personne qui donnent des arguments (valables), des sources (recevables) se faire jeter comme des malpropres. Mogador n’ayant comme seul argument que la dérision, le sarcasme et l’insulte, sans jamais justifier sa rédaction toute personnelle de l’article. Tout cela sous le regard admiratif de Kirtap, schlum et GLec. Kirtap allant même jusqu’à demander une vérification des adresses IP des opposant à Mogador des fois qu’ils seraient des faux-nez d’un autre contributeur Thucyd que le comité d’arbitrage vient de bloquer en écriture pour avoir osé s’opposer à Mogador. Sadur, l’administrateur de service siffle la fin de la discussion, sur la page de discussion de l’article, en menaçant de blocage quiconque voudrait continuer l’opposition à Mogador. Circulez, il n’y a rien à voir.

    Voilà un exemple récent qui corrobore ce billet. Personnellement, il y a bien longtemps que je ne corrige plus lors de mes visites la moindre erreur, elles sont chaque fois effacées et j’ai souvent été traité de vandale. Grand bien leur fasse, Wikipédia est trop bien attaché à ses erreurs et ses articles pourris pour que je me donne la peine de les améliorer. "Plus on sait, plus on sait qu’on ne sait pas" sauf sur Wikipédia où "moins on sait, plus on croit savoir". Si Wikipédia est la plus grande encyclopédie, peut-être, c’est la plus néfaste pour le savoir, sûrement. Demandez au corps enseignant.

    Nîmosis

    [CQFD. Bravo. Grand merci. Excellente démonstration sur exemple. Hilarante, en plus. Chez les anglophones, c'est kif-kif bourricot. Putréfaction généralisée. Les gens normaux abandonnent. Les fous furieux (de sexe masculin en immense majorité) prenent le plancher. Et tout le monde ment au monde extérieur, pour sauver la face. - Ysengrimus]

  15. Observateur assidu a dit

    Wikipedia est une secte de geeks qui viennent chercher la reconnaissance qu’ils ne peuvent pas trouver ailleurs.

    Un exemple : une grande prêtresse wikipédiste de France dont nous tairons le nom. Diplômée en histoire du Jansénisme (kèsako), elle n’a pas trouvé de travail. Elle a d’abord été standardiste pour un site web (ça existe, si, si…) Alors, elle s’est inscrite à Wikipedia France, s’est faite plein de copains (et comment donc ?) pour être nommée grande prêtresse puis elle est passée salariée temps plein en tant que Directrice des Programmes grâce aux dons que des naïfs donnent à cette association. Ce n’est même plus une secte, c’est une mafia.

    • SammyDay a dit

      C’est dingue ce que ça fonctionne bien, et sans violer la loi, pour une mafia, c’est quand même super cool. Moi des mafias comme ça, j’en voudrait plus.

      [Ah ça fonctionne fort honorablement. Je le dis d'ailleurs. Simplement, ce n'est plus un WIKI, ce que cela continue pourtant tapageusement de prétendre être. Des tas de structures ayant trahi leur idéal fonctionnenent et roulent comme sur des roulettes. C'est pas un problème pragmatique qui est décrit ici. C'est une faillite principielle. - Ysengrimus]

      • Jean-François Belliard a dit

        "FUCK" Wikipedia.

        [La remarque est un peu vive, mais il y a de cela... Ysengrimus]

  16. PanoPanoramique a dit

    Une fois de plus, Ysengrimus voit plus loin et plus juste. Une version édulcorée, licheuse et faussement impartiale de ton propos ici, Ysen.

  17. Catoito a dit

    Tiens, la DCRI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur) française les accuse de se prendre pour Wikileak maintenant. C’est sur Rue89. Ysengrimus ferraille par là, en plus. Les faits, de nouveau, confirment les prédictions du méchant loup… Suave…

    [Oui, oui... Les wiki-cuistres-cyber-anars-de-droite ont maintenant le gendarme militaire au cul. Ça va éclabousser le brun dans toutes les directions, mes bons. À suivre. - Ysengrimus]

    • bernie a dit

      En tout cas, je suis bien content que ces aigrefins de Wikipédia se fassent un peu critiquer par un blogueur comme toi, Ysengrimus. Ils devraient avoir la décence de rétablir l’article sur toi.

      Un jour, ils n’auront pas le choix…

  18. Erka a dit

    En fait après avoir lu les critiques de Ysengrimus au sujet de Wikipédia je suis bien forcé de reconnaitre qu’il a quand même un peu raison. Depuis deux ou trois ans, TOUS les articles que je modifie ou complète sont systématiquement rétablis dans leur version d’origine (alors que mes explications ou précisions sont toujours étayées par des références, etc.)

    J’ai vraiment été choqué par certaines annulations de modifications quasi instantanées, sur des articles peu «sensibles», et même sur l’un concernant la biographie d’un parent proche, éminent scientifique, et sans aucune connotation politique! C’est complètement ahurissant, et j’ai arrêté depuis un an de contribuer à ce site après en avoir été un des premiers contributeurs, même si je m’en sert effectivement toujours pour vérifier l’orthographe de certains mots, des dates de naissance, ou certaines classifications communément admises.

    Bref, Wikipédia, c’est devenu un vecteur de communication généraliste et consensuel, et c’est normal que la DCRI essaie de faire la même chose que bon nombre de boites, «personnalités» ou autres municipalités qui payent des pigistes a plein temps pour faire passer leurs éléments de langages. Quand la majorité s’abreuve à des sources d’informations débiles, pas étonnant que le contenu moyen ne fasse que refléter des lieux communs flattant le bon sens et fleurant bon le comptoir.

    [Voilà. Bien dit. Et maintenant: que faire? Simple. Il faut verrouiller soigneusement Wikipédia. Assumez-le! Cernez-=le dans sa logique, tout simplement. Barrez-le pour vrai. Placez leurs cadenas d'or et d'argent sur absolument tous les articles. Ensuite -surtout- éliminez-en toute rhétorique du "libre" et du "participatif". Faites en explicitement ce qu'il est: un site unilatéral, non-interactif, un placard, comme un cyber-bottin ou un cyber-catalogue. Le consultera alors qui voudra et il sera dès lors complètement démysthifié. - Ysengrimus]

  19. Alexj a dit

    Personnellement je suis plutôt rassuré de voir ces querelles (non pas que j’aime les querelles en elles-mêmes mais leurs raisons).

    En effet, un site tel que Wikipédia, qui est une mine d’informations et amplement consulté, se doit d’être un minimum contrôlé… cela parait logique, je suis donc rassuré de voir que "n’importe qui" n’est pas dans la capacité d’injecter la moindre information sans un contrôle derrière… les règles se doivent d’être intransigeantes.

    Si chaque personne possédant une communauté (quelque soit son ampleur) avait une page Wiki attribuée, ce serai un joli bordel, non ?

    De plus, ce n’est pas contre toi Ysengrimus, mais tes opinions sont très tranchées (ça, tu dois le savoir) et donc "tranchantes" pour certains. Encore une fois je suis rassuré que Wikipédia fasse régner la neutralité.

    Maintenant, si la communauté qui défend si bien Wikipédia censure à tire larigot et ce de manière injustifiée, ils essuieront eux-mêmes les conséquences issues de la non-contribution de leur plateforme..

    Cordialement,
    AJ

    [C'est souvent du faux neutre, hein, insidieusement de droite, franco-euro-centriste (et/ou solidement pro-USA dans la version anglophone). Ma seule exigence reste la suivante: peuvent pas s'autoproclamer "libres" et ne pas l’être dans le même souffle. Qu'ils fonctionnent comme un site web standard et cessent de se gargariser avec une rhétorique open source de plus en plus toc et mensongère... - Ysengrimus]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 147 followers