Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

Pibroch (chapeau bas)

Posted by Ysengrimus sur 7 juin 2017

116

Une lumière, dans la chaumière, dans la forêt, dans la vallée
Une pensée dans la tête de l’homme
Qui charrie ses rêves comme le manteau qu’il transporte pendouillant sur son épaule
Il vous convoie l’amour, dans ce chapeau qu’il tient à la main.

Et chacun de ses pas est une moitié de vie
Et pas un seul des mots qu’il dirait ne vous serait compréhensible
Si bien qu’il empaquette tous ses regrets en un seul geste triste
Et vous porte l’amour, chapeau bas.

Le souffle court, il jette un œil par la fenêtre de cette salle à dîner
La table d’un repas aux chandelles est dressée, pour deux…
Et il y a ces étranges pantoufles près du feu
Et il y a ces étranges bottes dans le portique.
Je pose le chapeau sur ma tête
Me retourne,
Me retire…

Pibroch (Cap in hand), huitième plage de l’album Songs from the Wood de Jethro Tull (1977), Paroles et musique: Ian Anderson, traduit de l’anglais par Paul Laurendeau

Publicités

27 Réponses to “Pibroch (chapeau bas)”

  1. Tourelou said

    Merci pour ce devoir de traduction. C’est fort honorable de votre part. Ce groupe, je l’écoutais pas en buvant du jus d’orange 🤔

    [Moi, je l’écoutais en buvant du petit lait! — Ysengrimus]

  2. Caravelle said

    Langoureux. Poignant de tristesse.

    • Sophie Sulphure said

      Je seconde. Un homme amoureux et langoureux abandonné dans le bois… Je suis certaine qu’Égérie va nous dénicher sa photo bien vite.

  3. Le Boulé du Village said

    En musique. Fameux.

    Quarante ans déjà, cet album?

    [Oui, mon petit Boulé. Et je l’avais acheté à sa sortie… On a déjà été jeunes… — Ysengrimus]

  4. Jujubelle said

    Y aurait-il un rapport entre ce Pibroch et le René Pibroch que vous incarniez chez DIALOGUS?

    [Absolument oui. Le second (mon personnage) est nommé d’après le premier (cette chanson). Bien vu, Jujubelle. — Ysengrimus]

    • Jujubelle said

      Mais Pibroch, c’est un air de cornemuse.

      [Oui. Un air qui ponctue une langueur funéraire ou des retrouvailles tristes. — Ysengrimus]

      • Le Boulé du Village said

        Ah, c’est pour ça que la guitare électrique sonne une peu comme des lamentations de cornemuse. J’avais jamais fait le rapprochement.

  5. Fridolin said

    On dirait un gars qui retourne retrouver sa guédoune dans sa cabane dans le bois et découvre par la fenêtre qu’un autre homme vit avec elle. Il s’en va alors discrètement, le manteau sur l’épaule, le chapeau à la main, sans s’astiner…

    [Voilà, mon Fridolin. — Ysengrimus]

    • Sissi Cigale said

      Et subitement, en point d’orgue, en partant, il dit JE. Ouf, ça me tire les larmes. On le prendrait dans ses bras, un poète pareil…

  6. Le Boulé du Village said

    C’était les chansons du bois… C’est tellement vieux que, pour faire sentir que les chansons venaient du bois, ils avaient mis un arbre coupé dont les stries devenaient les sillons d’un vieux disque vinyle avec l’aiguille pick up dessus. Ouf, tendre époque.

  7. Herbe et neige said

    Ouf! Il est en feu, notre Boulé. Faites passer. Voici un gros plan de ce qu’il nous raconte ici. C’est laid, c’est bizarre, c’est incroyable.

  8. Égérie said

    IAN ANDERSON. Pour Sophie (et les autres). Voici la photo. Oh la belle pièce d’homme…

    Jeune (cliquer pour agrandir):


    .
    Vieux (cliquer pour agrandir):

    Ian Anderson.(Jethro Tull)

  9. Julie Soulange said

    Connais pas du tout ce musicien ni cet orchestre. Moi, mon orchestre de rock favori, c’est U2

    • Ysengrimus said

      Attendez Julie. L’étape suivante c’est que vous direz justement ceci à quelqu’un: « Mon groupe favori c’est U2 » et il ou elle vous répondra respectueusement, comme en une voûte de cathédrale: « connais pas »

      Ça ça fesse dans mitaine autrement.

      Mon groupe favori est: Jethro Tull
      [silence opaque]

  10. Bobino said

    SONGS FROM THE WOOD. C’est un album du solstice d’été. Bon été à tous. Enfin du soleil. Il y a quarante ans, on sautillait dans la forêt sur un chœur de pipeaux-jethro-devenu-rétro…

  11. Sally Vermont said

    Cet homme est magnifique. Quelle prestance. Quel bel héritage de l’histoire de la musique rock (en anglais):

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s