Le Carnet d'Ysengrimus

Ysengrimus le loup grogne sur le monde. Il faut refaire la vie et un jour viendra…

  • Paul Laurendeau

  • Intendance

INTOXIDENTALE (intox occidentale)

Posted by Ysengrimus le 15 février 2009

René Magritte (1898-1967).Titre (passablement méconnu) du tableau: LA TRAHISON DES IMAGES, 1929

René Magritte (1898-1967). Titre (passablement méconnu) du tableau: LA TRAHISON DES IMAGES, 1929

.

Mon fils Tibert-le-chat me montre l’entrefilet suivant, tiré d’un canard torontois qui collige des dépêches de presse internationales, et me demande de chercher la bizarrerie (je traduis le texte):

Attaqué par un panda –   Un panda du jardin zoologique de Pékin a mordu son troisième touriste en deux ans et, cette fois-ci, il a fallu lui desserrer les mâchoires de force pour libérer sa victime, un homme qui avait sauté dans la fosse de ce panda pour y récupérer un jouet de son fils.  –    Gu Gu, un panda de 240 livres a saisi dans sa gueule les jambes de l’homme et a refusée de démordre jusqu’à ce que ses gardiens le forcent à ouvrir les mâchoires à l’aide d’outils, a indiqué une porte-parole du jardin zoologique, portant le nom de Gong. La porte parole n’a pas fourni son nom complet, selon une habitude qu’ont les officiels chinois.   –   Gu Gu avait déjà défrayé la chronique en 2007 quand il avait mordu un touriste en état d’ébriété qui avait sauté dans sa fosse pour tenter de le câliner. Le touriste avait alors répliqué en mordant l’animal à son tour.

Mon sursaut est instantané. Je dis: Pourquoi ont-ils besoin de signaler que la porte-parole du zoo ne fournit pas son nom entier? Ils auraient simplement pu dire Madame Gong, ou ne pas mentionner son nom. Mon fils Tibert-le-chat répond: Exactement. C’est de la propagande. Voici, au milieu d’un fait divers qui n’a rien à voir avec rien, qu’on nous claironne que les officiels chinois manifestent une étrange discrétion sur leur identité individuelle. Ah, il faut bien qu’il y ait quelque chose qui cloche, hein, puisque cela se passe à Pékin (où, en plus, évidemment, même les pandas sont méchants – je vous épargne un retour sur la couverture occidentale de la Chine en 2008, avec les Jeux Olympiques etc. Ce fut une insulte hurlante à l’intelligence la plus élémentaire). On pourrait citer des dizaines de milliers de petits exemples ordinaires de ce type, à propos de la couverture occidentale de la quasi-intégralité des événements du monde…

J’appelle INTOXIDENTALE toutes les manifestations de biais occidentaux dans la couverture journalistique, ayant pour effet de transformer, ouvertement ou insidieusement, l’info en intox. Cette intox occidentale est un mélange fin et subtil de propagande et d’ethnocentrisme. Pour la décrire plus précisément encore, il faut dire en fait qu’il s’agit d’une communication faussement neutre (et en fait toujours orientée) misant sur l’ethnocentrisme du lecteur occidental et mettant la surprise condescendante de ce dernier au service d’un biais propagandiste. Ici, on ne dit rien d’ouvertement faux au sujet de Madame Gong, sauf que l’incongruité (dans un regard spontanément ethnocentriste) de ses pratiques patronymiques se trouve gauchie insidieusement dans un angle qui fait que cela a l’air bien louche. Ce genre de discrétion «excessive» sur son identité, ça la fout mal, comme on dit.

Il est important de bien voir que l’intoxidentale n’est pas un ethnocentrisme pur, innocent et niais. Le journalisme contemporain, mondial depuis un bon siècle désormais, est de fait à peu près exempt de cet ethnocentrisme simplet de jadis, qui reposait sans malice sur l’ignorance étonnée de celui qui n’est jamais sorti de ses pénates culturelles. Les journalistes contemporains savent parfaitement se surprendre correctement et se laisser dépayser décemment par la diversité et la complexité de notre vaste monde. Il ne faut pas les prendre pour des idiots. Ils prennent souvent leurs lecteurs pour des idiots, eux, par contre, et confirment sciemment les préjugés les plus myopes du petit peuple tertiaire de nos bonnes villes si, et seulement si, cela sert la propagande, de plus en plus ferme et unilatérale, qu’ils mettent de l’avant.

