Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

CFA: Continuité (coloniale) Française Ahurissante

Posted by Ysengrimus sur 30 avril 2008

ZoneCFA

Aujourd’hui, on la joue en mode plus chic avec: COMMUNAUTÉ FINANCIÈRE D’AFRIQUE, mais le filet de Papa-Commandant a bien peu changé la nature de ses rets.

.

Sortons d’abord les colonies que la France a perdu manu militari, elles échappent de toute façon à la combine. Canada, Vietnam, Haïti, Algérie, Maurice et des poussières, ouste, dormez en paix. Vos emmerdes sont bien réelles mais toutes autres… Ajoutons-en deux que le Vieux Coq a fini par picorer en douce de la gamelle des belges: Rwanda, Burundi (deux compagnons de route de misère). Et regardons. C’est pour se dire que la décolonisation d’il y a 50 ans n’est passée par là qu’en pure apparence. Les Antilles et la Nouvelle Calédonie sont des DOM-TOM et leurs ancêtres sont à fond la caisse les gaulois. Le seul et unique pays qui est membre de la Communauté Européenne de tout l’espace panaméricain c’est la Guyane française (qui est donc de facto la France hors métropole, en fait…). Et… 14 pays peu fortunés d’Afrique carburent encore au Franc CFA (Gabon, Mali, Niger, Burkina Faso, Centrafrique, Cameroun, Togo, Bénin, Côte d’Ivoire, Sénégal, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, République du Congo, Tchad, Comorres). Le sigle CFA en 1945, quand De Gaulle et ses séides ont mis ce dispositif monétaire en place, cela valait pour COLONIES FRANÇAISES D’AFRIQUE ou COMPTOIRS FRANÇAIS D’AFRIQUE. Aujourd’hui, on la joue en mode plus chic avec: COMMUNAUTÉ FINANCIÈRE D’AFRIQUE, mais le filet de Papa-Commandant a bien peu changé la nature rétive de ses rets. Pour résumer l’affaire, disons simplement que le Franc CFA a une parité fixe, unique et éternelle avec l’Euro (anciennement, il l’avait avec le Franc Français). On dit bien: parité fixe, unique pour tous, éternelle, immuable et non fluctuante. Pour 13 de ces 14 pays pauvres, 665 Francs CFA valent en gros 1 Euro pour toujours (les Comorres ont une parité très légèrement distincte, mais fixe aussi). Et rien ne fluctue jamais au grand jamais, entre eux ou ailleurs. La douce stabilité de Jouvence. Papa-commandant garde ses enfants monétaires solidement agrippés à son ceinturon, depuis 1945. Les dévaluations, les fluctuations, les cours, c’est pour les autres. Pas de pesos dans mon enclos. Monopoly aux colonies. Tant et tant que, quand l’Euro grimpe (ce qui lui arrive plus souvent que pas mal souvent), il tire automatiquement le Franc CFA vers le haut avec lui, comme une grappe ses raisins. Ce dernier se trouve alors artificiellement surévaluée et cela fait tomber sur le cul les exportations déjà rachitiques de nos 14 rabougris «indépendants». En ce moment justement, le Sénégal gueule qu’il veut sa propre monnaie nationale, mais pour ce faire… il va falloir que les 14 aillent négocier sans faire de vagues avec Papa-Commandant à Paris, vu que, en plus, entre autres, en vertu d’une version amendée de l’entente CFA de 1945, entre 50% et 65% des avoirs financiers de ces 14 pays sont obligatoirement mis en banque « pour toujours » justement… à Paris. Parlant.

Ignoré, oublié, marginal, secret, barbouze, le néo-colonialisme français est un espace petit mais serré, méconnu mais compact, vieillot, rigide, intraitable, brutal, confidentiel. C’est un caillou pugnace bien casé sous la roue de l’Histoire. La République est encore bien une et indivise en matières coloniales et si l’homme est un roseau pensant, il laisse au chêne le soin de cogiter la souplesse présente et future de l’Internationale Francophone… Il semble bien qu’il va falloir un autre grand frère compradore pour finir de concasser les tessons de cet empire ruiné et les tourner en poussière d’or. Et… ce nouveau tuteur putatif sera fort probablement chinois…

.
.
.

Paru aussi (en version remaniée) dans Les 7 du Québec

.
.
.

Publicités

15 Réponses to “CFA: Continuité (coloniale) Française Ahurissante”

  1. Riel said

    Le Canada, dont le Québec, les Etats-Unis SONT des sociétés coloniales. Les québécois SONT des colons, et ce même si toutes ces nations ont acquis leur indépendance sur leur métropole. Des pieds noirs qui auraient acquis leur indépendance: voilà le Canada.

  2. Jean Gisquand said

    Depuis quand la Guinée a-elle pour monnaie le franc CFA ? Hier encore le franc guinéen a dévalué par rapport à l’euro. Ce qui fait que les guinéens ont encore plus de mal que leurs voisins à importer du riz que le Président Conté, premier producteur du pays, continue à exporter malgré l’interdiction!!!

  3. Chris said

    En réponse à Jean Gisquand, il s’agit ici de la guinée équatoriale, en effet il y a plusieurs Guinée en Afrique.

  4. ysengrimus said

    Trois en fait. Seule la Guiné-Conakry est extérieure au dispositif monétaire CFA.

  5. smoker said

    la France est bien le seul pays d’Afrique à avoir encore des colonies…ahahaha, les compte d’opération, la parité fixe… et j’en passe.

    Pauvre Afrique.

  6. Putt Bill said

    Et encore Ysengrimus ne parle-t-il que de la communauté CFA…

    Qu’en est-il des autres pays « indépendants » où la France est aussi encore très présente?
    Comme la Mauritanie par exemple, où Areva bataille dur pour exploiter tranquillement « son » minerai d’uranium… La « République de Djibouti », j’en passe et des pires!

  7. Youssouf K said

    L’Afrique appartient à l’élite françaises et de l’Europe. Le reste c’est du bla bla bla bla…

    • blablamov said

      La France-Afrique, c’est d’abord des dirigeants africains prêts et capables de vendre tout et n’importe quoi, puis lavés plus blanc avec un peu de pression de la rengaine France-à-fric!

  8. Lars said

    Il faudrait distinguer la France de ses élites qui, soit disant, contrôlent l’Afrique. Je ne voudrais pas que mes prochaines vacances soient entachées de rapports de force que je n’ai aucunement initiés.

  9. Mohammed said

    Je crois qu’il ne faudrait pas tomber dans des clichés trop faciles! Le néo-néo-colonialisme existe réellement mais il est d’une autre nature que le colonialisme originel ou que le néo-colonialisme de années 60! Aujourd’hui, la corruption est telle qu’elle impose sa logique et bloque tous les efforts d’auto suffisance et de développement. La critique que l’on pourrait faire de la politique des grandes puissances (Russie et Chine y compris) et de l’assistance financière qu’elles apportent c’est d’accepter cette corruption des gouvernants africains de droite et de gauche et de continuer à « gérer » une situation de pénurie pour les masses populaires. L’Afrique a la capacité intellectuelle à s’autogérer si la corruption était éradiquée!

  10. Fourminus said

    La corruption n’est elle pas la preuve que ces états ne sont que des fictions? Ce qu’ils pillent c’est un système, pas ce qu’ils pourraient considérer comme leurs nations.
    Les populations se sentent elles flouées? J’ai l’impression qu’elles ne considèrent pas l’état comme leur chose commune.

    L’Afrique crève de son découpage stupide: peuples séparés, regroupements improbables de populations… le découpage n’aide pas. Mais pire, pour s’entendre entres elles, il est imposé à ces populations de se plier à des constitutions de type occidental pas toujours adaptées. J’ai vu des électeurs incrédules lorsqu’ils apprenaient que tel candidat, de telle origine, emportait 100% du pouvoir alors que 46% de la population avait voté contre lui incluant l’écrasante majorité de la capitale… N’ont t’ils pas raison de s’étonner? Où est l’évidence quand ce type d’élection a si souvent prouvé la médiocrité du pouvoir qu’elle désigne.

    Regardez comme les commémorations des cinquantenaires intéressent peu les africains… Qui peut bien penser que la (dite) décolonisation n’est autre chose qu’une aggravation des termes de l’échange colonial? La métropole défend toujours ses intérêts mais s’est déchargée du sort des populations sur des fictions juridiques, les dits états indépendants. Ces états finissent dans les mains de gérants, finalement peu obéissants mais de plus en plus gourmands.

    Fort logiquement (selon elle) la diplomatie « moderne » en conclut que tout cela rapporte bien peu et qu’il faut cesser toute coopération, dégradant de nouveau les termes de l’échange…

    Combien de temps les populations africaines se laisseront elles ainsi dominer?

  11. Gudule said

    «Et ce nouveau tuteur putatif sera fort probablement chinois…»

    Chinois?

    [Oui. Il se constitue vitesse grand V une Chinafrique. La France va bien la sentir passer un jour ou l’autre. – Ysengrimus]

    • Gudule said

      C’est vraiment malodorant, ce néo-colonialisme monétaire. Des conflits régionaux envisageables?

      [Je le pense. – Ysengrimus]

  12. Abdul Salim said

    Et en Centrafrique, ils nous racontes encore des salades d’agressions islamistes.

    [Un peu comme au Mali, oui. En brouillant les pistes de façon intoxidentalement similaire – Ysengrimus]

  13. Esmeralda la Gitane said

    Bien vu Paul, en plein dans le mille! Je confirme pour le nouveau tuteur putatif: les Chinois sont déjà sur place et bien installés. Seront-ils assez forts pour renverser et usurper Papa-commandant? Fort possible mais l’indépendance de ces pays africains francophones, quand sera-t-elle une réalité et non une foutaise hypocrite?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s