Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

Il y a longtemps, les animaux parlaient aux hommes

Posted by Ysengrimus sur 15 janvier 2021

Denis Thibault (Namun), Il y a longtemps, les animaux parlaient aux hommes, 2019.

.

Il y a longtemps, les animaux parlaient aux hommes
Et ils leur écrivaient aussi, avec leurs pas
Dans la neige et dans la mousse. En somme
C’était des temps où on ne se taisait pas.

C’était l’époque où on s’amenait des nouvelles
Au sujet des grands vents et des pistes de chasse
Pas de contrats alors, pas de profits, pas de gabelles
Seulement les paroles libres, celles que le vent efface.

Les animaux sauvages parlaient à l’homme de leur chair
Et l’homme leur parlait des premières cuissons
Les animaux en forêt sifflaient à l’homme leurs petits airs
Et ce dernier ne répondait pas encore: domestication.

Puis, il a fallu que la peau du castor et du loup
Devienne une pelleterie, objet de convoitise.
L’homme et les animaux ne se parlent plus, du coup.
Désormais, entre eux, le silence étranglé du collet est de mise.

.

.

Tiré de Namun et Ysengrim, L’IMAGIAIRE TSHINANU, Denis Thibault éditeur, 2019.

.

.

19 Réponses vers “Il y a longtemps, les animaux parlaient aux hommes”

  1. Tourelou said

    La convoitise! Ce piège à la vie et à l’amitié précieuse, nous y sommes. Jolie toile…

  2. Val said

    Autant d’émotions… émerveillement, curiosité, admiration, tristesse. J’ose dire qu’il existe toujours des gens, surtout des femmes, qui gardent des liens très forts avec la nature, y compris la communication avec nos amis les animaux.

  3. Caravelle said

    Puissant, fatidique. On voudrait presque pleurer.

  4. Lys Lalou said

    Il y a, dans cette poésie sur image, une sorte de compagnonnage intime entre sophistication et simplicité qui fait que l’on se pâme.

  5. Casimir Fluet said

    C’est vrai que tuer un animal pour lui peler la peau et la vendre à des gros plein de fric, franchement, c’est minable.

  6. Emma Riveraine said

    Les animaux sauvages parlaient à l’homme de leur chair
    Et l’homme leur parlait des premières cuissons

    Que c’est beau et subtil.

  7. Odalisque said

    Ça me rend triste…

  8. lucprevost said

    Il y a 25 ans, jour pour jour, Pierre Foglia parlait à sa souris Titine… 😉

    https://mbe.io/3bR2XQd

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s