Mon premier contact personnel, direct et indubitable avec l’intoxidentale eut lieu au début des années 1980, lors de la ci-devant Guerre des Malouines, un conflit de théâtre paradoxal (selon la logique rigide du temps de la Guerre Froide) qui avait opposé brièvement la Grande-Bretagne à l’Argentine pour la main mise sur un petit archipel au large de cette dernière. Les radios et télés francophones canadiennes parlaient alors d’Îles Malouines, sans complexe… jusqu’au déclenchement du conflit. Ils se mirant alors, d’un seul bloc et du jour au lendemain, à parler d’Îles Falkland, simplement parce que le nom espagnol donné aux dites îles autrefois et utilisé ouvertement par les argentins (Islas Malvinas) dérive du nom français, et qu’il fallait éviter de connoter ce toponyme hispanisant le moindrement… le tout, naturellement, en affectant d’autre part de ne jamais prendre parti dans le conflit comme tel. C’était d’un grossier qui m’édifia durablement. Vers la même époque, pour tout dire, un camion-suicide avait fait sauter un bâtiment bourré de soldats français au Liban. Cri d’horreur dans les journaux hexagonaux à l’époque. Ils titrèrent tous: Les soldats de la paix (Même l’Humanité du temps, qui avait conclu que la France devait se retirer de ce conflit… le chauvinisme n’a pas de couleur dans les moments de panique). Les soldats de la paix (qui sont, bien sûr, toujours les nôtres), vous imaginez… L’intoxidentale ne craint certainement pas les oxymorons…

Je vous cite ici, un peu au petit bonheur de mes souvenirs, des exemples datés, à dessein. Leur grossièreté hirsute semble frapper bien plus les imaginaires contemporains… mais c’est un pur et simple effet du temps qui passe, sans plus. L’avenir jugera l’intoxidentale de notre temps avec la même sévérité agacée. D’ailleurs l’intoxidentale n’a pas toujours la subtilité, comme dans l’exemple du panda Gu Gu et de Madame Gong, d’être insidieuse. C’est parfois un pur et simple mensonge plat, frontal, ouvert et direct. Lors de la guerre Iran-Irak, qui succéda de peu à la révolution iranienne de 1979, on nous simplifiait, dans les médias, les axes du conflit (escamotant de ce fait la manipulation américaine téléguidant l’Irak) en racontant que l’Iran était shiite et que l’Irak était sunnite. Maintenant que Saddam Hussein est un oligarche minoritaire (sunnite) déchu qu’il a fallu dézinguer pour servir le Souverain Bien Pétrolifère, on nous avoue finalement que l’Irak est aussi… à majorité chiite… Durablement édifiant… On se serait cru revenus aux temps blêmes et factices du baratinage interminable de la guerre du Vietnam… Le très beau film Good Morning, Vietnam de Barry Levinson (1987) justement, est une superbe dénonciation en règle de l’intoxidentale. Il n’a pas pris une ride. Il faut absolument le revoir et le méditer. Et, en attendant, plus de cent militaires canadiens sont morts en Afghanistan, «pas» dans des zones de combats intensifs sur un théâtre dont ils perdent graduellement le contrôle, non, non, non… en roulant malencontreusement et presque par hasard… sur de ci-devant bombes artisanales… Communication faussement neutre (et en fait toujours orientée) misant sur l’ethnocentrisme du lecteur occidental et mettant la surprise condescendante de ce dernier au service d’un biais propagandiste. Les résistants artisanalement organisés d’un vague pays montagneux du tiers monde, planter des soldats canadiens dans des épisodes de combat? Pas possible!!! Dites-nous que ce n’est pas vrai.

L’intoxidentale se charge justement de nous «dire» exactement cela, tant pour nous conforter que pour faire passer sa ligne doctrinale… et ce, désormais, à la guerre, comme au jardin zoologique, comme dans la totalité de la vie… car l’intoxidentale est de plus en plus… totalitaire, justement.

.
.
.

Paru aussi dans Les 7 du Québec

.
.
.

