Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

L’éveil du shaman

Posted by Ysengrimus sur 15 juillet 2021

Denis Thibault (Namun), L’éveil du shaman, 2019.

.

Sarabande de couleurs
Résorption de toutes nos vieilles peurs
Prises de consciences, sous tous les oripeaux
Enjeux nouveaux.

L’éveil du shaman, ferme, serein
Est amorcé
En nous, il est en train
De s’installer.

C’est un enjeu d’époque
Le shaman interloque
Toutes nos certitudes faisandées
Nos hébétudes urbanisées.

L’éveil du shaman dit
Ce qu’il faut faire de nos dogmes moisis
Il faut les composter
Les broyer, les convoyer, les recycler.

Le shaman nous revient. Il perdure
Dans le mou, dans le dur
Les temps irréversiblement sont révolus
Dans le cuit, dans le cru.

On va remplacer la grisaille
Par les couleurs shamaniques en bataille
Il va survenir des merveilles
Car, en nous, oui en nous, le shaman s’éveille…

.

.

Tiré de Namun et Ysengrim, L’IMAGIAIRE TSHINANU, Denis Thibault éditeur, 2019.

.

.

14 Réponses vers “L’éveil du shaman”

  1. Anna Louise E. Fontaine said

    Nous sommes à créer un monde
    qui n’en finit plus d’explorer son ombre
    la suite pourrait être douce
    ressembler à une brise
    d’un soir étoilé d’été
    et le reste du voyage
    pourrait fort bien ressembler
    à nos rêves d’enfants attardés

    • Pierre Lapierre said

      C’est bien vrai qu’on renoue avec l’ombre, dans tout ceci. Une rencontre avec les comptes à régler du passé et les rectifications qu’imposeront le futur….

  2. Tourelou said

    Voici une très inspirante méditation AOM🙏

  3. Caravelle said

    Mystérieux, prophétique et divinatoire.

  4. Greg Durable said

    La compréhension aborigène des questions d’écologie.

  5. Brigitte B. said

    C’est un peu nous tous, ce shaman. C’est vrai qu’une conscience nouvelle prend corps dans le monde.

  6. Odalisque said

    J’aime beaucoup les couleurs et les dispositifs de formes de ces tableaux amérindiens.

  7. Martin Turquoise said

    La poésie d’Ysengrimus a cette façon subtile de fusionner l’ancien et le moderne. C’est le pemmican et le compost…

  8. Batelier said

    Amen au shaman…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :