Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

ÉGLOGUES INSTRUMENTALES — Batterie

Posted by Ysengrimus sur 21 juin 2019

Ma toute première batterie
C’était une pile de jouets
Je la tapais
Sans suite
Syncopé, hétéroclite
Et je me marrais bien.
Ces sons ne disaient rien
Mais ils faisaient des choses
Comme en vers, comme en prose…
Je tapochais au mieux
Et qu’est-ce que j’étais heureux.

Puis mes autres batteries
Roulèrent au tout venant
En scandant tous les temps
Des rythmes de ma vie.
Bill Bruford un beau jour a remplacé Ringo
J’ai longuement médité
Aux tréfonds altérés
Des sons denses et feutrés
De Barriemore Barlow.
Et le temps a filé entre mes deux baguettes
Droit devant, cap au large, cheval fou, à l’aveuglette.

Aujourd’hui, ma batterie s’est beaucoup dépouillée
Elle est plus arythmique, elle est moins syncopée.
Elle se joue doucement avec de longs balais
Elle ne porte plus ni robe ni cothurnes
Elle est devenue sirupeusement nocturne.
Mais elle reste avec moi
Comme ça.

Car de fait
Nos batteries ne scandent jamais
Que le tic-tac replet
Des pulsions secrètes
De tous nos vieux relais.

Publicités

17 Réponses to “ÉGLOGUES INSTRUMENTALES — Batterie”

  1. Caravelle said

    Le rythme d’une vie, à travers ses batteries…

  2. Fridolin said

    On comprend mieux que tu trippasses sur l’invention de la batterie.

  3. Le Boulé du Village said

    C’est vrai que la batterie a marqué un temps. Je seconde cette idée.

  4. Cymbale said

    Elle est super-jolie, cette petite batterie. Avez-vous vu? j’en ai fait mon nouvel avatar.

  5. Batelier said

    Bill Bruford était un grand d’entre les grands… Le voici, avec le groupe YES. Le solo de batterie démarre en 3:18.

  6. Magellan said

    Moi, je préfère les solos de batterie Jazz. ici, c’est monsieur Roy Hanes, Le solo démarre en 1:50. Subtil et fin.

  7. Emma Riveraine said

    Eh bien moi, j’avais une batterie-joujou comme celle-ci. Qu’est ce que j’ai pu m’amuser, avec ça. Beau souvenir, Ysengrimus.

  8. As-tu connu le solo de batterie dans « In-A-Gadda-Da-Vida » de Iron Butterfly? Ton envolée lyrique m’y a ramené…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s