About these ads

24 Réponses to “INTOXIDENTALE (intox occidentale)”

  1. tourlou said

    Votre fils semble avoir bien compris qu’elle est loin de la chine traditionnelle.

    ‘Intoxidentale’ encore un terme créatif et joli qui devrait se retrouver dorénavant dans nos dictionnaires… Superbe de se lancer de balle entre père en fils. C’est toujours touchant.

    Permettez-moi de partager ce lien d’intérêt sur le sujet qui démontre un côté bien fondé de l’intoxidentalisme de la Chine actuelle, et qui s’étend tout aussi bien ailleurs dans le monde…

    ‘Durant la semaine précédant le Nouvel An chinois (26 janvier), les membres du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) se sont réunis afin de planifier les campagnes de propagande à l’étranger pour l’année 2009…

    http://www.lagrandeepoque.com/LGE/content/view/5772/104/

  2. Yvan said

    Gong? S’agirait-il de Falun?…

    Qui intoxique?

    • ysengrimus said

      Notre ethnocentrisme nous intoxique en dedans. Et les medias s’en servent ensuite comme carburant de leur propre intox propagandiste.

  3. Yvan said

    Le medium est neutre, son utilisation ne l’est pas. Par contre, Mc Luhan avait une belle formule indiquant aussi que le medium est le message. En matière d’intoxication propagandiste, les régimes et états totalitaires démontrent une créativité efficace pour maintenir sous leur joug des milliards d’individus.

    Tchakotine dans son ouvrage Le viol des foules par la propagande politique a examiné les mécanismes qui conduisent à des résultats effrayants. Les extrémistes intégristes pour diffuser leurs messages pernicieux et purulents utilisent ad nauseam la propagande.

    On peut sans doute puiser chez l’inventeur du satyagraha, le Mahatma Gandhi, l’inspiration pour la résistance non-violente adaptée au jour d’aujourd’hui.

  4. Yvan said

    Dans votre propos vous circonscrivez la propagande et l’intoxication à l’occident. J’observe simplement qu’elles ne sont pas l’apanage de l’occident. Des états, des régimes, des transnationales, des mouvements religieux, laïcs ou civils utilisent ces méthodes abrutissantes pour atteindre leurs buts, et ce, sous différentes latitudes et à différentes époques.

    • ysengrimus said

      En un mot, je commente l’eau tiède occidentale et vous m’informez, tambour battant, qu’il y a de l’eau tiède ailleurs au monde qu’en occident. Je prend acte de cette découverte de l’eau tiède et de sa présence généralisée… aussi en occident, donc, si on se comprend bien…

  5. Yvan said

    Qu’ils s’agisse des chars d’assaut russes à Prague en août 68, ou des tanks chinois à Tienanmen en juin 89 ou de ceux des américains en Irak et j’en passe, c’est la même méthode pour imposer le message, pour tenter de le justifier, pour enrégimenter. Votre eau tiède contiendrait-elle un concentré d’ethnocentrisme sélectif aux propriétés étranges, un mal propre à l’occident? Cette incongruité étonne.

    Reconnaître la déferlante qui intoxique ici ne devrait pas nous empêcher de discerner la même propagande dans l’Empire du Milieu ou … ailleurs. On se comprend.

    • ysengrimus said

      Vous vous sentez empêché, Yvan? Pas ici, pas en ces pages. Allons, allons… Relisez les commentaires. Gargarisez-vous bien de l’hyperlien de Tourelou (qui n’en rate jamais une pour faire pencher la chaloupe sur le même bord… tribord…)… et ne me la faites surtout pas à l’empêchement…

  6. Yvan said

    La vaporisation insidieuse de demi-vérités épaissit le brouillard. La chaloupe tangue. Je plonge, je relis les commentaires, vous dites: "Notre ethnocentrisme nous intoxique en dedans."

    Je refais surface. Je préfère respirer l’air du large, plus tonifiant. Je choisis la résistance face aux manipulations.

  7. Excellent billet!

    Yvan, l’auteur du billet n’a jamais nié l’existence d’une intox non-occidentale!

  8. pierforest said

    Le choix des mots est parfois, mais rarement innocent. Il y a l’apparence et le contenu, ce que la nouvelle semble dire et ce qu’elle dit. Il en est de même des textes politiques, des déclarations conjointes des pays membres d’une organisation quelconque. Si on n’est pas d’accord, trouvons un texte suffisamment flou pour laisser croire que l’on a tous les deux raison. C’est un art que certains pratiquent avec beaucoup d’habileté. Je pense notamment, à "La loi sur la clarté référendaire" qui n’a pas repris les termes d’une "majorité simple", bien compris de tous, mais plutôt utilisé le terme d’une "majorité claire" qui est complètement flou. Qu’est-ce que ça veut dire clair? C’est 52, 55, 60, 65, 80, 99%? Le flou est délibéré, de façon à laisser suffisamment de marge de manoeuvre pour décider n’importe quoi.

  9. pierforest said

    Et, pour reprendre sur les traces de la propagande, quand le Canadien Ben Johnson a battu le record du monde au 100 mètres, c’est le Canadien "d’origine jamaicaine", Ben Johnson qui a été accusé de dopage, par la suite. Tiens, tiens…

  10. skalpa said

    Tiens, tiens, just another brick on the wall…

    Des sous, tiens?

    Moi aussi, alors, une petite visite en bon voisinage me fait déposer ce commentaire à un endroit où je crois être déjà venu…

    see ya!

  11. ysengrimus said

    Votre carnet est captivant. Une bonne dynamique alternative à l’intoxidentale. Bravo.

  12. skalpa said

    @ ysengrimus:

    merci bien!

  13. mikala said

    Ils sont fûtés, nos enfants. Commentant des photos de tags néo-nazis dans le journal régional (sur l’une des photos était écrit "j’aime le porc" et sur une autre "Hitler", tout cela décoré de croix gammées dans tous les sens) mon fils réagit: Pourquoi ils ont écrit ça? Parce que Hitler c’est un gros porc?

  14. Nate said

    Très bon article.

    Voir/lire Noam Chomsky sur le même sujet.

    Saviez vous que le terme "Relations Publiques" a été crée par des chercheurs américains dans les années (je ne sais plus désolé) 30 ou 40 pour ne pas dire le mot "Propagande" trop connoté régime totalitaire? (C’est du Chomsky).

  15. rteteet said

    Comme Ivan, je vois pas pourquoi vous appelez ça INTOXIDENTALE, quelle différence avec les intox non occidentales?

    • ysengrimus said

      Je répondrais que l’intoxidentale est tellement enracinée dans un dense terroir de préjugés ethnocentristes hérités historiquement d’une longue tradition, colonialiste et impérialiste notamment, qu’elle développe des particularités qui la démarque, notamment pour ce qui est de l’intendance des implicites et des certitudes…

      • 3och said

        L’Empire du Milieu n’ayant pas "une longue tradition, colonialiste et impérialiste". Je savoure.

        [L'hystérie sinophobe simplificatrice et simpliste, je me délecte - Ysengrimus]

  16. Kanjizen said

    Gong… étrange en effet. Car en Chine on utilise toujours le nom et le prénom sauf dans de très rares cas de respect réservés en général aux vieux professeurs.En même temps puisque cette dame est la porte-parole du zoo on sait qui elle représente et l’affaire qui nous occupe ici n’a rien de si mystérieux.

    Je pense pour ma part qu’il n’y a pas de propagande de la part du canard torontois, pas plus que de tentative de masquer quoique ce soit de la part de l’administration chinoise, mais encore un bug ou une coquille le long de la grande chaîne des précaires du journalisme moderne.

  17. ledoctorant said

    Pathétique… Oui, les journalistes ne sont pas des lumières. Oui, leurs réflexions sont influencées par les modes de pensées occidentaux (et je dit bien "LES modes de pensées", multiples bien entendu). Il y a eu des exemples d’information de très basse qualité, notamment lors de la guerre d’Irak, et de collusion de certains journaliste ou médias avec certains hommes/milieux politiques. Soit. Mais enfin est-ce à mettre au même niveau qu’une télévision chinoise TOTALEMENT sous contrôle étatique, de centaines de journalistes exécutés ou persécutés dans de nombreuses dictatures…

    Le relativisme absolu est aussi dangereux que le manichéisme.

  18. […] qu’une seule fonction: confirmer et légitimer intellectuellement et mentalement les saladesintoxidentales du journal du matin. C’est de la propagande pure. Ces « spécialistes », suppôts de la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 151 autres abonnés