Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

TU NE ME DONNES JAMAIS TON ARGENT (v.f. de YOU NEVER GIVE ME YOUR MONEY des Beatles)

Posted by Ysengrimus sur 15 décembre 2019

You Never Give Me Your Money

.

Tu ne me donnes jamais ton argent.
Tu me files toujours tes papiers sans valeur.
Et au moment où le débat prend ardeur,
Tu lâches tout…

Je ne te donne jamais mon adresse.
Je ne te file jamais mes coordonnées.
Et quand tu te mets à vraiment insister.
Je lâche tout…

L’argent dépensé ailleurs.
Devient pour nous sans valeur.
Le coffre est vidé. Où irons nous?
Un caissier l’a défoncé
Lundi dans la matinée.
Six ou sept huissier se ruent chez nous.

Mais, oh, sublime sensation! Où irons nous?
Oh, sublime sensation! Où irons nous? Où irons nous?

[solo]

Cauchemar doux!
Prend les valises, balance-les dans la limousine.
Vite nous serons loin de tout ça.
Le gaz au fond et sèche ces beaux yeux là.
Un cauchemars doux…descend sur nous… prend corps pour nous… existe en nous…

1, 2, 3, 4, 4, 6, 7, 8
Les bons enfants, au ciel, vont vite…
1, 2, 3, 4, 4, 6, 7, 8
Les bons enfants, au ciel, vont vite…

Il y a cinquante ans et des poussières, YOU NEVER GIVE ME YOUR MONEY de Quatre Géants dans les Stries de Couleurs…

.
.
.

17 Réponses to “TU NE ME DONNES JAMAIS TON ARGENT (v.f. de YOU NEVER GIVE ME YOUR MONEY des Beatles)”

  1. Tourelou said

    J’aime bien le boutte «Je lâche tout»… il y a peu de gens nous y portant! Et qui peut vivre sans?

    Merci. Une pièce forte d’images!

  2. Caravelle said

    Très astucieux, très sympa.

  3. Le Boulé du Village said

    La version Ysengrimus fitte parfaitement sur la musique. Au boutte,

  4. Sophie Sulphure said

    On mangeait des cornets de crème glacée molle au Dairy Queen en 1970, sur cette chanson-là. Elle reste associée dans mon esprit au goût moelleux de la crème glacée molle. Mon chum du temps avait les cheveux longs, comme Lennon. Petits bonheur des Beatles. Ouf, c’est tellement loin.

  5. Casimir Fluet said

    On dirait que c’est une femme qui chante ces paroles. Curieux.

    • Julie Soulange said

      Ou alors, un homme qui parle à sa patronne ou à son associée d’affaire. il y a une sorte de mix amours-affaires, dans ce texte. C’est cette traduction qui me le fait pleinement réaliser.

  6. Bobino said

    Abbey Read, c’est la Rhapsodie Rock & Blues du génie. La beauté pure. Merci pour cette belle traduction, Grimus.

  7. Mura said

    La version originale. Magnifique

  8. Fridolin said

    Sans commentaire….
    .

  9. Excellente traduction! Tripatif

Répondre à Caravelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s