Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

De nos nuits de Noël

Posted by Ysengrimus sur 25 décembre 2020

.

De nos nuits de Noël
 
François, t’en souvient-il de nos nuits de Noël
Quand l’âtre dévorait les papiers de cadeaux,
En pleurant ses reflets vifs, chauds et irréels
Sur le sapin de fer et sur les vieux rideaux?
 
François, t’en souvient-il de ces nuits fantastiques,
En poussant tes camions tout neufs et tout chromés?
T’en souvient-il alors combien pouvaient s’aimer,
Dans cent salons vieillots, cent familles uniques?
 
Et Louise et Hélène et maman et papa
Arrachaient l’emballage des quotidiens débats
Pour trouver des présents d’aimance intemporelle.
 
Puis le matin venu, mon frérot, on croisait
Nos grands yeux embués et puis on chuchotait:
Dis voir, t’en souvient-il de la nuit de Noël?

.

23 Réponses vers “De nos nuits de Noël”

  1. Caravelle said

    Touchant, émouvant, essentiel.

  2. Rimonne said

    Une vraie poésie de confinement. Prisonniers, il ne nous reste plus qu’à mobiliser, en nous, nos vieux souvenirs.

  3. Line Kalinine said

    Quand l’âtre dévorait les papiers de cadeaux,
    En pleurant ses reflets vifs, chauds et irréels
    Sur le sapin de fer et sur les vieux rideaux?

    Belle poésie concrète. Elle résume tout de cette nuit fantastique. Il ne manque que les San-Benito…

  4. PanoPanoramique said

    On dirait de la poésie de carte postale…

  5. Marie Verne said

    Je rejoins un peu PanoPanoramique sur ceci. Il y a quelque chose qui fait VIEUX, dans ce poème. Comme quelque chose qu’on trouverait au détour des pages d’un livre ancien sur les enfances d’autrefois…

  6. Tuquon Bleu said

    Bon, en tout cas, un joyeux Noël à tous et à toutes. On se reprendra ben un de ces jours pour le gros party…

  7. Val said

    Quel beau cadeau que vous nous offrez pour ce Noël. Merci.

  8. Coupe-Feu-de-Choc said

    Poème qui, à mes yeux, dépasse le statut de cadeau… il m’a doucement été lu par mon épouse, ce matin. Me voici donc, gorge rauque, à visualiser en un seul coup nos doux matins de Noël. Rappel que dans toutes nos différences nous étions une chic petite famille bien tricotée comme les pantoufles d’Aline ou le coffre méticuleusement rangé de Réal. Ils me manquent.

    Merci Paul.

    Joyeux Noël à tous

  9. Estelle said

    «De nos nuits de Noël» nous berce par son rythme, comme une vieille chanson d’antan.

  10. Tourelou said

    La fête est finie, comme notre jeunesse et nos Noël… Souvenons-nous et aimons-nous.

    All you need is love💝💝💝

    • Martin Turquoise said

      Nous voilà bien sombre et bien ombreuse, Tourelou. La fête continue jusqu’au fond du vallon… Allons… Allons.

  11. Gudule said

    J’aime quand l’âtre dévorait les papiers de cadeaux. Merci, Grimus!

  12. Ysengrimus said

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :